Pour cette soirée du 24 novembre 2012, c’est en direction de la péniche La Marquise sur les berges du Rhône à Lyon que mes pieds me mènent. Aujourd’hui l’affiche est placée sous le signe de la musique Core. Vous l’aurez donc compris, nous allons avoir droit au Métalcore proposé par les Lyonnais de Between Skies And Mind, des jeunes de Above The North, des piliers Motion et enfin des Portugais More Than A Thousand. Cette soirée promet d’être forte en émotion, car cette petite péniche située à quelques pas de la Guillotière est chaque fois une grande partie de sport. Et cette soirée ne sera absolument pas laissée de côté.

Between Skies And Mind

C’est vers 19h30, que Between Skies And Mind ouvre la soirée devant une péniche encore à moitié vide. Qu’importe, quand faut jouer faut jouer. Les Lyonnais ont une pêche d’enfer et malgré l’espace exiguë que propose La Marquise pour se produire, les groupes font avec. Leur Metalcore violent et énergique fracasse de part en part la coque du bateau déjà bien agité par le Rhône car ce soir il y a un vent à faire décoller les yachts. Les musiciens s’éclatent et transmettent leur musique avec passion si bien que je reste bouche bée quand j’apprends que le groupe n’a à peine qu’un an d’existence. Mais là franchement les mélodies et les riffs tirés par Thomas Nieddu ainsi que Edouard Cardenas  sont efficaces et directs. Tout ce que l’on demande du Metalcore. Le chant de Jordan Roy est très bien maîtrisé car il faut avouer que ce genre d’exercice n’est pas simple. En plus, côté public les gens aiment ce qui rend encore plus heureux les 5 compères. Alors quand ils nous quittent après un set de courte durée, la prestation fut tellement bonne que l’on se dit « il va être difficile de faire mieux ».

Above The North

C’est au tour des très jeunes Lyonnais de Above The North de prendre place devant le public de la Marquise et déjà là ça commence à se gâter avec une bande de demeurés avec des masques de catch criant « caramel » à tout va et faisant de grands moulinets avec les bras (on dirait des singes, lol). Allez, retour à la musique. Quand le groupe démarre leur set sur une petite note type Pain, c’est très intéressant d’entrée de jeu. Les 5 musiciens évoluent dans un Hardocre, Metalcore très mélodique teinté de partie un peu électro. La technique des Lyonnais est très bonne avec des sonorités de super qualités que ce soit riffs, solos à la guitare ou au chant superbement maîtrisé par Baptiste Vonfeld. Car malgré un début avec un petit couac mais ce sont des choses qui arrivent, Above The North fait preuve d’une grande maturité si bien que beaucoup, dont moi-même, restons ébahis quand ils nous diront que c’est leur première fois en live. C’est sûrement pour ma part la claque de la soirée, car pour un dépucelage scénique la prestation a été géniale.

Motion

Quand les musiciens de Motion finissent de s’installer, les premiers rangs de la péniche sont bien serrés et le foutoir dans le public a déjà commencé depuis un moment. Le groupe de singe nous sort toujours du « caramel » à tue-tête. Bon, une fois ça va; deux fois ça passe; mais après…. Bon bref. Dès que Motion nous balance ses premières notes, le public s’excite et les slams miniatures font leurs apparitions. Si les deux groupes justes avant étaient un échauffement musical, là on enclenche la seconde. En effet, le groupe produit un Metalcore agressif à la limite du Deathcore alliant rythmique type Thrash Métal et riffs de guitares saturées un peu à tendance Heavy.  Du gros son quoi !! On sent les musiciens se faire plaisir sur la scène de La Marquise. De plus, l’énergie de chaque coup de guitare ou de baguette est transmit au public totalement exalté. Quand ces messieurs finissent leur show au bout d’environ  35/45 minutes, le bateau s’est transformé en un véritable chaudron. Vivement la suite qui risque d’être l’apothéose de ce samedi.

More Than A Thousand

Après un petit sound check plus tard, les Portugais démarrent leur set sur les chapeaux de roues. Une musique passant du Metalcore au Deathcore avec des pointes ressemblant en tout point au style Emo. D’ailleurs, la coupe du batteur Wilson Silva en est un très bon exemple. Leur musique puissante et énergique crée une ambiance formidable dans la Marquise. On sent les Portugais heureux de  jouer ici, créant un échange magique entre le public et eux. Les solos maîtrisés à la perfection nous sautent à la figure comme un jet d’eau. De plus, l’osmose générée est telle que les circles pit se forment de façon à faire tanguer encore plus ce formidable bastion de la scène hardcore lyonnaise. Si bien que chaque titre de leur set interprété ce soir nous donne une véritable leçon musicale et transporte chaque personne sur un petit nuage. Un splendide show d’une heure directe avec une ambiance de fou qui en aura ravi plus d’un.

La soirée fut courte, mais géniale, ça fait du bien de finir avant 23h de temps en temps. Une ambiance encore fabuleuse sur cette superbe péniche, ce qui prouve que les bateaux ont vraiment une âme particulière pour la musique. Quatre groupes géniaux de super qualité qui nous ont offert un magnifique cours de musique Metalcore et une excellente découverte avec le groupe Above The North, à écouter sans tarder. Merci à l’équipe de La Marquise pour cette fabuleuse affiche et ce concert splendide.

ELOVITE