As The Storm – Alpha (Album)

Posté le : 04 mars 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags:

Cover Alpha 2014As The Storm a vu le jour et sévi principalement dans le bordelais, qui est connu notamment pour ses vins, sa côte et… Quelques groupes qui commencent à monter. Créée fin 2011, la formation ne perd pas trop de temps car son premier album sort le 24 novembre 2013. Nous n’avons guère plus d’indications biographiques, ce qui n’est en somme pas bien gênant car c’est ce qui suit qui va vraiment compter.

<br/>

Genre : Metal Progressif - Sortie : novembre 2013

Genre : Metal Progressif – Sortie : novembre 2013

Le disque se présente en digipack, ce que nous trouvons toujours agréable et pratique. Le titre de l’album, « Alpha » se retrouve au centre de la pochette, au cœur d’un symbole constitué de cercles concentriques liés entre eux par quelques arcs… le tout paraissant imprimé sur du marbre bleuté. C’est à la fois simple et élégant. Le nom du groupe apparaît sobrement au bas de ce dessin en blanc. L’arrière plan reprend le symbole en blanc translucide. Le livret est plus anecdotique, incluant quelques paroles des titres de l’album, le line-up, remerciements et autres infos d’usage. Notons l’absence de batteur dans le line-up, que vient confirmer l’annonce d’un recrutement quatre jours avant la sortie de l’album. D’après le son, la batterie serait une composition via séquenceur, mais c’est de très bonne qualité et cela ne se ressent que peu.

Nous passons ainsi à l’écoute. « Inception Of Free Will » et « Errare Humanum Est » ont été ajoutés en version CD comparativement à la version digitale. Il s’agit de deux pistes d’ambiance symphonique, créant une introduction et un interlude sympathiques pas forcément indispensables mais restant bienvenus. L’ensemble enregistré par les membres du groupe eux-mêmes est de bonne qualité sonore, chacun ayant sa place, le mixage et le master sont de toute aussi bonne qualité (merci à David Thiers). Venons-en enfin au but : les compos. Rien à dire : c’est impeccable. Le chant navigue entre des growls à la limite du Black Metal pour revenir à des lignes plus mélodiques évoluant sans honte dans du Prog d’excellente facture. Les guitares sont magiques, nous transportant dans des ambiances tantôt brutal proche du Death, pour traverser un territoire Epic-Folk avant de revenir à du Prog. Le niveau technique est très élevé, mais surtout bien exploité. Ce n’est pas de l’esbroufe et les qualités de « tricotage » de nos amis guitaristes sont au service d’une musique qui paraît simple car d’écoute très facile, alors que la technique derrière n’est pas si évidente. L’équilibre entre chaque partie est parfaite. Les compos nous transmettent des émotions, nous donnant par moment le frisson…

Si vous ne l’aviez pas compris, nous avons absolument adoré ce disque, ces compos et ce travail. Il y a une âme dans cette musique soutenue par une réelle bonne entente musicale, et on en redemande. A tel point qu’on se dit que 39 minutes, c’est vraiment court. Bien sûr, nous ne pouvons pas parler de ce disque sans évoquer Dream Theater ou Devin Townsend. Le style est quelque peu différent malgré tout, et As The Storm possède déjà une vraie personnalité. Nous avons vraiment hâte de voir l’évolution future de ce travail. Nous attendons également des concerts dans le coin pour nous faire une idée plus précise de la prestation scénique et voir si le challenge est aussi bien relevé en live qu’en studio. Si vous voulez investir sans crainte, allez-y, pas de déception possible, à moins que vous ne soyez un inconditionnel du brutal ou du Black, mais même dans ces deux cas vous devriez trouver votre compte. En tous cas, pas moyen de s’ennuyer.

F4R537KTP09

Line-Up :

  • Julien Bergé : Chant
  • Alexandre Gourmelen : guitare soliste
  • Rémi Klein : guitare rythmique
  • Corentin Chiron : basse
  • Ker Lionel : batterie

Tracklist :

  • Inception of free will
  • Fall to rise
  • And the end will come
  • Errare humanum est
  • Black tide
  • Architect of his own woe
  • Hopeless
  • My inner storm

As The Storm sur facebook

Écouter l’album