Mercy – Mercy (Album)

Posté le : 13 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Mercy Front CoverPour leur premier album, le quatuor a frappé fort avec pas moins de quatorze titres sur la galette. Évoluant en plein Stoner Rock, le groupe originaire de la région lyonnaise se fera un plaisir de vous le faire découvrir en live et en version physique dès ce soir pour une soirée au Ninkasi Kafé avec Ça.

<br/>

<br/>

Genre : Stoner Rock - Sortie : 13 janvier 2015

Genre : Stoner Rock – Sortie : 13 janvier 2015

Avec sa pochette un rien sobre, le groupe joue les poids lourds d’entrée grâce au titre Here Comes The Black Eye. Pas d’introduction, on taille dans le vif avec une guitare bien aiguë, une batterie carrée tandis que la basse appuie bien les coups de double pédale. Que dire du chant, à part magnifique, car Marie passe de registres assez difficiles tels que le chant clair, les screams courts et même quelques variations dans du plus grave. Bref, un titre à headbang qui introduit finalement le groupe dans son ensemble. Fans de Stoner, vous voulez du plus lourd ? Cela tombe bien, The Child With Electric Hands arrive avec ses riffs de basse, bien mise en avant et maniée d’une main de maître par Romain, une batterie plus en retrait et une guitare presque absente. Seul le chant reste égalitaire durant le morceau, même si les paroles ne sont pas forcément toutes compréhensibles. Mais, ne vous inquiétez pas, les autres instruments reprennent vie vers la fin de la piste. Continuons sur un rythme rapide avec Animals. Ici, c’est toujours la basse qui domine mais le chant se fait encore plus varié avec un ajout de chœurs et des paroles amusantes, puisque l’on peut entendre quels animaux sont cachés dans certains types de personnes. Les riffs de la guitare sont tranchants à la limite de la saturation dans les aigus. La suivante, Hot Water, nous fait presque tomber dans un vieux bar américain avec son gros son de basse et le chant clair de la jeune fille sur scène. La guitare vient en support de la basse et c’est un concours entre la batterie et la basse, à qui fera le plus de bruit. Pour ceux qui pensent qu’un bassiste frappe ses cordes aléatoirement et ramasse toutes les filles sans rien faire, voilà la preuve du contraire. Ici, vous avez des riffs superbement bien exécutés qui claquent et partent souvent à contre-pied, surprenant presque en permanence. Passons à She Said, morceau très rythmé avec peu de paroles et répétitif jusqu’au passage qui mettra le feu en live. Les musiciens sont carrés mais la piste ne vous laissera que peu d’impressions puisqu’elle n’est pas aussi entraînante que les précédentes. Ils nous l’avaient souhaité pour le nouvel an, voici la chanson Bad Dishes. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle déménage. Le batteur devient un fou furieux sur ses fûts alors que la guitare sombre dans des riffs endiablés. Le chant qui était déjà plus qu’impressionnant passe encore une étape, tandis que résonne les sirènes des gyrophares. La piste possède un semblant d’accalmie mais c’est pour mieux redémarrer et finir sur les chapeaux de roues. Passons au dernier titre, Bed Head et le son gentillet avec les aboiements du chien, des babillages d’enfants en introduction. Le chant est un poil trop reculé sur ce titre par rapport aux instruments. Les têtes bougeront assez peu, ce morceau étant plus contemplatif que les précédents et laissant le Cd se finir dans le calme.

Voici donc un album aux chansons courtes mais variées, parfaites pour du live avec des temps d’activités intenses pour la fosse mais aussi du repos par moment. Le mastering est bon même s’il faut avouer que le chant manque légèrement de présence face aux instruments. Bref, un disque que l’on a envie d’écouter et de réécouter et qui laisse le groupe démarrer avec un bel avenir.

Diamond

Tracklist :

  1. Here Comes The Black Eyes
  2. Favorite Sinner
  3. The Child With Electric Hands
  4. Resbina
  5. Animals
  6. Hot Water
  7. Looking 4 For 3
  8. Rose Ring
  9. The Wrong Song
  10. She Said
  11. The World (live)
  12. White Dark Song
  13. Bad Dishes
  14. Bed Head

Liens :

Facebook : https://www.facebook.com/mercygroupe?fref=ts

Bandcamp : http://mercygroupe.bandcamp.com/releases

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCYkgeheFqRhKTl31UATOHjg

  1. Flo dit :

    Sur scène ils sont excellents aussi!

    Je recommande vivement