Lizzard – Majestic (Album)

Posté le : 17 octobre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

CoverLes Lizzard nous reviennent après un premier album sorti en 2011 et une grosse tournée, deux ans plus tôt encore. Cet album titré Majestic lance dix pistes pleines de sonorités comme vous allez pouvoir le constater. Par ailleurs, connaissez-vous l’expression  »Majestic as a fuck » ? Parce que le titre du cd et la pochette sont une invitation vers la magnificence de l’artwork.

<br/>

<br/>

Genre : Rock Expérimental - Sortie : 17 octobre 2014

Genre : Rock Expérimental – Sortie : 17 octobre 2014

C’est Vigilent qui vient ouvrir le bal, le trio ayant choisi de commencer par un rythme lent et une introduction du chant au bout de quelques notes. C’est donc la guitare qui fut élue pour s’élancer tandis que la rejoigne progressivement la batterie et la basse. Cette basse maniée par William Knox se révèle dans le rythme musical, celui-ci étant haché, la basse profite donc de ce temps pour se faire entendre. Le chant utilise les merveilles de l’électronique mais n’en abuse pas non plus alors que la batterie est gentiment martelée. Les screams présents en fin de piste sonnent justes et en place, le rythme diminuant progressivement. Continuons avec Bound, titre ravageur au niveau des cervicales avec toujours un rythme haché mais des harmoniques instrumentales plus développées sur bien des passages. Le morceau invite au mouvement et devrait être utilisé dans les boites de nuit pour faire bouger le monde. Après un refrain, c’est le calme avec des résonances qui se mélangent et explosent dans votre tête tandis que la guitare se fait un pseudo-solo vers la fin de la piste avec le bruit des cymbales qui viennent donner un aspect métallique à l’ensemble. On entre encore plus profond dans le rock expérimental de Lizzard avec les notes étranges du début de The Root Within (Majestic). La chanson est plus fournie que les précédentes en termes de notes avec un chant mis peut-être trop bas. Les instruments se complètent avec la guimbarde qui apporte une touche joyeuse. La fin du morceau avec le chant à deux voix, l’un plus énervé que l’autre, transporte et nous laisse un peu sur notre faim. Passons à Reminder qui est l’une des pistes les plus intrigante et probablement celle que je préfère le plus. Une chanson avec un son lancinant de la part de la guitare, une basse qui fait bien sentir sa présence à tout moment et une batterie qui a le mérite de frapper juste au bon moment. Le chant, quant à lui, est variable et propose un texte entraînant tandis que l’on headbanguera gentiment. Le son fait moins découpé que dans les pistes évoquées ci-dessus et la mélodie nous transporte avec les riffs de la guitare. Finissons par Falling In Zero, dernière piste du cd qui serait qualifiable de Metal sur de nombreux passages. Une introduction à la basse bien épaisse, la guitare qui arrive en se faisant tranchante dans cette mélasse et la batterie appuyant de son poids pour ouvrir un passage. Les riffs de guitare bien clairs se mélangent avec le grave de la basse tandis que la batterie utilise ses cymbales et fûts. Le chant fait tourner la tête tant, qu’on ne sais plus si c’est Mathieu ou William qui s’y colle ou les deux ensembles.

Le groupe cite dans ses influences Gojira et effectivement, il y a un petit quelque chose dans la musique de Lizzard qui le rappelle. C’est donc un album aux sonorités étranges mais envoûtantes qui sortira le 17 octobre pour notre plus grand plaisir. Le groupe à d’ores et déjà prévu de nombreuses dates pour fêter cette sortie et partira aux États-Unis pour quelques dates avant un retour en France.

Diamond

Line-up :

  • Mathieu Ricou : guitare, chant
  • Katy Elwell : batterie
  • William Know : basse, chant

 Tracklist :

  1. Vigilent
  2. Aion
  3. Bound
  4. The Root Within (Majestic)
  5. Only One
  6. Just A Breath
  7. Circles
  8. Reminder
  9. Colour Blind
  10. Falling In Zero

Liens :

Site officiel : http://www.lizzard.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/lizzardmusic/timeline

  1. djacorama dit :

    Enfin une chronique digne de ce nom !! On sent que l’album a été écouté , décortiqué …
    bravo et merci .
    Lizzard est très bon mais quand , en plus , on sait l’apprécié , les fans sont ravis ;;; )))

    • Diamond dit :

      Merci,
      Je suis heureux de faire plaisir et cela me fait aussi très plaisir de recevoir un tel commentaire. Pour faire une petite confidence sur ma manière de travail, effectivement les albums sont très écoutés et scrutés très attentivement dans le but de produire un résultat optimal.
      Parlez donc de Sons Of Metal autour de vous pour nous faire connaître encore plus 😉
      Diamond.