tarja 15.02.2014 (39) (427x640)Après son passage à Lyon, je décide de revoir Tarja et me voilà de nouveau sur les routes; direction Vevey en Suisse. Je crois que j’aurais fait toutes les salles de concerts du lac Léman, et ce soir c’est la mythique salle du Rocking Chair qui accueille Tarja et Sorronia sous la pluie.

<br/>

<br/>

Sorronia

sorronia (5) (427x640)Pour une partie de la tournée Colours In The Roads 2014, ce sont les Hongrois de Sorronia qui ouvrent le bal. Le Rocking Chair se remplit doucement mais sûrement et surtout on garde sa place au premier rang (il n’y a pas de pit photo, puis c’est mieux de les voir de près). Sorronia nous enchante par son metal gothique symphonique et la voix de la ravissante Anna Kiraly.

Malgré une scène minuscule où les musiciens ne peuvent pas bouger et bénéficiant pas du meilleur éclairage, Sorronia parvient assez bien à chauffer la salle ainsi qu’à mettre une bonne ambiance, de plus le contact passe bien avec le public. Les Hongrois jouent la quasi-totalité de leur album Words Of Silence, quasiment dans l’ordre en commençant par l’intro suivie de Fallen Angel. Les titres se suivent bien, les musiciens sont à l’aise sur scène, le guitariste a une chaîne en guise de sangle. Petit à petit nous arrivons à la fin de ce concert dont le dernier titre nous le confirme avec This Is The End, non ce n’est pas une reprise des The  Doors mes chers amis! Nonobstant que le clavier soit resté dans la pénombre, les hongrois de Sorronia nous ont offert une bel prestation et on ne peut que leur souhaiter une bonne continuation.

sorronia (1) (640x427) sorronia (3) (427x640)

sorronia (9) (640x427)

Setlist :

  • Intro
  • allen Angel
  • Lost In Falling
  • Enemy Of Yourself
  • My Etenal Land
  • Leave From Behind
  • This Is The End

Tarja

tarja 15.02.2014 (39) (427x640)Changement de scène, les roadies s’activent à enlever le matériel de Sorronia, ils positionnent correctement celui de Tarja ainsi que les projecteurs au sol et là je me dis que les premiers rangs vont ressortir grillés ! Par manque de place sur scène, l’imposante batterie de Mike Terrana est mise à la place des claviers de Christian Kretschmar. Pour ceux qui ont déjà vu Tarja en concert ils auront remarqué que la batterie est sur le côté droit de la scène et les claviers ont pris l’emplacement de celle-ci.

Les musiciens arrivent décontractés sur scène, ils commencent à jouer l’intro puis arrive la charmante soprano Tarja vêtue d’un long manteau de dentelle noire, In For A Kill succédé de 500 Letters annoncent les couleurs de ce concert. On constate rapidement la grande complicité qui règne entre les membres du groupe, malgré la taille restreinte de la scène qui contraint Anna Portalupi, la bassiste, à rester en retrait. Celle-ci sort ttf de l’ombre et sait se mettre en avant pour les solos. Tarja est toujours heureuse d’être sur scène, non seulement elle le dit mais ça se voit – d’ailleurs ses musiciens le sont aussi, ils sont plus décontractés et souriant, joyeux qu’à Lyon. Ici au Rocking Chair de Vevey l’ambiance est plus conviviale, Alex Scholpp le guitariste a du charisme et un très bon contact avec le public, il vient souvent au-devant de ses fans et n’hésite pas à faire sonner quelques notes à l’une d’elles. Aucun doute qu’elle en gardera un merveilleux souvenir! Tarja non plus n’hésite pas à serrer la main de ses admirateurs.

Un retour au premier album avec I Walk Alone pour lequel la soprano nous conte à quel point ce titre est important pour elle et aussi que sans ses fans elle ne serait pas là! Le groupe joue une version longue et remixée de Never Enough où chacun fait son solo, au final tout le monde se déchaîne dans un climat effréné qui a viré aux notes électro; entre temps la belle Tarja s’était éclipsée! Elle revient pour Sing For Me avec une nouvelle tenue; longue jupe tombant sur les chevilles et un top noir de toute beauté ! Cela n’enlève rien à ses qualité de soprano ni à son rythme sur scène. Max Lilja le violoncelliste (ex Apocalyptica) et Christian Kretschmar se lancent quelques duels, Anna Portalupi la bassiste a largement prouvé qu’elle avait sa place parmi eux, et Mike Terrana est comme toujours un excellent batteur qui manie ses baguettes comme un magicien, tout en sachant alterner force de frappe et douceur. Le groupe nous emmène dans un Mystique Voyage, et de nouveau la belle s’éclipse après Medusa et réapparaît avec le long manteau noir à capuche que l’on peut voir sur la pochette de son dernier album Colours In The Dark. Tarja est fin prête pour un Victim Of Ritual. Wish I Had An Angel (titre de Nightwish) en duo avec Alex Scholpp reste la chanson la plus appréciée et aussi la plus dynamique de ce concert. Le temps passe vite, nous voilà arrivé au dernier opus: Until My Last Breath clôture cette superbe soirée au Rocking Chair de Vevey.

tarja 15.02.2014 (427x640) tarja 15.02.2014 (31) (427x640) tarja 15.02.2014 (33) (427x640)

tarja 15.02.2014 (15) (427x640) tarja 15.02.2014 (10) (427x640) tarja 15.02.2014 (6) (427x640)

Setlist :

  • In For A Kill
  • 500 Letters
  • Damned And Divine
  • Falling Awake
  • I Walk Alone
  • Anteroom Of Death
  • Never Enough
  • Sing For Me
  • Die Alive
  • Mysitique Voyage
  • Neverlight
  • Medusa
  • Victim Of Ritual
  • Wish I Had An Angel
  • Until My Last Breath

Le concert s’est déroulé dans la joie et la bonne humeur, emmené par des musiciens complices et plaisantins. J’avais presque l’impression de voir des amis sur scène tant l’ambiance fut décontractée sans la moindre prétention. Un grand merci à Tarja, Sorronia, le Rocking chair à Vevey et Just Because pour la production de cette soirée.

Melissa