Nippercreep – Annales Herpétiques

Posté le : 17 décembre 2012 par dans la catégorie Chroniques
CD

punk trash                                                               2012

Rien que la pochette en noir et blanc au dessin crado suffit à donner envie. Heureusement, le contenu aussi. Au programme : un son thrash très présent lié à un chant punk complètement barré pour le plus grand plaisir des oreilles car le son est vraiment très propre, même si la voix n’est pas forcément toujours très audible. Les premières secondes de « Ma méfiance n’a pas peur », avec ses riffs surpuissants, suffisent à nous mettre dans le bain. Puis vient la deuxième piste, qui ne fait que confirmer mes pensées.

Les paroles sont en français pour la plupart, collent très bien aux instruments et sont à prendre au 10ème degré. J’ai toujours tendance à pester contre le chant en français mais là c’est franchement très bon et le chanteur a une voix grave qui convient bien au style. Le son de la guitare fait penser immédiatement à Sepultura du temps de Beneath the Remains. Rien d’étonnant car le groupe cite principalement la bande de Cavalera concernant ses influences, sans oublier la présence d’une reprise d’Inner self, destructrice pour les cervicales. On peut aussi penser à d’autres grands noms du thrash tel que Slayer. J’ai une grosse préférence pour la chanson « Paul Mous et John Stache » avec ses deux minutes de dérision totale et aux airs plus punk que les autres chansons, même si franchement, rien n’est à jeter sur l’album .

Venons-en maintenant aux reprises, il y en a un sacré paquet. J’ai parlé de celle d’Inner self tout à l’heure, c’est pourtant loin d’être la meilleure et la plus originale du CD. Elles vont de Nirvana à Iggy Pop en passant par… Gala, oui un groupe de Dance. La chanson « Come into my life » est bien entendu reprise à leur sauce, les auditeurs du CD  apprécieront sans aucun doute. Puis il y a la reprise de « Down on the street » de Iggy Pop, revisitée elle aussi de façon thrash punk sans toutefois dénaturer complètement le son de l’original, c’est de loin la meilleure reprise. Nippercreep ne fait pas que reprendre de grands noms du punk ou du metal, le groupe se les approprie carrément.

Ce groupe est une vraie bouffée d’air et j’ai pris beaucoup de plaisir a les écouter. Sans nul doute, la grosse découverte de cette fin d’année et c’est en téléchargement gratuit, il serait quand même fort dommage de rater un groupe de cette qualité .

Prinny

[youtube=http://youtu.be/sNwnEa3_E9Y]