ACOD – Another Path… (EP)

Posté le : 16 juillet 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Acod Another Path coverL’été 2006 a vu la naissance d’ACOD. Le groupeest originaire de Marseille. Revendiquant un style qu’il dénomme lui-même « blended metal », le groupe n’en est pas à ses débuts puisqu’il a déjà sorti deux albums en 2009 et 2011, dénommés respectivement Point Zero et First Earth Poison, et que le groupe a beaucoup tourné en France, Italie et même au Japon. Voici donc leur premier EP de cinq titres, masterisé par Logan Mader (Machine Head). Un troisième album est déjà prévu pour fin 2014. Notons enfin que c’est une nouvelle découverte de chez Dooweet Promotion.

<br/>

Style : Death Metal – Sortie : 30 juin 2014

Style : Death Metal – Sortie : 30 juin 2014

Avec une carte de visite déjà bien remplie, nous n’avons pas ici affaire à un groupe débutant, loin s’en faut. Cela se confirme avec le premier titre ouvrant cet EP, Another Path montrant d’entrée ce que le groupe veut faire de vous. La voix toute en growls tente de vous assommer à l’aide de la double-pédale. La vitesse d’exécution est assez impressionnante et elle se confirme avec le deuxième titre, Black Wings. Rapidité, solo tout en mélodie, le riff se montre agressif, c’est du très bon niveau qui nous est proposé là. La section basse/batterie est une entreprise dont le but est d’annihiler l’ensemble de vos connexions nerveuses et de réduire à néant vos pauvres neurones. On se dit que le break tout en finesse sur le troisième titre Unleash The Fools, va nous octroyer un temps de pause, un répit, alors que nous sommes coincés dans les cordes et que nous subissons sans relâche les assauts menés par le terrible ACOD. Le break n’est que prétexte à vous asséner une suite de coups aussi puissants qu’un coup de masse sur un pauvre clou. Cet EP transpire le Death Metal de haute facture, des groupes comme Amon Amarth ou Killswitch Engage pourraient se montrer fiers de cette création. Abuse Me monte encore en gamme avec une composition faite d’un riff assez ahurissant, faisant là étalage du bagage technique des petits-gars. C’est lourd, c’est plombé, c’est assez étouffant et le solo joué sur ce titre donnerait l’envie de sprinter à un cul de jatte. Ajoutez à l’ensemble une voix qui colle parfaitement à la peau du titre et vous avez là un excellent cocktail de furie. Mais le titre qui ressort de l’album est sans conteste possible le dernier morceau, Words Of War, véritable titre à extermination de masse. Refrains et chœurs d’une grande efficacité. De nouveau, nous devons faire face à un riff extrêmement incisif et corrosif, c’est à peu près comme si vous receviez de l’acide d’Alien en plein visage. Radical et létal. Une fois de plus et à l’instar du reste de cet EP, c’est terriblement puissant. Un morceau qui vient clore cet opus de la plus belle des manières. Les inserts de clavier accompagnent le riff jusqu’à la fin du titre. Le tremblement de terre s’arrête, le silence se fait. ACOD est passé par là.

ACOD a fait de la maîtrise technique son alliée indéfectible. Cet EP pourrait être celui d’un grand nom du Metal. Amis metalleux, il est de votre devoir de vous pencher sur cette petite galette de cinq titres et d’y prêter la plus grande attention. Si vous cherchez quelque chose à offrir pour faire plaisir ou vous faire plaisir, profitez-en, c’est noël en juillet.

Tracklist :

  • Another Path
  • Black Wings
  • Unleash The Fools
  • Abuse Me
  • Words Of War

Pat

www.facebook.com/pages/AcoD/