IMG_3195-2Après les groupes de Rock Progressif, Sons Of Metal s’attaque au Rock Celtique. C’est en cette soirée du vendredi 16 mai que je prends la direction de Villemoirieu, situé à quelques minutes de la ville médiévale de Crémieu, dans l’Isère. Aujourd’hui,  c’est donc le groupe rhodanien Celkilt qui va s’employer à chauffer le chapiteau pour la quatrième soirée du Festival de L’Isle en Scène, proposée par la Communauté de Commune de l’Isle de Crémieu.

IMG_3022-2Celkilt

Le chapiteau du festival est déjà bien rempli quand les lumières s’éteignent, plongeant le public dans le noir. D’emblée, il ne faudra que quelques secondes pour que le puissant Rock Celtique fasse monter la sauce. En effet, les titres s’enchaînent gaiement et à vitesse V, un peu comme si nous prenions un train en marche. L’énergie de Celkilt est revigorante. D’ailleurs, le dynamisme du groupe ferait passer la TNT pour des explosifs de pacotilles. Pour cause, Titou MacFire à la guitare et au chant déverse une joie festive et entrainante, se traduisant par un public reprenant en chœur les paroles de la formation et se laissant guider au moindre commandement. Nous aurons même droit à la création d’une chenille derrière Loic MacWind et sa cornemuse, révélant encore un peu plus l’ambiance festive de la soirée avec un des spectateurs acquis à cent pour cent à la cause du quintet. Mais ce qui ne laisse pas de marbre est la reprise ultra dynamique du titre Highway To Hell de AC/DC en version kilt et Celte, donnant une autre dimension à cette chanson déjà culte du groupe australien. Une autre preuve du talent de la formation française est la qualité de ses compositions, notamment au travers de l’envoutante Get The Hell Away ! qui, si certains spectateurs n’étaient pas encore sûrs de leur choix de soirée, auront probablement changé d’avis très rapidement grâce à la technicité de ce magnifique titre. Alors que le set avance doucement vers la fin, c’est une osmose entre la foule du chapiteau de Villemoirieu et Celkilt qui devient de plus en plus palpable de seconde en seconde. Quand arrive l’heure du rappel, c’est sur un medley du tonnerre que la formation quittera la scène au travers de passages pour tous les goûts musicaux, puisque le medley comprend aussi bien la célèbre Cotton Eye Joe (de Rednex) en passant par une reprise de Michael Jackson. Ce rappel millimétré à la perfection permettra de finir une soirée ultra festive sur un tonnerre d’applaudissements, avant de libérer le public du bassin crémolan.

IMG_3195-2 IMG_3067-2

IMG_2995-2 IMG_3119-2

Il est maintenant l’heure de quitter le chapiteau du Festival de l’Isle en Scène mais ce sont des spectateurs heureux de leur spectacle qui rentrent chez eux avec des souvenirs plein la tête. Cependant, malgré cette très bonne soirée, un petit point laissera à désirer du côté de la qualité du son dans le lieu du festival. Merci à Celkilt pour leur prestation énergique. Bravo également à la Communauté de Commune de l’Isle de Crémieu pour l’organisation sans anicroche de ce festival et surtout de cette soirée du vendredi.

Elovite