Fallen Lillies – Within Wolfes’ Den

Posté le : 12 décembre 2014 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Fallen Lillies coverNous pouvons voir pousser sur la scène Metal depuis quelques années plusieurs « Only Girls Band », venant de tous les recoins de la planète. À la suite des pionnières Vixen, puis des maintenant reconnues Crucified Barbara, le milieu du Metal évolue vers plus de mixité. Ce n’est pas pour nous déplaire que nous allons donc découvrir un groupe bien de chez nous : Fallen Lillies. Les franc-comtoises formées fin 2013 nous offrent un an plus tard leur premier essai, sous forme d’un EP qui sera nommé Within Wolfes’ den.

<br/>

Style : Heavy Rock'n'roll, Garage Rock - Date de sortie : 13 décembre 2014

Style : Heavy Rock’n’roll, Garage Rock – Date de sortie : 13 décembre 2014

L’album a été réalisé en partie grâce à un financement participatif. Il a été enregistré au Ear studio, à Belfort. Le son est correct pour un premier essai. Musicalement, les quatre comparses nous produisent un bon Garage Rock bien musclé. Le parallèle avec Crucified Barbara sera plus marquant lorsque Hélène, officiant derrière le mico, pousse la chansonnette. Pardon ? Non je n’ai pas dit l’interprète de « l’aigle noir » mais les rockeuses suédoises, c’est donc une bonne voix Rock’n’roll semblable à celle de Mia Coldheart qui nous entraîne dans les headbangs. La section rythmique est très performante, particulièrement la basse que l’on entend bien dans l’enregistrement. Visiblement, il y a une volonté délibérée de mettre en avant une certaine lourdeur grâce aux quatre cordes tenues par Ludivine. La batterie a la bonne idée de taper juste, sans taper trop lourd. Marine arrive aussi très bien à mettre du volume et de l’intensité dans son jeu. La guitare principale est assurée par Laura qui alterne riffs bien lourds et mélodies, elle réussit elle aussi très bien sa mission pour un premier essai assuré avec des petits moyens. Le style revendiqué par les Lillies est le Garage Rock qui a pour principale caractéristique de nous proposer des rythmiques assez simples. Voyons de plus près le contenu de cet EP.

Le titre éponyme Fallen Lillies nous invite de suite à entrer dans une ambiance bien pesante grâce à une basse bien grasse, la guitare lead entre plus tard, le tout sur un rythme assez lent. Ce qui est intéressant dans ce morceau, ce sont les chœurs qui s’ajoutent à la voix de Hélène dans les refrains. C’est une espèce d’hymne à leur groupe et aux valeurs que les filles ont envie de porter qui nous est proposé. Mais après une minute, un petit silence se fait et le morceau prend un rythme plus rapide avec une mélodie bien vue à la guitare, alternée avec des retours du riff de l’introduction. Desperate Youth est le titre le moins accrocheur des quatre et aurait mérité peut-être « un petit plus » qui nous le graverait dans notre mémoire. Légèrement répétitif, notre attention est toutefois attirée par un break au milieu du morceau, la guitare s’efface pour laisser la batterie faire quelques roulements et la basse nous distiller quelques cordes graves. La batterie qui monte en puissance et la guitare revient progressivement en course. C’est bien trouvé. Moonlight Roughness contient un riff de guitare bien entraînant, on a bien envie de s’abimer les cervicales, c’est direct et sans fioritures. Rock’on Bayby est le titre le plus intéressant car il contient la formule qui fonctionne dans tous les autres, en plus d’ajouter une mélodie de guitare bienvenue et un solo de ce même instrument.

En conclusion, s’il était encore besoin de convaincre quelques machos de comptoir : il n’y a pas besoin de testostérones pour aimer et surtout produire de la bonne musique. Les Fallen Lillies qui n’en sont qu’à leur premier essai, nous montrent à travers Within Wolfes’ Den des bonnes bases pour la suite. Nous ne nous placerons pas en donneurs de leçons. À leur stade, tout est à progresser et elles le savent bien. Elles méritent d’être encouragées : invitez-les pour des concerts près de chez vous, allez à leurs concerts si vous résidez dans leur secteur et aussi, procurez vous ce premier EP. Ce qu’apporte une guitare lead jouée « façon solo » dans le dernier titre Rock’on Baby mériterait toutefois que le groupe réfléchisse sérieusement à jouer en permanence avec deux guitares, une pour la rythmique et l’autre pour des parties solo. La musicalité d’ensemble y gagnerait mais ça, c’est au groupe de le décider et ce dont nous sommes certains, c’est que les douze minutes de ce premier essai passent trop vite. Nous attendons donc une suite avec impatience et encouragements.

Khaos

Tracklist :

  1. Fallen Lillies
  2. Desperate Youth
  3. Moonlight Roughness
  4. Rock’ On Bayby

Liens :

Facebook : https://www.facebook.com/fallenlillies

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=9gFVOZN1iAA&feature=youtu.be