Alestorm – Sunset On The Golden Age (Album)

Posté le : 03 septembre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Cover (1)Imaginez-vous aux commandes d’un bateau. Soudain, la vigie s’écrie :  »Les pirates ! ». Il est donc temps de lancer le combat et d’accueillir Alestorm, groupe écossais ô combien connu autant qu’apprécié et leur nouvel album. L’ancien ayant reçu un accueil mitigé, nous allons voir sur quelles bases sont partis les boucaniers des mers.

<br/>

Genre : Folk/Power Metal - Sortie : 1er Août 2014

Genre : Folk/Power Metal – Sortie : 1er Août 2014

Commençons par lancer la première bordée avec la pochette. Un univers de pirate nécessite donc des bateaux et la mer. C’est donc le vaisseau du groupe que l’on retrouve poursuivit par deux autres navires sur une mer totalement démontée. Le décor est encore plus oppressant puisque le ciel à décidé d’être menaçant à son tour en lançant des éclairs. C’est donc une première volée de boulets qui frappe et qui fait mouche, Alestorm commençant par une très bonne impression visuelle.

Lançons dès à présent l’abordage avec Walk The Plank. Une chanson très Power Metal, extrêmement rapide avec la guitare de Dani Evans tranchante à souhait, la très reconnaissable batterie de Peter Alcorn ainsi que la basse très discrète menée par Gareth Murdoc. Sans oublier les claviers des deux derniers compères qui ont ici une place importante dans la musique. La voix de Christopher Bowes lance des paroles plus appuyées qu’auparavant, en étant malgré tout toujours dans la vitesse. Le groupe aime reprendre quelques paroles du refrain avec les instruments, ce qui restera une constante durant de nombreuses chansons. Continuons avec Drink, une chanson faite pour montrer ce qu’aime faire le groupe : boire (et accessoirement vider votre cave). Ils ont sorti une vidéo de cette chanson et quelques images lors de la composition de l’album et l’on peut voir le stock impressionnant de bouteilles vides. La chanson commence hachurée mais c’est bien sûr voulu, alors que rapidement seule la batterie donnera un petit rythme avec la voix du chanteur. Comme d’habitude, le groupe aime les refrains facilement mémorisables et surtout chantés en chœur. La basse fait toujours de timides apparitions alors que la guitare s’en donne à cœur joie. Sautons sur 1741, titre sur lequel le groupe reprend des éléments historiques de la bataille de Carthagène. Le titre commence avec une musique totalement inhabituelle : celle de Mario, avant de lancer les riffs de guitare et la mélodie au clavier. La musique évoque sans efforts une bataille à venir avec cette fois la basse qui tient sa place, bien ronde en fond. Vers le milieu de la chanson, quelques paroles sont growlées, montrant l’efficacité de la voix de Gareth sur ce type de vocalises. Passons à Quest For Ships, une piste à la Alestorm : joyeuse, une batterie surexploitée mais avec un rythme un peu trop répétitif. Les paroles se terminent vers les 2’30 alors que la chanson dure plus de quatre minutes, le groupe ayant décidé de reprendre le refrain deux fois. Continuons avec Hangover, second morceau avec une vidéo. Cette chanson bien que très réussie sera le cauchemar de votre famille à cause de ses paroles mémorisables facilement et que vous fredonnerez allègrement pendant longtemps. Le titre vous permet de vous trémousser tranquillement au son de la basse, une bière à la main. On a l’impression d’être dans la taverne avec le groupe, les instruments se chevauchant sans se couvrir tandis qu’aux environs des deux minutes, le rythme s’accélère de manière effarante avec les paroles qui en deviennent pratiquement incompréhensibles. On comprend rapidement que le groupe fait la liste de ses boissons préférées. Une chanson incontournable pour passer une bonne soirée tandis que s’avance Sunset On The Golden Age. La dernière chanson de l’album mais aussi ce qui pourrait sonner le glas d’une époque. Titre incontestablement le plus long du Cd avec plus de dix minutes à son actif. C’est sur des riffs traînants de guitare que démarre la chanson, tandis que la basse se fait bien entendre, le clavier et la batterie étant la composante principale de cette piste. Le morceau alterne des passages chantés et des passages uniquement instrumentaux.

Les pirates ont gagné, à nouveau ils auront déferlé sur nos pauvres contrées avec leurs hymnes, leurs navires et leurs envies de boissons. Alestorm revient en force et c’est tout de même avec regret que l’on peut les voir s’en aller pour quelques temps. Espérons qu’ils ne leur faudra pas trois nouvelles années pour nous lancer de nouveaux hymnes à la boisson.

Diamond

Tracklist :

  • Walk The Plank
  • Drink
  • Magnetic North
  • 1741 (The Battle Of Cartagena)
  • Mead From Hell
  • Surf Squid Warfare
  • Quest For Ships
  • Wooden Leg!
  • Hangover
  • Sunset On The Golden Age

Liens :

Site Officiel : http://www.alestorm.net/

Facebook : https://www.facebook.com/alestormband

YouTube : Drink : https://www.youtube.com/watch?v=f55CqLc6IR0

Hangover : https://www.youtube.com/watch?v=d5P5Tz3VH94