LITTLE GARÇON-20141125-007S’il est un lieu qui donne sa chance aux jeunes groupes et dispose toujours d’un public curieux, c’est le Ninkasi Kafé, situé dans le septième arrondissement de la ville de Lyon. Ce soir, nous aurons notre dose de Rock n’ Roll avec Little Garçon et Smoking After Love en ouverture. Les balances sont faites, les clients du bar s’approchent timidement de la scène, les musiciens sont en place. On peut commencer.

<br/>

Smoking After Love

SMOKING AFTER LOVE-20141125-001Voici un groupe qui mérite fortement votre attention. Car oui, Smoking After Love est, malgré la jeunesse de son line-up, un des groupes les plus prometteurs de la scène lyonnaise. L’originalité semble être le maître-mot au sein de ce quintet originaire du Beaujolais. Si les premières chansons nous permettent de découvrir des compositions dansantes dans la pure tradition du Rock n’ Roll 50’s, la suite du concert verra la jeune guitariste Lucie échanger sa six-cordes contre une scie musicale. Instrument très rarement vu sur scène, de fait dans un groupe de Rock, cette scie va apporter une autre dimension aux compositions inventives du quintet. La plainte lancinante extirpée de cet instrument contraste avec les riffs de guitare et la basse grondante, tout en s’associant parfaitement à la sonorité globale. Une brillante idée que voilà. Notons également que la musicienne dispose d’une troisième corde à son arc, en l’occurrence de bien belles cordes vocales puisqu’elle chantera avec beaucoup de justesse le temps d’un morceau. Lorsque le talent ne s’arrête pas à un seul domaine technique. Le son bien équilibré donne une ampleur impressionnante aux compositions, nous permettant d’entendre distinctement chaque musicien. Smoking After Love est un groupe surprenant qui puise dans les racines de la musique électrique pour nous offrir du Rock moderne, impétueux voire fou. Nous sommes surpris par la tournure que peut prendre un couplet, un refrain ou un solo. Les riffs roulent comme l’eau sur les galets, la musique du groupe étant semblable à un flot sauvage que rien n’arrête. Le chanteur Adrien dispose d’un organe vocal superbement maîtrisé et avec son tambourin et sa chemise blanche, il attire tous les regards. La formation a rapidement trouvé son rythme de croisière, le concert s’enchaîne naturellement et sans temps mort. Une belle complicité règne au sein du groupe, les musiciens se souriant aux uns comme aux autres et gardant toujours le contact visuel et auditif. Smoking After Love fait bloc sur scène pour nous offrir le meilleur de lui-même. Le public, ravi, applaudit à tout rompre et réclame un rappel. Le groupe le lui accorde et revient pour deux titres de plus. Un vrai régal, une belle surprise et un projet musical à surveiller de près !

SMOKING AFTER LOVE-20141125-009 SMOKING AFTER LOVE-20141125-010 SMOKING AFTER LOVE-20141125-011

Little Garçon

LITTLE GARÇON-20141125-007Ce trio de Garage Rock est constitué de musiciens déjà connus du paysage lyonnais. Voici que se présentent sur scène Kro (chant), Julia Kat (guitare et chant) et Axel, le batteur roux. Oui, roux ! Mais laissons nos préjugés dignes d’Eric Cartman au placard pour nous concentrer sur la musique. Le premier titre, Get Back On My Horse, nous offre un bon aperçu de ce qui nous attend et du talent du groupe. Très bon techniquement, Little Garçon va rapidement attirer le public à lui mais verra sa prestation entachée de quelques problèmes techniques, touchant principalement Julia Kat. Celle-ci va d’abord perdre l’usage d’un amplificateur puis rencontrer un problème lors de l’accordage de son instrument. Hormis ces soucis vite résolus, Julia Kat arborera toujours un grand sourire en jouant des riffs accrocheurs, bien appuyés par la batterie d’Axel. De son côté, Kro livre une performance vocale proche de la perfection. Evoluant dans un registre proche de celui de Kelly Johnson (Girlschool), Kro s’approprie la scène et nous captive avec son chant énergique, clair typiquement Rock. Toutefois, le public reste relativement léthargique et il faudra l’intervention de quelques fans vêtus de vestes badgées de la jeunesse Turbo pour mettre un peu d’ambiance. Kro et Julia communique souvent avec les spectateurs mais malgré leurs discours teinté d’humour, auront le plus grand mal à obtenir une réaction. Peu avant la fin, les jeunes femmes nous annoncent l’arrivée de l’EP Flatmate qui se fait attendre (la production de disques en vinyle étant en forte augmentation, il faut patienter longtemps pour le pressage d’un disque réalisé par un groupe underground), il devrait être disponible d’ici la fin de l’année. Il faut aussi préciser que le groupe vend des badges à l’effigie du batteur, Axel Boursier et des sacs en toile. Si l’image du groupe est soignées, les compositions le sont aussi. Ainsi, Zombie Girl, You Hate My Dog ou Under Control suintent le Rock n’ Roll et le Punk, notamment le titre You Forgot My Birthday que les Ramones n’auraient pas renié. Ça envoie du lourd avec beaucoup de talent et avec le sourire, s’il vous plaît ! Même la bière renversée de Julia, transformant la scène en petite piscine de houblon, ne viendra pas ternir le moral, au beau fixe. Little Garçon parvient à faire chanter le public sur une chanson et fera durer le plaisir en rajoutant quelques mesures. Hélas, le concert arrive déjà à sa fin alors que les spectateurs se décident enfin à danser. Si je peux vous donner un conseil, c’est de soutenir ce trio décapant dès que possible sur scène !

LITTLE GARÇON-20141125-012 LITTLE GARÇON-20141125-004 LITTLE GARÇON-20141125-013

LITTLE GARÇON-20141125-010

Le Ninkasi se vide progressivement, les dernières rames de métro s’apprêtant à cesser leur service. Nous vous donnons rendez-vous pour un prochain concert en ces lieux !

Merci aux groupes et bravo pours leurs performances, merci au public d’être venu et merci aux organisateurs.

Kouni

Liens internet :

Little Garçon : http://littlegarcon.bandcamp.com/releases

Smoking After Love : https://soundcloud.com/smoking-after-love

  1. […] Love, combo des environs de Lyon (Lozanne pour être précis) dont nous avions déjà chroniqué une prestation au Ninkasi Kafé. Cette fois, on constate qu’il y a de nouvelles têtes dans la section rythmique, à savoir […]