SentinHell – The Advent Of Shadows (Album)

Posté le : 04 février 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

BOOKLET 4 pages.inddAprès avoir trouvé le line-up qu’il recherchait, le guitariste Angelo Di Luciano fonde SentinHell au mois d’août 2012. Le groupe sort son premier album en décembre 2013. Regardons de près ce que nous réserve ce premier opus. Une galette faite d’un Heavy Metal qui semble ressurgir d’un passé pas si lointain que cela, quoique…

<br/>

Genre : Heavy Metal © décembre 2013

Genre : Heavy Metal © décembre 2013

Il est parfois difficile de se faire une idée d’un album, même après plusieurs écoutes attentives, tant les influences qu’il possède se font ressentir au travers de son écoute. « The Advent Of Shadows » et les huit titres qui le composent transpirent donc des influences que les fans de Deep Purple et Rainbow retrouveront sans aucun problème, surtout du côté des claviers utilisés et que l’on retrouve sur tous les morceaux. Le guitariste est également fortement influencé par ce diable de soliste qui se nomme Ritchie Blackmore. Le chanteur fait étalage de son talent dans un registre de chant haut perché, très proche du chant d’Helloween ainsi que de celui de Rob Halford par moments, comme notamment sur le titre The Archmagus. Mais le groupe n’en reste pas à ces seules influences, Whitesnake fait également partie du lot… Les plus anciens d’entre nous se remémoreront cette période des années 80.

Les quatre premiers titres passent proprement mais ne procurent pas d’accroche particulière. On sent le travail soigné mais ce sont les quatre derniers titres qui se montrent les plus intéressants, comme sur l’oriental Sea of sands. Mais le titre phare de l’album est incontestablement The stormrider, au riff rapide. Un titre très « Helloweenien », notamment sur le refrain. On peut juste regretter que le niveau sonore de la guitare rythmique se situe légèrement en dessous des autres instruments et ce, particulièrement par rapport aux claviers. Le titre Demon’s run nous attrape de suite avec un riff marteau, s’en suit un break très mélodique, planant, aidé en cela d’un solo épique et d’un chant très puissant. Enfin, le dernier morceau SentinHell clôture ce premier album avec un refrain taillé pour la scène et nul doute sur le fait que ce titre devrait fédérer, dès lors qu’il sera joué sur scène.

Cet album de SentinHell rassemble donc beaucoup d’éléments venus d’un Heavy Metal qui affiche maintenant entre trois et quatre décennies au compteur. Il y a de bonnes choses dedans, sans que cela en fasse un enregistrement majeur. Il reste un album correct et qui s’écoute facilement, en repensant peut-être avec nostalgie à cette époque où le Metal ne connaissait pas tous les sous-genres que l’on lui connait de nos jours.

Pat

Tracklist :

  1. The Advent of Shadows
  2. The Archmagus
  3. Time
  4. Dark Legacy
  5. Sea of Sands
  6. The Stormrider
  7. Demon’s Run
  8. SentinHell

www.sentinhell.fr