Mon collègue et accessoirement locataire officieux du Brin de Zinc, j’ai nommé Elovite, étant indisponible, c’est votre serviteur qui se chargera d’être le témoin de cette soirée. En soutien au Stone Rising Festival qui se tiendra les 18 et 19 avril prochains au Clacson, près de Lyon, le Brin de Zinc et l’association Stoned Box organisent une soirée Stoner/Rock psyché. Bien que l’affluence soit faible au départ, la salle se remplira progressivement et les spectateurs pourront se délecter des notes de Dust, avant de prendre une gifle de la part de Buddy & Chief.

DUST-20140116-007Dust

Le groupe lyonnais Dust monte sur les planches, devant un public très épars. Dust jouera un Stoner feutré et sensible, servi par un son plus que convenable. À l’aise, le combo enchaîne les titres originaux et maîtrisés de son répertoire. Mené par un chanteur talentueux, Dust obtiendra rapidement l’approbation du public, très réceptif. L’ambiance est bonne et détendue dans la salle, tandis que le bar tourne à plein régime. La musique lancinante et parfois mélancolique de la formation lyonnaise nous permet d’entrer progressivement dans l’univers de Dust. Un univers plaisant et riche, raconté passionnément par le chanteur, vivant ses paroles. Un groupe à découvrir !

BUDDY & CHIEF-20140116-001Buddy & Chief

C’est un curieux duo qui se présente à nous. Si nous avions plus l’habitude de voir un binôme guitare-batterie ou chant-guitare, voici un duo basse-batterie avec Buddy & Chief. Les instruments relégués à la section rythmique sont enfin mis à l’honneur ! Pardonnez mon enthousiasme, c’est mon côté bassiste qui s’exprime. Même sans être férus de la basse, les spectateurs du Brin de Zinc vont pourtant prendre une véritable leçon avec Buddy & Chief. Pas de démonstration technique à la Primus ou Infectious Groove, mais bien du Rock psyché transcendant. Dès l’entame, le groupe, originaire de Chambéry, nous impose une musique intense, originale et pleine de sensibilité, nous invitant au voyage dans les contrées poussiéreuses du Nouveau-Mexique. Les compositions sont épiques, recherchées et les « twists » instrumentaux nous surprennent à chaque fois. Le bassiste Buddy (également guitariste du groupe Os Drongos), bandana rouge serré sur sa tête et vêtu d’une veste en jean, à des allures de Jimi Hendrix et Mark Knopfler (Dire Straits). Ce serait présomptueux de dire que notre bassiste égale ces deux illustres musiciens mais, au vu de sa technicité et de son feeling, il serait capable de rivaliser avec eux. Poussant l’expérimentation assez loin, notamment avec l’utilisation de nombreux effets sur son instrument et sa voix, Buddy nous transporte littéralement et les spectateurs du premier rang vont vite se mettre à danser sur ses lignes de basses très mélodiques et puissantes. Derrière les fûts, son acolyte Chief bastonne ses cymbales et peaux avec une vigueur digne de John Densmore (The Doors). Nous pourrons relever quelques erreurs, le duo n’étant pas toujours calé. Pourtant, ces ratés sont quasiment imperceptibles et surtout, ça passe malgré tout. La complicité des musiciens est telle que nous pourrions nous demander si ces fautes sont faites délibérément pour s’amuser… Après une reprise intelligemment jouée des Creedance, Buddy & Chief pose les instruments… Pour quelques minutes. En effet, pour le (vrai) final, le gérant du Brin de Zinc, Julien, prendra le micro et interprétera un titre en compagnie des Chambériens. Une excellente prestation, servie par un très bon mixage dirigé par Franck.

Les soirées au Brin de Zinc valent toujours le coup. Surtout quand les passionnés de Stoned Box viennent donner un coup de main à l’équipe du café-concert. La soirée se terminera par une performance du DJ Mathis Hauray, permettant de faire vibrer la salle et ses spectateurs une dernière fois avant la prochaine date.

Pour soutenir le Stone Rising Festival, je vous invite à venir au prochain concert-soutien, le 20 février dans ce même endroit. Le festival aura lieu en avril et l’affiche est déjà alléchante.

Merci à toute l’équipe du Brin de Zinc, à Stoned Box, aux groupes et bien sûr aux personnes qui auront fait le déplacement, malgré la pluie.

BUDDY & CHIEF-20140116-001

Buddy & Chief

BUDDY & CHIEF-20140116-004

Buddy & Chief

BUDDY & CHIEF-20140116-006

Julien, gérant du BdZ

DUST-20140116-007

Dust

DUST-20140116-003

Dust

Kouni