Under The Sun – Under The Sun (Album)

Posté le : 05 septembre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,

Under The Sun coverUnder The Sun nous vient de Montpellier. Le groupe évolue sous la forme d’un quartet composé de Jay à la guitare et au chant, de Léo à l’autre guitare, de Polo derrière les fûts et enfin de Flob à la basse. Le combo se présente comme distillant une atmosphère venant des profondeurs de l’esprit humain, tout en côtoyant l’apocalypse. Voici donc leur premier album de quatre titres sorti chez Lost Pilgrims Records. Allez, on se plonge dedans.

<br/>

Style : Post Hardcore – Sortie : Juin 2014

Style : Post Hardcore – Sortie : Juin 2014

Une tempête s’annonce et visiblement, elle va être assez violente. L’intro du premier titre Initium va pleinement dans ce sens, notes inquiétantes, rythme retenu, tout semble équivalent à un moment pré-apocalyptique. Confirmation après trois minutes de tension, la tempête est là, sur nous. Un premier morceau de huit minutes où la noirceur semble vouloir prendre possession des lieux et du moment. Instrumental entre le bien et le mal, le morceau écorche, proche de létal. Une très belle entrée en matière où le son proposé sur cet opus s’avère être une réussite indéniable, la production est au rendez-vous. Le son ajoute à l’atmosphère sombre voulue par Under The Sun. Burst In Dawn, le deuxième titre, nous emmène encore un peu plus loin dans la perdition de soi, c’est comme si vous naviguiez à la recherche de vous-même. La douleur et la peur de se perdre sont là, confortées en cela par un chant qui s’abat sur vous sous forme de hurlement qui serait poussé par un être qui aurait la démence pour seule compagne. Impossible de faire demi-tour, vous êtes maintenant égaré dans les tréfonds de l’âme d’un fou. Mais il y a ce temps mort où seule la basse s’exprime durant de longues secondes, rejointe par le restant des instruments quelques temps après. La rédemption liée à l’espoir serait au bout du chemin ? Laissez-moi rire. Bien sûr que non, la mélodie sombre et le chant brutal fondent de nouveau sur vous. La musique proposée par le groupe possède des touches de Doom Metal, son post Hardcore est rempli de subtilités des plus déstabilisantes pour votre pauvre organisme. C’est efficace, pour le moins. Anubis Path, le morceau suivant, poursuit dans la même veine que ses prédécesseurs le travail entamé deux titres auparavant. Là encore, le chant exprime toute la frustration qu’un humain désespéré pourrait ressentir. La mélodie se veut peut-être encore plus inquiétante, plus envoûtante aussi. C’est probablement là le titre qui se dégage de cet EP. Relents de mythologie égyptienne palpables à l’écoute de ce titre, vous n’êtes plus perdu dans le noir mais vous évoluez dans l’immensité du désert, sous le soleil, le solo de guitare imageant parfaitement cette longue marche vers le néant. Une réussite, une vraie. Scars Of Life vient achever cet éprouvant périple de la plus belle des façons, encore plus tumultueux, le riff et la mélodie de ce dernier morceau vous entraîne encore plus loin dans l’obscurité. Musicalement, c’est à coup sûr le titre sonnant le plus Metal d’entre tous les quatre, ajoutant encore une touche plus belle à l’ensemble. Le morceau s’achève par une sublime mélodie, véritable pluie de tristesse et de beauté, le temps semble figé. Le chant s’éloigne au loin, c’est fini.

Under The Sun, pour son premier coup d’essai, vient de délivrer cinquante minutes de musique en quatre titres. Jamais ennuyeux, toujours innovant dans ses compositions, il a fait du côté ténébreux de sa musique son allié indéfectible. Cet LP image mieux que tout autre dessin ce que peut être les doutes de l’être humain face à lui-même. On en redemande.

Tracklist :

  • Initium
  • Burst In Dawn
  • Anubis Path
  • Scars Of Life

Pat

www.facebook.com/utsunderthesun