Tad Morose AlbumDébut décembre, alors que les Parisiens étaient gelés, deux Suédois endurcis par les hivers rigoureux de leur pays natal ont répondu à nos questions, dans la bonne humeur. Les deux Suédois en question ? Christer « Krunt » Andersson et Ronny Hemlin, respectivement guitariste et chanteur de Tad Morose, pour la sortie de leur dernier album, Revenant.

Pouvez-vous présenter le groupe ?

Krunt : Alors, Tad Morose est un groupe banal de métal. Juste cinq mecs qui s’éclatent dans ce qu’ils font et ce n’est pas plus compliqué que cela.

Ronny : Et vivant LE rêve.

Vous travaillez sur Revenant depuis 2008. Pourquoi cela a-t-il pris tant de temps ?

Ronny : Parce que nous sommes feignants (rires).

Krunt : C’est vrai mais nous avons eu pas mal de changements au niveau du line-up. Nous avons monté notre propre studio d’enregistrement et cela prend beaucoup de temps. Et nous sommes aussi, il est vrai, pas mal feignants.

Ronny : Je suis entré dans le groupe en 2008 et nous avons commencé à travailler assez rapidement sur de nouvelles chansons. Le line-up était ce qu’il était à l’époque, jusqu’au départ de Marcus en 2011 (guitare, NDLR). Nous étions prêts à enregistrer à ce moment-là mais son départ nous a fait perdre au moins la moitié de l’album. Il avait tellement travaillé sur les morceaux que nous ne pouvions plus utiliser grand-chose. On a donc dû recommencer depuis le départ.

Krunt : Sincèrement, je crois d’ailleurs que rien n’arrive par hasard. Peut-être que cet album ne devait pas sortir sous cette forme. Peut-être que si nous l’avions sorti il y a 3-4 ans, il n’aurait pas était si bon… Je ne sais pas.

Ronny : Mais la chose la plus importante, c’est que nous sommes quand même feignants.

Alors, vous parlez de fainéantise, mais est-ce vraiment de la fainéantise ou autre chose ?

Krunt : Il est vrai que nous sommes patients dans ce que nous faisons. Quand tu sors un album, il te collera à la peau pour la vie. Tu ne veux pas sortir quelque chose sur lequel tu n’es pas satisfait. C’est pourquoi tu essayes de faire tout le temps de ton mieux. Tu essayes d’être en phase avec ce que tu fais, il y a toujours cette petite phrase : « Punaise ! Ça peut toujours être mieux. » Le point important est de ne pas essayer de se concentrer sur le où, quand, comment, mais plus sur ce que tu peux faire et quelle est la meilleure façon possible de le faire.

Travaillez-vous sur un nouvel album ?

Ronny : Oui, normalement nous devrions le sortir la semaine prochaine (rires).

Krunt : Nan, sérieusement, le prochain album devrait sortir en automne prochain mais il s’agit plus d’un but que nous essayons d’atteindre.

Ronny : Nous avons mis trois ans pour enregistrer le dernier album, sachant que nous n’avons pas passé tout notre temps en studio. Nous avons eu pas mal de concerts entre autres et donc, encore moins de temps à passer au studio. Nous ne pouvons pas promettre de sortir l’album dans l’année. Mais ce qui est sûr, c’est que cela ne nous prendra pas dix ans.

Krunt : Avec le dernier album, au moins nous savons ce que nous devons ne plus faire.

Nouvel album de Tad Morose : Revenant

Nouvel album de Tad Morose : Revenant

À propos du titre, Revenant, représente-t-il un symbole pour vous ?

Krunt : Oh oui, c’en est un. Nous voulions clairement un titre disant « We are back… From the dead ! » (rires)

Comment travaillez-vous ?

Krunt : Clairement, de la même façon que tout le monde : tout le monde contribue au processus en écrivant, composant des trucs sur lesquels il est satisfait.

Ronny : En tapant du pied et en criant (rires). (Prenant une voix étrange) « C’est quoi cette merde ? » « J’adore ça ! »

Krunt : Le processus d’écriture reste quant à lui le même. Puis, nous nous rencontrons physiquement quelque chose comme deux fois par semaine et nous jouons, changeant un peu les morceaux. Pour nous, le fait de nous rencontrer est crucial. Pas très habituel de nos jours où tout le monde utilise internet et ne se rencontre qu’au moment de jouer en live. Mais nous le faisons quand même.

Ronny : Et quand nous le faisons, nous jouons fort, très fort !

Est-ce que le nouveau line-up a apporté un changement important dans votre musique ?

Krunt : Oui, cela a modifié notre musique étant donné que tout le monde contribue à la composition, sachant que tous les membres ont leurs propres influences et background. Mais malgré tout cela, au fond ça sonne toujours comme du Tad Morose.

Des dates de concert de prévues en France ?

Ronny : Alors, pour le moment non, mais nous en parlions juste hier, autour d’une dizaine de bières.

Krunt : Alors, on aimerait ça mais pour l’instant, rien n’a encore été décidé. Mais d’ici quelques semaines, vous devriez avoir de nouvelles informations. Normalement, vous devriez vous attendre à une grande tournée européenne avec quelques festivals, incluant la France bien évidemment. Cela fait trop longtemps que nous n’avons pas joué en France.

Un petit mot pour la fin ?

Krunt : J’espère que vous allez tous apprécier Revenant et quand vous l’écouterez, mettez le volume à fond parce que l’album s’écoute ainsi et le son est bien meilleur comme ça. Sachez que nous avons hâte de venir jouer en France, cela risque d’être génial. Et n’hésitez pas à venir nous voir, car je ne pense pas que vous soyez déçus. Nous sommes un très bon groupe en live.

Shiki