Interview de Andy B. Franck, chanteur de Brainstorm

Posté le : 16 mai 2014 par dans la catégorie Interviews
Tags: ,

Brainstorm session Firesoul 2Brainstorm, groupe allemand formé en 1990, a déjà une longue carrière discographique derrière lui. C’est à l’occasion de la sortie de leur nouvel album, Firesoul, que nous avons put rencontrer Andy B. Franck, le chanteur de ce combo de Power Metal ravageur, pour parler de ce dixième disque.

Andy B. Franck (février 2014 - Paris)

Andy B. Franck (février 2014 – Paris)

SOM : Vous venez de sortir votre dixième album, comment s’est passé l’enregistrement ?

Andy : L’enregistrement a été formidable et comme tu le dis, c’est un album anniversaire. Nous savions que ce dixième album serait quelque chose de très spécial pour nous tous. À la fin, nous avons vraiment réalisé que nous venions de faire notre dixième album. Je le considère comme le meilleur que nous ayons fait depuis douze ans maintenant. Je pense que Soul Tempatation et Liquid Monster étaient parmi nos meilleures réalisations, tout comme nos derniers albums qui étaient bons mais Firesoul a vraiment quelque chose de particulier. Quelque chose qui en fait une marque déposée de Brainstorm. Il est vraiment puissant, je l’aime beaucoup.

Pour toi, c’est le meilleur album de Brainstorm ?

Oui, c’est véritablement un de nos meilleurs albums. Il y a des moments dans cet album que je n’aurais même pas imaginé faire. C’est incroyable. Cela nous a pris un bon moment et beaucoup de tournées pour revenir d’où nous sommes partis ! (rires) C’est vraiment un très bon album.

Quelle a été votre inspiration pour cet album ?

Elle a été assez simple tu sais, parce que sur les deux derniers albums nous avions des morceaux très longs, avec des tempos medium et je pense que sur les dernières tournées que nous avons faite, les fans voulaient des morceaux très rapides. Ils voulaient entendre des morceaux très puissants et c’est ce que nous avons décidé de faire sans trop se focaliser sur des morceaux aux tempos medium. Et puis c’est ce que nous aimons. C’est l’essence même de Brainstorm.

Cet album est fait autant pour vous que pour vos fans, finalement ?

Bien sûr, nous sommes à l’écoute de nos fans mais sans y attacher la plus grande attention non plus. Dans ce cas, tu ne fais de la musique que pour les fans alors qu’en premier lieu, il faut la faire pour toi-même car nous devons jouer ces morceaux tous les soirs. Mais c’est ça qui est aussi agréable. Je pense que cette fois, nous avons arrêté de faire de la musique avec nos têtes en privilégiant une musique qui vient des tripes. Mais oui, tu as raison, c’est une musique faite aussi bien pour nous que pour nos fans. C’est toujours une histoire de « tu donnes, tu reçois ».

Brainstorm session FiresoulIl n’y a pas de dates prévues en France, pour le moment. Allez-vous venir jouer ici ?

Actuellement, une mini-tournée de lancement est prévue en Allemagne et nous allons jouer dans beaucoup de festivals cet été. La tournée devrait débuter fin septembre et nous passerons par la France avec trois dates qui devraient être Strasbourg, Lyon et Paris. C’est ce qu’on m’a dit ! (rires)

Donc, cette fois, vous passez par la France !

Je l’espère ! Nous avons toujours eu de bons moments chez vous et je disais à un ami que nous sommes venus en France pour la première fois il y a dix ans (à l’Elysée Montmartre de Paris, le 21 avril 2004 avec Edguy et Nocturnals Rites, ndlr) et c’était complètement dingue ! La salle a brûlé, je crois… Mais ce n’était pas de notre faute ! (rires) Ça aurait pu l’être mais ce n’était pas nous ! (rires)

Que représente la pochette de l’album pour vous ?

C’est tout cet ensemble qui compose Firesoul, comme des marionnettes tenues par des ficelles. Tu es tenté par la beauté de cette femme mais cette dernière peut être autre chose, ça peut être le pouvoir politique qui joue avec toi, ça peut être l’argent qui possède tout, ça peut être tout ce genre de choses. J’ai dit cela à l’artiste qui a fait la pochette, c’était ce que je voulais et il en est ressorti ce dessin au final. Elle a été réalisée par Felipe Machado, il est très connu pour sa collaboration avec Sabaton. C’est un artiste très connu pour ses peintures (ndlr : il a aussi beaucoup travaillé pour Blind Guardian, vous pouvez voir son travail sur http://finalfrontier.thunderblast.net/)

C’est assez étrange de voir la similitude de pochette avec celle de Soul temptation ?

Elle y ressemble un peu, oui. Peut-être a t’il été inspiré par celle-ci ! (rires) La ressemblance n’est pas faite exprès mais en effet, elle y ressemble un peu, c’est vrai.

L'artwork de Firesoul, par l'arstite Felipe Machado.

L’artwork de Firesoul, par l’arstite Felipe Machado.

Qu’est-ce qui est important pour toi quand tu es sur scène ?

L’énergie. Quand tu es sur scène, c’est toujours quelque chose d’excitant. Pour être honnête, je fais de la scène depuis maintenant quinze ou vingt ans mais chaque soir avant de monter sur scène, tu te sens nerveux, tu n’es pas toujours sûr de te rappeler de toutes les paroles, de ce qui va se passer et comment va réagir le public. Tu te tiens devant des milliers de personnes qui crient ton nom mais tu te demandes toujours s’ils t’aiment ! (rires) Bien sûr que tu le sais ! (rires) Mais tu as toujours une appréhension ! Mais après trente secondes, tout rentre dans l’ordre et ce n’est que du bonheur ensuite. C’est réellement un échange d’énergie entre ce que tu donnes et ce que le public te rend en retour. J’aime vraiment ce sentiment !

Est-ce que vous avez composé cet album dans l’optique de ce qu’il pouvait donner sur scène ? C’est ce que nous ressentons à son écoute.

Oui. C’est exactement le point précis qui a rendu les choses difficiles quant au choix des morceaux à jouer sur scène sur cette mini-tournée. Nous allons faire quatre dates pour celle-ci et nous avons décidé de jouer l’intégralité de l’album à chaque fois. La plupart du temps, tu enregistres un album, tu es là en studio et tu sais qu’il y a des morceaux que tu ne joueras jamais sur scène. Nous étions en répétition et nous nous demandions quels morceaux nous allions jouer live et chacun disait : « Je pense que nous devrions jouer ces quatre titres là ». Un autre disait : « Non, je pense que nous devrions jouer ces quatre là ». Donc, nous nous sommes dit que nous allions jouer l’album entier ! (rires) Trois titres avant, trois titres à la fin et les dix morceaux de l’album au milieu. Nous pouvons dire que nous allons jouer tous les morceaux d’affilé, mais un à la fois ! (rires) Cela va être quelque chose de très spécial, je pense, car les fans ne pourront pas dire : « Vous n’avez pas joué ce titre, ou celui-ci, ou celui-là». C’est la première fois qu’ils pourront entendre l’album en entier. Il y a une chose de drôle : nous recevons des emails de fans qui nous disent « Je vais venir à la première date et à la dernière » ou bien « Je vais venir à la première date et à la troisième » et je leur demande pourquoi et ils répondent « Au premier concert, je vais acheter l’album, je vais l’écouter et au troisième concert je pourrais venir chanter les paroles avec vous ». Ok merci, mais je ne suis pas sûr de connaître les paroles moi-même ! (rires) Vous pourrez m’aider ! (rires)

Des fans irréductibles !

Certains le sont, oui. Mais c’est une bonne chose. Il y a plusieurs années, nous jouions à Barcelone pour la première date de la tournée et il y avait cinq mille personnes qui chantaient nos textes alors que l’album n’était pas encore sorti ! Internet était passé par là ! (rires)

Un dernier mot pour vos fans ?

Bien sûr ! Je souhaiterais dire merci à tous nos fans en France. Je sais que cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas revus mais nous allons corriger ça en revenant à l’automne et probablement en verrons-nous dans les festivals cet été, qui sait ? Nous donnerons le meilleur de nous-mêmes, en tous cas. Beaucoup de gens nous ont dit que les derniers concerts avaient été vraiment brillants. Brainstorm est vraiment en pleine forme et nous sommes en super forme ! (rires) Nous vieillissons mais nous sommes en pleine forme ! (rires)

Merci au groupe d’avoir pris le temps de répondre à nos questions.

Site officiel de Brainstorm : http://www.brainstorm-web.net/

Interview réalisée par Eladan

Retranscription par Pat

Photos promotionnelles par Alex Kühr