Ce soir, je vous emmène au Ninkasi Kao à Lyon, où sont attendus de pied ferme la horde nordique de Finntroll, Týr et Skàlmöld. Nous sommes parés pour une épopée boréale.

Copie (1) de IMG_6435

Skalmöld

Venus d’une île au nord de l’Atlantique, là où résident les héritiers d’une lignée Viking, les Islandais de Skàlmöld nous content les récits et légendes de la mythologie scandinave. Pas moins de trois guitCopie (1) de IMG_6469aristes pour harmoniser ce Folk Metal viking puissant et rapide, tout comme le sont leur interprète sur scène, en particulier Baldur qui détient une incroyable énergie. La voix de Björgvin, le chanteur, est plutôt « death » et se marie très bien à leur style. Le concert est court, cinq titres, mais efficace. Skàlmöld termine son concert, ô combien convaincant avec le titre « Kvanðing », issu du premier album, aux soli puissants et terriblement envoûtants….

Setlist Skàlmöld :

Àràs

Gleipnir

Fenrisúlfur

Miðgarðsormur

Kvaðning

Copie (1) de IMG_6489

Týr

Voilà un autre groupe lui aussi descendant des traditions vikings, venu des îles Féroés, se trouvant à mi chemin de l’Island et de la Norvège (nous restons dans leCopie (1) de IMG_6531 même coin). Vous l’aurez deviné : Týr.

Derrière la batterie, se dresse le magnifique drap de scène à l’image de l’album « Valkyrja ». D’entrée de jeu, « Hold The Heathen Hammer High » annonce le rythme Heavy Metal viking (évidemment) à venir. On commence à faire des « headbanging » et quelques pogos. Le premier titre de Valkyrja : « Blood Of Heroes » est bien accueilli par les fans. Cependant, je trouve que le groupe manque un peu d’enthousiasme, pour les avoir vu en avril 2012 en Suisse, avec plus d’exaltation. Mais cela n’enlève rein au dynamisme de Gunnar, Heri et Terji sur scène puisque ils savent enflammer par des riffs et des soli bien accrocheurs. La salle est bien remplie et bouge Copie (1) de IMG_5119de plus en plus. Beaucoup sont venus les voir et il est difficile de se frayer un chemin pour rejoindre les premiers rangs, afin de trouver d’autres angles de vue pour les photos. Les titres se succèdent bien, mêlant les anciens morceaux aux nouveaux comme « Mare Of My Night » et « Another Fallen Brother ». Le public ne diminue pas son ardeur à continuer les « headbanging » et pogos.

Les Féringiens finissent leur show par « Shadow Of The Swastika », où les fans sont au comble de leur exaltation. Un super moment passé avec les Vikings de Týr dans l’antre du Kao.

Setlist Týr :

Hold The Heathen hammer High

Blood of Heroes

Tróndur Í Gøtu

Mare Of My Night

Sinklars Vísa

Another Fallen Brother

Shadow Of The Swastika

Copie (1) de IMG_5137Finntroll

Après le raid viking, voici celui d’une horde de Trolls finnois venue envahir toute l’Europe et ce soir, Lyon est sur son passage où rien ni personne ne résistera à… Copie (1) de IMG_6666Finntroll

Pour le moment, il me faut retrouver ma place au plus près de la scène, ce qui n’est pas facile car la salle est pleine à craquer. Mais, j’y arrive. Nous attendons patiemment que les changements de plateaux s’opèrent puis, tout s’éteint, laissant place aux premières notes de l’intro.

Copie (1) de IMG_6676L’assaut de Finntroll commence fort avec « Blodsvept » pour nous embarquer sur un rythme d’enfer. Les musiciens ont les dents pointues, ce qui est logique pour des trolls et le visage peint en blanc, où des bandes blanches y descendent. Les finnois ont su faire un joyeux mélange de Folk et de Black Metal, assez bien réussi d’ailleurs. Les fans ne perdent pas leur rythme à faire du « headbanging » et des « circles pit ». La température monte dans la salle et les titres « Solsagan » suivi de « Mordminnen » l’augmentent de quelques degrés en plus. Les riffs et les soli de Skrymer et Routa sont endiablés, les notes de clavier de Vitra enveloppantes. Toundra, le bassiste, n’est pas en reste non plus et Beast Dominator (batterie) reste stoïque derrière ses fûts mais possède Copie (1) de IMG_6633une incroyable dextérité. Comme quoi, on peut être efficace sans être vu. Vreth, le chanteur, est une pile sur scène, comme les autres et se lance dans quelques pas de danses. N’oublions pas que la musique de Finntroll est inspirée du folklore finnois et plus précisément de la polka, chantée en suédois. Décidément, les trolls savent réussir les mélanges de styles. Nous ne comprenons pas grand chose aux paroles mais qu’importe, cela n’empêche pas les fans de s’éclater dans les « headbanging » et « walls of death » plus furieux les uns que les autres. Les moments de répits sont rares. Un « wall of death » est demandé par Vreth mais les fans n’attendent pas le signal, et c’est reparti pour un tour ! L’atmosphère est bouillonnante au Ninkasi. Le public est en liesse, Finntroll au sommet et clôture le concert avec « Nattfödd » et « Trollhammaren » pour nous achever définitivement. Je vous l’avait dit : rien ne résistera sur leur chemin !

Setlist Finntroll :

Blodsvept

Solsagan

Mordminnen

Ett Folk Förbannat

Slaget Vid Blodsälv

En Mäktig Här

Intor

Svartberg

När Jättär Marschera

Under Bergets Rot

Nedgång

Skövlarens Död

Skogsdotter

Häxbrygd

Jaktens Tid

Rappel :

Nattfödd

Trollhammaren

Soirée époustouflante au Ninkasi Kao. Pour ma part, c’était un excellent concert. Très belle prestation scénique de chacun des groupes, une très bonne ambiance et un public vraiment en liesse. Demain soir, ce sera Genève qui verra déferler une horde de trolls finnois j’y serais.

Je remercie tous les musiciens de Skàlmöld, Týr et Finntroll, toute l’équipe du Ninkasi Kao et toute l’équipe de Mediatone pour cet excellent concert.

Melissa