OvO – Abisso (Album)

Posté le : 30 septembre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Abisso coverAprès onze albums sortis depuis 2002 et dix EPs, le groupe n’a plus vraiment besoin de démontrer sa productivité et ses penchants pour les musiques différentes. Si vous ne les connaissez pas encore, préparez-vous, nous allons vous expliquer dans la suite du texte. Par ailleurs, si vous pensez que les disques c’est bien mais que les concerts, c’est encore mieux, sachez qu’ils ont fait plus de sept cent shows de part le monde, durant cette même période et qu’ils sont donc rodés comme il faut et n’ont guère besoin encore de démontrer leur talent. Si vous voulez voir un exemple, vous en trouverez facilement en cherchant juste quelques instants sur votre navigateur.

<br/>

Date de sortie : 02/11/2013 Genre : Punk, Noise, Sludge, expérimental, avant-garde, musique contemporaine.

Date de sortie : 02/11/2013
Genre : Punk, Noise, Sludge, expérimental, avant-garde, musique contemporaine.

La pochette du disque est somme toute assez sobre. Noir, blanc et rouge. Le nom du groupe formé par le bout des tentacules d’un monstre semblant sorti d’une mer peu clémente. Un fond rouge orné de rayons comme un soleil qui serait devenu une géante rouge avant sa phase d’explosion. Le nom du groupe est posé en bas comme une tête de chouette. Très efficace. Passons désormais au contenu du disque.

Le son, s’il n’est pas forcément d’une qualité exceptionnelle, est tout à fait correct et audible avec bon un équilibre. Nous soupçonnons même qu’il s’agisse d’un choix artistique délibéré, étant donné la teneur du contenu car, attachez-vous bien à vos slips, caleçons et culottes, mesdames et messieurs : voici le contenu ! Disons pour commencer que si vous n’avez jamais su ce qu’était du Noise, de la musique bruitiste ou du Punk à tendance minimaliste avec un but précis et une imagination débordante, vous allez bien vite comprendre votre douleur. Pourquoi douleur ? Parce que cette musique fait très mal au cerveau et à votre si chère psyché (sauf si vous êtes déjà quelques-uns dans votre tête). Chaque titre est radicalement différent du précédent. Les ambiances changent énormément. Certains titres sont lents et angoissants, d’autres sont rythmés et enragés. D’autres encore donnent un aperçu de ce que pourrait être une B.O. pour un film documentaire sur la fin du monde. Une voix éraillée à souhait, teigneuse, vampirique. Une voix qui pourrait être votre Gemini-criquet du côté obscur de votre âme, une voix comme il est difficile d’en entendre : c’est la voix de Sofia qui en joue, tout comme elle se joue de votre esprit qu’elle entraînera au fond des abysses avec elle. Dans ce monde qu’on ne visite pas habituellement. Vous entendez cela ? Vous avez l’impression qu’il y a du monde derrière. Pourtant, vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Il n’y a que deux personnes pour constituer ce groupe. Un batteur qui joue sur des fûts coupés en deux. Une chanteuse-guitariste avec quelques effets. Et c’est tout.

Cet album sort après XXX années d’un parcours long et une liste de concerts capable recouvrir de blanc un tableau noir comme le malheur, dans un nombre de pays dont rêvent les grands. Ce petit groupe connu quasi uniquement d’initiés à ce style de musique, mérite bien son succès et mériterait même d’être révélé en tant qu’avant-garde permanente des musiques amplifiées. Il est plus que certain que cela ne plaira pas à tout le monde. D’ailleurs, est-ce du Metal ? Du Punk ? De la musique contemporaine ? Pouvons nous réellement mettre une étiquette ici ? L’expérimentation guide les pas d’OvO en des coins et recoins peu battus. Personne ne peut tout aimer. Mais nous aimons entendre ces expérimentations et des musiciens qui s’éclatent comme des enfants avec des jouets neufs. Sauf que pour eux, ils sont éternellement neufs. N’hésitez pas à aller y jeter une oreille, vous aimez peut-être déjà depuis longtemps sans le savoir, et il est grand temps de vous en assurer.

F4R537KTP09

Line-Up :

  • Stefania Pedretti : guitare, chant, effets
  • Bruno Dorelia : percussions, synthé.

Tracklist :

  1. Harmonica Microcosmica
  2. Tokoloshi
  3. I Cannibali
  4. A Dream Within A Dream
  5. Harmonica Macrocosmica
  6. Aeneis
  7. Abisso
  8. Pandemonio
  9. Ab Uno
  10. Fly Little Demon

http://ovomusic.bandcamp.com/album/abisso