CoredumP- Heij Tan Mayrd

Posté le : 04 novembre 2012 par dans la catégorie Chroniques

Genre : Hardcore groovy       ©2012

Cela fait déjà quelques temps que la scène française nous enfante de très bons groupes en terme de Metal. Avec CoredumP, nous avons un exemple concret ! Quelle surprise en écoutant cet album, je dois avouer que je m’attendais à un énième groupe de Hardcore mais cela serait beaucoup trop réducteur pour un groupe comme CoredumP. En effet, cette formation originaire de Mâcon (Saône-et-Loire) est difficilement classable. Pour vous faire une idée, prenez une dose de Pantera, une poignée de Lofofora, une pincée de Machine Head et une multitude de tout ce que vous voulez qui se fait de meilleur et vous voila avec CoredumP !

Petite analyse titre par titre…

1. « l’empire du seigneur du pire » 4:50

Le titre commence par un bon riff de guitare bien gras qui vous accroche direct et ne vous lâchera plus, agrémenté d’une voix bien rauque et des textes en français. Sur certaines sonorités, on ressent une influence de Pantera, surtout dans les rythmes southern.

2.« Le nerf de la gueurre » 3:54

Titre rageur qui se ne laisse aucun répit à vos cervicales. C’est rythmé, puissant et dynamique. Titre aux sonorités hardcore très bien placé dans le runing order de l’album.

3.« Sens Unique » 2:42

Titre direct, chant speedé, batterie qui claque bien fort, guitares tantôt rapides tantôt lourdes et pesantes. Ce titre est assez court mais agréable. Ce morceau se termine par un message sur un répondeur d’un soit-disant voisin qui demande de faire moins de bruit… Le pauvre.

4.« La fuite en Avant » 6:35

Le début de ce morceau commence par une instru d’une minute quarante avant d’entendre le chant de Max, alias « Homer ». Titre assez speed où l’on ressent l’influence de Reuno (Lofofora) et Phil Anselmo (Down, ex-Pantera) au niveau du chant, avec sa voix bien grasse. Le refrain « la fuite en avant » s’incruste dans vos cages à miel et vous harcèle ! À noter que sur ce titre, Max effectue un duo avec Keefran, le chanteur de Doberman Crew.

5.« Planète de Singe » 3:39

Sans aucun doute possible, ce titre transpire le Thrash, le Hardcore et le Metal. Chant hurlé, guitares lourdes et tranchantes, clairement une bonne dose de son qui fait vibrer les murs !

6.« Noyau dur » 3:04

Sur ce titre nous pourrions citer l’influence de Tagada Jones. La basse est ultra présente dès les premières secondes. Le chant est saccadé, les cordes sont présentes, les quelques « ponts » de batterie typée Hardcore passent super bien. Le final fait sourire avec un second message laissé sur le répondeur par le même voisin, légèrement plus agacé.

7. »Assologie » 3:34

On commence à être habitué par ses intros fracassantes aux influences Thrashisantes. Le riff rageur du début évolue vers un riff plus technique sur lequel Max pose sont chant maintenant assez reconnaissable pour envoyer des décibels à souhait.

8. »Hy ap dti Treuh… » 3:44

Morceau qui se démarque de ses prédécesseurs avec une belle démonstration mélodique et technique. Cordump prouve ici qu’ils peuvent faire passer un message tout en douceur. Un titre uniquement instrumental qui laisse la part belle aux musiciens. C’est Prog envoûtant et clairement bon. Titre surprenant qui laisse respirer sans nous endormir, avec un final qui monte d’un cran pour nous préparer au morceau suivant.

9.« …Heij Tan Mayrd » 3:06

Un morceau qui dépote bien ! Vous avez repris votre souffle ? Parfait, parce que Coredump n’en a pas fini ! Magnifique « battle » entre la batterie et la guitare.

10.« Mr Big » 1:14

Titre qui s’écoute en apnée tant il ne vous laisse aucun répit. Ça déboule à 200 km/h, ça pique, ça brûle, mais impossible de ne pas monter le son à fond et de s’empêcher de headbanguer. Titre qui doit faire des ravages en live.

Conclusion : HEIJ TAN MAYRD est pour moi une (très) bonne surprise musicale ! Un album frais, dynamique qui mélange parfaitement technique et brutalité. Coredump n’a rien a envier aux grosses pointures américaines ou suédoises, au contraire ! Voilà un groupe qui est bien parti pour durer !

Mike.

Je vous invite à découvrir le clip officiel de la chanson Noyau Dur, réalisé durant leur passage au Brin de Zinc (Barberaz).