Chelsea Grin – Evolve (EP)

Posté le : 04 novembre 2012 par dans la catégorie Chroniques

Genre: deathcore                               ©2012

En l’espace de trois ans avec deux albums à son actif, Chelsea Grin s’est imposé parmi les groupes les plus prometteurs du deathcore aux côtés de Whitechapel et Suicide Silence. Malgré les quelques clichés repérables sur ses albums, le goût prononcé pour les riffs mélodiques est devenu la marque de fabrique du combo. Aujourd’hui, ce n’est pas un album mais un Ep de cinq titres, Evolve, qui révèle un nouveau Chelsea Grin, plus mature, et plutôt loin d’un esprit « je fais du deathcore pour faire du deathcore ».

La différence avec les albums se voit dès l’intro de « The Second Coming », laissant place à un violon qui s’avère être inédit chez Chelsea Grin. Sans parler d’éléments symphoniques, la musique du groupe a pris une tournure plus épique et plus soignée, notamment grâce à l’arrivée de l’ex guitariste de Born Of Osiris Jason Richardson, adepte du metal technique et aux claviers présents sur « Lilith » et « Don’t Ask, Don’t Tell ». Deux morceaux efficaces initiant également un élément nouveau et inattendu: un chant clair. Loin de toute conception « emoesque », ces passages de bonnes factures se fondent habilement dans les envolées mélodiques de l’instrumentation, peut-être un peu prévisibles bien qu’on ne s’y attende pas à la première écoute. « S.H.O.T » est le morceau le plus technique, dans un esprit assez similaire à la nouvelle vague de djent initiée par Periphery et Born Of Osiris bien sûr, tandis que « Confession » se révèle finalement assez banal, dans l’esprit du précédent album sans pour autant passer pour le vilain petit canard.

Sans parler de révolution, Evolve apporte une pincée de neuf non seulement pour Chelsea Grin mais aussi pour un genre qui a du mal à esquiver les clichés. Les Américains ont été plus malins que leurs homologues en évitant de balancer des breakdows à tout bout de champ et en insérant davantage de mélodie sans jamais tomber dans le ringard. Jusqu’à ce jour, cet ep est l’une des meilleures choses qui m’ait été donné d’écouter dans le deathcore. Respect.

Noisyness.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Lfr1f5asLjY]