Abysse – En(d)grave (Album)

Posté le : 31 mars 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Abysse En(d)graveAbysse, originaire de Cholet, n’en n’est pas à son coup d’essai, cet album faisant suite à l’EP Le vide est formé sorti en 2008. Le groupe a en outre fait plusieurs apparitions discographiques et scéniques au Hellfest et au Motocultor Festival notamment. Adepte du metal sous sa forme instrumentale, Abysse nous offre ici sept titres d’une grande richesse avec beaucoup d’ingrédients variés.

Style: Metal Instrumental – Sortie avril 2012

Style: Metal Instrumental – Sortie avril 2012

Rares sont les musiciens qui ne jurent que par l’instrumental. Bien sûr on trouve nombre de morceaux instrumentaux chez beaucoup de groupes, et non des moindres, mais sans jamais oser graver cela sur l’intégralité d’un album, ce qui visiblement ne fait absolument pas peur à Abysse dont le premier album fait étalage d’une très grande diversité. Le premier titre, Eagle Of Haast augure de ce que va être l’album : un concentré de mélodie, de riffs ravageurs, de breaks recherchés et un sens aigu de l’aptitude à jouer la bonne note au bon moment, tout cela servi par une technique bien au-delà de la moyenne. Oui amis metalleux, Abysse possède tout cela dans son répertoire. On comprend pourquoi les musiciens ont choisi de faire de l’instrumental leur terrain de jeu, car les guitares de Geoffrey et Vincent donnent le meilleur d’elles-mêmes grâce au talent de leur possesseurs. Il y a tant d’influences de grands noms de la six cordes dans leur jeu que des maîtres comme Uli Jon Roth ou Joe Satriani pourraient se targuer d’être les compositeurs des petits bijoux proposés par Abysse, tels que l’excellent Ten Thousand Changes et le lourd Mastodon dont les accents font penser à The Sword. Beaucoup de styles se retrouvent donc immanquablement dans cet univers musical fait de riffs heavy et thrash. Les rythmes de batterie sont incroyablement diversifiés, comme peuvent en témoigner les très réussis Sharp and Chrome et Golden Life. Deux titres, deux comètes beaucoup plus brillantes que celle de Halley et qui ont surtout cet avantage de rester dans notre monde. La beauté de Golden Life n’a d’égale que la capacité à surprendre de Sharp and Chrome, dont le sens mélodique est teinté de furie. Light For Wheke, qui clôt l’album, est la digne conclusion d’un opus décidemment imprégné d’une multitude de bons composants. Mais le morceau le plus abouti de cet album est sans conteste Forest Monument, une épopée qui concentre tout ce que l’univers metal comporte comme références. Dès la première écoute, le frisson vous gagne et ne vous lâche plus. Il s’ensuit l’irrépressible envie de se repasser le titre plusieurs fois de suite. A l’écriture même de ces lignes, la sensation de frisson gagne de nouveau votre serviteur de par le simple fait de repenser à ce titre. Abysse est un arbre qui, des racines jusqu’à ses fruits, porte les gènes de la qualité. Le vent aura tôt fait de propager son essence de par le monde, et cela lui permettra d’assoir définitivement son emprise grâce à ce premier album, synonyme de coup gagnant. Ajoutez à cela un son parfait, et tout est dit.

Abysse est tout le contraire de son nom. Il ne navigue pas dans les profondeurs – il faut plutôt regarder du côté de la stratosphère pour y situer le niveau musical du quatuor. Oui, regardez bien car son niveau est déjà bien haut. Amen.

Tracklist :

  • Eagle Of Haast
  • Ten Thousand Changes
  • Mastodon
  • Forest Monument
  • Sharp And Chrome
  • Golden Life
  • Light For Wheke

Pat

Retrouvez le groupe sur Facebook
Retrouvez le groupe sur Bandcamp