Lorraine Cross – Lorraine Cross (EP)

Posté le : 04 décembre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , , , , ,

Lorraine Cross coverSelon votre âge, votre appréciation de la musique de Lorraine Cross ne sera peut-être pas la même. Pourtant, la jeune génération aurait tout intérêt à se plonger dans ce qui fut au début des années 1980 la New Wave of British Heavy Metal, courant duquel beaucoup d’autres styles sont issus. C’est un réel plaisir pour mes oreilles de réentendre ces riffs et sonorités comme dans les deux premiers albums de Iron Maiden, du temps du chanteur Paul Di Anno ou lorsque Kai Hansen était guitariste et chanteur de Helloween. C’est donc une plongée dans l’histoire que nous proposent les Toulousains de Lorraine Cross avec leur démo éponyme.

<br/>

Style : Heavy/Speed/Power metal - Date de sortie : Juillet 2014

Style : Heavy/Speed/Power metal – Date de sortie : Juillet 2014

L’histoire, celle de France, est bien présente dans le nom du groupe puisque la référence à la Croix de Lorraine et à la résistance saute aux yeux. La couverture représente d’ailleurs cette croix de Lorraine faite d’un croisement d’épées. L’objectif du groupe n’est cependant pas de faire des chansons à thème comme le fait Sabaton, mais juste de rendre hommage à la résistance et de lui redonner une actualité.Créé en 2012 autour du bassiste Guillaume, le groupe prend du temps à trouver sa formation idéale. C’est surtout le poste de chanteur qui est difficile à combler idéalement, une voix doit pouvoir corresponde au style voulu par Lorraine Cross. C’est en mars 2014 que Tony complète la formation qui pourra ainsi enregistrer sa première démo.

Comme dit plus haut, c’est une plongée dans le passé, à la fois dans le style musical mais aussi dans le son global. C’est peut-être un aspect qui pourrait freiner l’ascension du groupe. En effet, si « l’ancienne » génération peut être ouverte à un style musical « old school », les jeunes oreilles auront quelques difficultés à s’habituer au son quelque peu retro de cette démo. Lorraine Cross a certainement été réalisée avec peu de moyens, nous attendrons donc la première production en bonne et due forme avant d’estimer cet aspect comme définitif.

Au niveau musical, ce qui ressort de l’ensemble, c’est déjà une voix très bien maîtrisée. D’un timbre plutôt grave, elle se rapproche du premier chanteur d’une certaine vierge de fer. Nous sommes vraiment en présence de la bonne voix pour le bon groupe, les musiciens peuvent désormais se concentrer sur leurs instruments pour la mettre en avant et la bonifier. La section rythmique basse-batterie fonctionne très bien, pas de redondance et des variations de rythmes bienvenues. Les guitares sortent des bons riffs bien entraînants, bien que l’on pourrait attendre qu’elles se distinguent plus l’une de l’autre mais ça, je ne doute pas que le groupe y travaille. On ne devient pas Michael Weikath ou Adrian Smith en deux jours. Nous entendons aussi parfois un son de claviers, à voir si cette orientation est indispensable. Deux guitares qui diversifient leur jeu suffiraient peut-être amplement à donner de la profondeur aux compositions de Lorraine Cross.

Des six titres qui composent l’album, nous avons droit à deux bons morceaux rapides qui m’ont d’emblée rappelé l’album Killers de Iron Maiden (1981). C’est particulièrement le cas sur le titre introductif One Bullet For Me qui vous met d’emblée au parfum. Les refrains de l’ensemble du disque sont bien trouvés et ont un côté Power Metal, particulièrement celui de Hard To Get Out ou du titre éponyme. Arrêtons-nous quelques instants sur ce morceau. Il débute par un discours du Général de Gaulle suivi de la mélodie du Chant des partisans, puis le bon riff heavy/speed démarre sur une voix bien grave digne de l’album Walls of Jericho de Helloween (1985). Le refrain est bien épique comme il faut et le solo bien exécuté également. Le chant se termine par des chœurs puis à nouveau sur l’air du chant des partisans joué à la guitare et qui permet de faire la jonction avec le début. Le côté Speed est aussi bien présent dans l’instrumental Stay Rocket alors que Walking Dead clôt la démo sur un mid-tempo bienvenu et réussi, que ce soit vocalement ou musicalement, en donnant un aspect plus lourd et martial qui va bien avec l’ensemble.

Lorraine Cross exploite un filon que j’aime voir réactivé. Il montre ainsi que le Heavy/Speed n’est pas réservé aux metalleux quadragénaires. Tous les encouragements donc à ce jeune groupe afin qu’ils nous produisent un bel album prochainement, avec une meilleure finition sonore. D’ici là, le groupe aura certainement beaucoup travaillé et il n’est pas impossible que nous retrouvions quelques titres présents sur cette démo avec d’autres arrangements. Lorraine Cross est une bonne surprise, espérons que l’album à venir sera une belle claque.

Khaos

Tracklist :

  1. One Bullet For Me
  2. Hard To Get Out
  3. Stay Rocket
  4. The Slab Was Trapped
  5. Lorraine Cross
  6. Walking Dead

https://www.facebook.com/LorraineXCross