PUNISH YOURSELF-20141029-018La pluie automnale accueille les premiers spectateurs faisant la file devant le CCO pour acquérir le billet d’entrée du concert de ce soir. Grâce à Labyrinthe Tour, les sudistes de Punish Yourself, seul véritable représentant du Punk Indus Metal fait une halte dans la banlieue lyonnaise, au plus grand bonheur des quelques courageux. Effectivement, la salle n’est pas pleine mais affiche tout de même une belle affluence. Pour un groupe comme Punish, cela aurait pu être beaucoup mieux. Bref, passons. Ce soir, les Toulousains ouvrent la soirée et le trio électro Le catcheur, la pute et le dealer seront chargés de divertir les spectateurs en fin de programme. Après trois quarts d’heure d’attente, Punish Yourself apparaît enfin sur la scène.

PUNISH YOURSELF-20141029-017Comme à leur habitude, les zombies de l’Indus Metal attaquent sans crier gare. Vx (chant) déambule sur les planches et salue son public, déjà à fond dans les premiers rangs. Il faudra pourtant attendre le deuxième titre pour que le public s’élance dans un pogo après plusieurs appels du chanteur. Suck My TV sera le point de départ du mosh pit. L’hymne du groupe toulousain reste toujours aussi efficace. Le dernier album est bien représenté scéniquement avec les chansons Nation To Nation, She Buys Me Drugs ou encore All You Zombies. Ça dépote sévère ! L’éclairage de la scène met très bien en valeur les peintures corporelles des musiciens. L’ambiance est posée. La danseuse Claudia apparaît régulièrement nous faire un numéro de danse avec divers accessoires enflammés ou affublés de plumes. Elle servira aux spectateurs un liquide non identifié mais probablement alcoolisé. Sur le titre Las Vegas 2060’s (extrait de l’album Gore Baby Gore), Claudia se présente en danseuse de saloon très convaincante. Au niveau du son, nous sommes bien servis. Les guitares de Miss Z et Pierlox sont massives mais restent nettes et même si la voix de Vincent est parfois à la limite de l’audible, nous l’entendons bien. La batterie n’est pas en reste, Xav accompagnant vivement ses collègues. Du fait du retard accumulé en début de soirée (une sombre histoire d’argent), le concert se verra tronqué de quelques titres et après une courte intervention de Vx, Punish Yourself nous interprète deux dernières chansons, avec Claudia jouant avec le feu. Terminé à 22h30, le spectacle fut intense mais trop court. La salle se vide et les techniciens du CCO installent le matériel pour le groupe électro. Une quinzaine de spectateurs resteront profiter d’un set hélas peu original.

PUNISH YOURSELF-20141029-018 PUNISH YOURSELF-20141029-011 PUNISH YOURSELF-20141029-010 PUNISH YOURSELF-20141029-008

Merci à Punish Yourself, à Labyrinthe Tour et au personnel du CCO.

Kouni