Après une longue recherche de la salle du Warmaudio, nous parvenons enfin sur le parking de la dite salle, située derrière un garage auto. En prenant nos billets à l’entrée de la salle, nous constatons avec étonnement que le groupe Uncommon Men From Mars (UNCO pour simplifier) nous offre gratuitement son nouvel album, Easy Cure, dont il fait la promotion ce soir dans le cadre de sa tournée European Surgical Tour 2012. Détail : le groupe se produit dans la salle mitoyenne du studio d’enregistrement qui a vu la naissance d’Easy Cure. Autant dire que les UNCO jouent à domicile.

C’est en revanche loin de son domicile que joue le premier groupe qui ouvre la soirée, les ARTERIES SHAKING. Ce quatuor vient d’Aix-Les-Bains et nous livre un punk-rock simple et efficace, avec quelques pépites dans leurs compositions. Le groupe marque de bons points devant un public bien motivé mais pas encore nombreux, la salle étant pour l’instant à moitié remplie. Mention spéciale pour le batteur, réellement impressionnant, surtout avec un jeu de double pédale dévastateur. Le contact avec le public se crée au fur et à mesure et la prestation scénique est plutôt énergique. Les ARTERIES ont saisis leur chance et ont obtenu l’approbation du public haut la main. C’est sous un tonnerre d’applaudissements que les Aixois quittent les planches pour laisser la place au groupe suivant.

Arteries Shaking au Warmaudio le 15 novembre 2012

Le second groupe monte sur scène et là encore, cette nouvelle équipe nous arrive de loin, très loin même. En effet, THE SHELL CORPORATION vient des Etats-Unis d’Amérique pour nous servir un punk-rock bien rickain. Comme les compagnies pétrolières, ces rockeurs du Nouveau-Monde vont nous noyer sous un flot de riffs bien bourrins et tranchants mais agrémenté de mélodies efficaces, tout droit extraits de leur 1er album Force Majeure, en français dans le texte. Le bassiste Sean More nous envoie de superbes lignes de basse, le gratteux Curtiss Lopez s’acharne comme un diable sur ses cordes, le cogneur de fûts Jake Margolis malmène ses peaux de frappe et le hurleur Jan Drees chante avec une grande justesse et vit réellement ses paroles. L’énergie est là, c’est indéniable et le public, un peu plus nombreux, donne de la voix, entre dans le jeu et remercie le groupe outre-Atlantique pour cette prestation très enthousiasmante. C’est la fin du set, place aux stars de la soirée.

UNCOMMON MEN FROM MARS déballe le matos et dés la première cartouche, le public s’enflamme ! La salle est désormais entièrement remplie et chauffée à blanc. Dés le 3ème titre, « Guess What ? », un pogo se déclenche. Le groupe, captant la folie des fans venus pour eux, nous convie de faire un circle pit autour du poteau central de la salle, inventant ainsi le « Poteau Pit ».  Le groupe est à fond, les fans le sont aussi. Le groupe donne tout ce qu’il a et les chansons (comme les pogos) s’enchaînent sans temps mort et toujours avec une grande maîtrise (à part pour les pogos). Le batteur des Shell Corporation est invité à jouer sur le morceau « You Remind Me The Kids I Used To Hate At School », « pour voir ce que ça donne » d’après le chanteur Motor Ed. Le son est impeccable bien que la batterie soit un peu trop mixée en avant. Ça n’enlève rien au plaisir de regarder et d’écouter ces musiciens talentueux et amicaux. Le chanteur nous remercie à plusieurs reprises pour l’ambiance et demande une ovation pour leur roadie Thibault pour ses interventions sur scène afin que le concert soit effectué dans les meilleures conditions. Après cette courte pause, ça redémarre encore plus fort. Les slammeurs s’élancent à plusieurs reprises de la scène et c’est au tour du bassiste Big Jim de slammer tout en jouant. Ed descend dans le public avec son micro pour chanter au milieu des fans. Trint Eastwood (guitare) et Daff Lepard (batterie) assurent une rythmique énergique et irréprochable. Le concert touche à sa fin et le rappel provoque un nouveau « Poteau Pit » gigantesque. Toutes les bonnes choses ont une fin, Ed nous remercie encore une fois en jurant que c’était le meilleur live donné au Warmaudio. A voir la transpiration et les larges sourires affichés par le groupe et le public, nul doute que ce fut un show jouissif et éprouvant. Sans contestation possible, les UNCO ont remporté le match avec le meilleur score à l’applaudimètre.

Cette soirée punk se termine ainsi dans une ambiance très festive, des visages heureux et de la bière. Merci à tous les groupes ainsi qu’au Warmaudio et ses responsables de nous avoir offert un si bon moment.

Kouni

Setlist de UNCOMMON MEN FROM MARS:

1. Sk8boarding Hurts More When You’re Ove 30

2. Authority Freak

3. Guess What?

4. You Failed Me

5. You Remind Me The Kids I Used To Hate At School

(avec Jake Margolis de The Shell Corporation à la batterie)

6. Imaginary Feelings

7. The Only Way To Make It Through The Day

8. It’s All For The Greater Good

9. Vampire Girl

10. Blue Pill

11. I Had Way Too Much Fun

12. Fat Boy

13. I Hate My Band

14. Half Burning Cigarette Butts

15. I Don’t Care

Rappels:

16. My White Russian

17. Jim Got In A Fight With Brian Molko

18. The Story Never Ends

19. My Girlfriend Ate The Dog (I Think She’s a Zombie)