Heavy Duty – Built To Resist (Album)

Posté le : 23 avril 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Heavy Duty - Built To ResistAujourd’hui, intéressons-nous à un groupe qui a une histoire assez singulière : créée en 2008 par deux amis (Alain à la guitare et Chris à la batterie), Heavy Duty a vu son line-up complété en 2011 lorsque Ivan (chanteur) et Olivier (bassiste) viennent rejoindre le duo. Mais ce qui nous occupe n’est pas que l’histoire du groupe, mais bien la nouvelle galette sortie le 11 avril 2014 comme une première partie d’une histoire qu’a décidé de faire partager le groupe.

Genre : Alternative Metal - Sortie : 11 avril 2014

Genre : Alternative Metal – Sortie : 11 avril 2014

Commençons par la pochette et il faut bien avouer qu’elle est extrêmement engageante puisqu’elle parvient à concentrer une impression de liberté et de sécurité. Le titre de l’album confortablement installé en bas à droite laisse la place à l’image, elle-même composée d’une porte de coffre-fort (un objet conçu pour résister à de nombreuses choses) et une porte ouverte. Le tout rappelant la banque. Le nom du combo est quant à lui, apposé dans le coin gauche avec l’impression d’acceptation de la part du groupe comme une sorte de tampon.

Mais un album n’est pas à juger uniquement sur sa pochette mais aussi sur le contenu présent et il faut bien avouer que Heavy Duty a mit les petits plats dans les grands pour cet opus. Le groupe a décidé de commencer son œuvre par une petite chanson mélodique, loin de ce que pourrais évoquer le nom du groupe. Le seul regret que j’ai eu lors de la fin de cette chanson, c’est la faible durée de cette ouverture. En effet, elle aurait pu être une chanson à part entière sur cet album que ça ne l’aurait pas dénaturé. La seconde chanson prend légèrement à contre-pied et nous amène dans un univers Heavy porté par la voix agressive d’Ivan qui réussira des chants clairs merveilleux. La troisième chanson intitulée I Want More (nom ô fort judicieux) prendra votre tête et la coincera entre les caisses de la batterie pendant qu’Alain se déchaînera avec sa guitare et que la bande entière chantera la phrase que vous imprimerez très rapidement :  »I want more ». Sur la chanson suivante, avec le son de la batterie et de la guitare entraînante, nous aurions pu espérer un peu de growl pour rajouter un côté plus death puisque Ivan essaie quelques cris entre deux passages de chants clairs. Mais le frontman nous capturera réellement dans la chanson suivante avec des sons de guitares proches de la perfection mais une basse peu présente, ce que l’on peut constater sur de nombreux morceaux de cet album. Je ne peux faire la chronique de cet opus sans évoquer la chanson Complete car elle est celle qui mixe une alternance des passages aux accents mélodiques et au chant clair avec d’autres beaucoup plus heavy qui retournent notre cerveau. Les chansons s’enchaînent d’une manière telle qu’on ne les sépareraient pas tant la continuité est évidente. Jusqu’à arriver à une chanson intitulée Built To Resist part1, une chanson aux accents changeant, des paroles fortes et une voix diablement ensorcelante, secondée quelques fois par celles de ses camarades. Ces derniers se donnant à fond avec un solo de guitare déchirant, une batterie assénant des coups d’une précision incroyable contre nos oreilles qui en redemandent. La chanson No Tomorrow conclut cet album en étant une sorte de prolongement de l’ouverture, le groupe insère un nouvel instrument : un violoncelle qui vient sublimer les refrains et nous fait penser que cet apport aurait pu être instauré avant.

En conclusion, Heavy Duty nous propose une alternative entre du Melodic et du Heavy Metal en créant son propre style d’Alternative Metal. La dernière chanson offre une ouverture de la part du groupe qui sera certainement suivie dans la prochaine œuvre. Il apparaît aussi que le groupe est prêt à lancer une deuxième vague prévue pour janvier 2015 et que j’attends déjà avec impatience.

Diamond

Retrouvez le groupe sur Facebook.