Grenoble. Préfecture de l’Isère et capitale des Alpes. Ce soir, la cité dauphinoise sera prise d’assaut par les Lyonnais de All Of You Down et les Mâconnais de Coredump. Les deux groupes de hardcore effectuent une mini tournée commune et commencent par le café-concert L’Art-Ti-Cho, situé en plein centre-ville. Après avoir bataillé pour me garer (le centre-ville étant en plein travaux de réaménagements), j’entre enfin dans la (petite) salle pour assister au concert.

Coredump

C’est le groupe venu de Mâcon qui ouvre le bal. En grande forme et le sourire aux lèvres, Coredump commence son set comme à son habitude par un instrumental technique et entêtant. Max (chant) rejoint ses camarades à la fin de l’instrumental pour envoyer leur gros titre « Planète de singe ». En plein milieu du titre, Alex (guitare) casse la corde de Ré et doit finir le titre avec cinq cordes. Heureusement, Xavier et Guillaume, respectivement bassiste et guitariste de All Of You Down, sont prompts à réagir et donnent à Alex sa seconde guitare. Un ré-accordage et le concert peut continuer. Le bar est peu rempli mais quelques passionnés de metal réagissent très bien au style du groupe. Quelques bras levés et « hey ! » apparaîtront même sur « La fuite en avant ». Le public qui s’éclate motive la formation mâconnaise qui se donne à fond dans l’exécution des morceaux. Au niveau du son, il ne faut s’attendre à des performances d’une salle de concert mais le son n’est pas trop mal. Toutefois, Max et Alex sont parfois difficiles à entendre voir même inaudibles, surtout la voix de Max. La basse de Jean-Matt, profonde et lourde à souhait grâce à sa distorsion, est bien mise en avant et donne de véritables uppercuts aux spectateurs. Quant à la batterie de Guillaume, elle reste équilibrée et ne prend pas trop le dessus sur les autres instruments, d’autant que le batteur bûcheronne sans relâche sur ses fûts. Le concert, raccourci à trente minutes en raison de la situation du bar (je rappelle que nous sommes en plein milieu d’une avenue), trouve son point culminant avec l’éprouvé « Ace Of Spades » de vous-savez-qui. Là, le public déjà acquis explose littéralement et chaque refrain est l’occasion pour les spectateurs de hurler dans le micro de Max. Un concert énergique mais un peu gâché par les problèmes de son.

COREDUMP-20130411-013 COREDUMP-20130411-004 COREDUMP-20130411-005

All Of You Down

Un rapide changement de matériel et les Hardcoreux de All Of You Down s’installent. François (chant) trépigne déjà d’impatience en sautillant et s’étirant sur la scène. Le chanteur est au taquet d’entrée de jeu avec ses nombreux sauts et ses rapides sprints le long de la scène. La taille très restreinte du bar ne l’empêche pas de se lâcher et c’est tant mieux pour nous ! Le son n’est pas trop mal dans la mesure où l’on entend correctement chaque musicien, principalement Xavier dont les cordes de sa Warwick claquent dans la sono. Les guitares sont parfois difficile à distinguer mais restent audibles. L’organe vocal de François est quant à lui bien mis en valeur et le chanteur n’hésite pas à aller chercher les notes les plus hautes. Les morceaux assez courts mais très énergiques de All Of You Down remportent le suffrage du public, notamment le titre « Pure Selfish » durant lequel les spectateurs headbanguent à s’en faire péter les cervicales. François, complètement déchaîné, saute depuis la scène et manque de se cogner la tête contre le conduit du chauffage, situé juste au-dessus de lui. Il en faut plus pour le chanteur lyonnais qui continue de motiver les spectateurs et les passants à l’extérieur du bar. Le set, là aussi très court, sera toutefois très applaudi par le public et AOYD aura au moins instauré une excellente ambiance, à défaut d’avoir joué dans une salle comble.

ALLOFYOUDOWN-20130411-011 ALLOFYOUDOWN-20130411-006 ALLOFYOUDOWN-20130411-008

L’ambiance dans les cafés-concerts est toujours sympa et détendue. L’Art-Ti-Cho ne déroge pas à la règle et à le mérite de faire jouer des groupes « bruyants » auxquels nous ne nous attendons pas à voir dans un commerce en plein centre-ville. Ce sont les voisins qui ont dû être contents !

Merci aux groupes, au propriétaire et au personnel de L’Art-Ti-Cho pour leur passion et leur accueil. À très bientôt Grenoble !

Pour découvrir ces groupes, cliquez sur leurs noms : Coredump, All Of You Down.

KOUNI