Deviltears – The Keys

Posté le : 14 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , , ,

Deviltears - The Keys coverPas de stress aujourd’hui, grâce à la découverte de Deviltears, groupe originaire de Rostov-sur-le-Don (Russie) qui nous présente son troisième album nommé The Keys. Deux albums précédents sont déjà venus émailler la carrière du groupe qui est cette fois promu par le label français M&O. Le groupe défini sa musique comme du gothic/love metal. S’il est vrai que des accents gothiques peuvent être perçus, notamment à travers de son du piano/synthétiseur ou des guitares bien mélodiques, l’ensemble sonne tout de même assez rock/pop. L’écoute va être très agréable, avec un très bon son et une musique qui peut être assez fédératrice. Un petit coup d’œil sur la très belle pochette représentant un livre qui s’ouvre à l’aide de clés. C’est un enfant qui réussi visiblement, malgré sa petite taille, à ouvrir le livre. Ecoutons ce que les Russes (sauf le bassiste qui est brésilien) vont nous offrir.

Style : Metal Gothique – Date de sortie : 8 décembre 2014

Style : Metal Gothique – Date de sortie : 8 décembre 2014

Pour présenter assez simplement l’orientation musicale de Deviltears, l’accent est mis sur les belles mélodies. Portées par la guitare ou le piano, elles sont plutôt chaleureuses, contrairement à des sonorités plutôt froides entendues parfois dans des ambiances gothiques. La distorsion, lorsqu’elle fait son apparition, est assez légère et utilisée avec parcimonie. Pas de volonté de saturer l’espace ni d’agresser le cerveau. Love, on vous a dit. Cette impression est due en particulier à la superbe voix de Dimitry Oshevsky, chanteur et co-fondateur du groupe. Elle est très chaleureuse et grave mais sait aussi parfois hausser le ton en mettant de l’accent et de l’intensité. La guitare basse est très bien maîtrisée et bien perceptible au mixage. Elle donne, grâce à un son rond, encore davantage cette impression de chaleur. La batterie nous entrainera dans des rythmiques très précises mais peu rapides. Mis à part deux ou trois titres, la majeure partie de l’album se présente sous forme de mid-tempos. L’écriture est réussie car les mélodies sont très engageantes et certaines auraient un bel avenir sur les radios. Elles n’auraient rien à envier en comparaison avec des groupes comme Coldplay ou Bon Jovi. Ne vous attendez donc pas à un poing dans la figure, mais plutôt à une accolade.

Un petit zoom sur certains titres de cet opus, vous pouvez visionner plus bas le clip de Peacemaker, chanson au thème pacifiste. Tout démarre dans la douceur avec un son au synthé et un petit arpège guitare. Montée progressive avec une légère distorsion à la guitare, basse bien audible et la voix chaleureuse de Dimitry qui pose les strophes. Puis, le refrain est bien énergique et fédérateur avec un son qui rempli plus l’espace autant au niveau des instruments que de la voix. J’ai bien aimé aussi le titre Let Me Die With You car le départ est bien enlevé avec une guitare au son modulé, puis un riff un peu plus lourd avec toujours ce très bon jeu à la basse réalisé par Joao Manechini. Nous retrouvons également un refrain très rassembleur. Ce titre intègre un rythme légèrement plus énergique couplé d’un solo guitare intéressant réalisé par Sergey Sapukhin. You Want Your Freedom est aussi très intéressant car il couple des éléments Metal avec des sonorités Dance comme dans certaines compositions du groupe Kontrust. Très entrainante, la mélodie à la guitare ou aux claviers donne envie de bouger et sautiller. Enfin, In My Dreams présente aussi un aspect tubesque avec une intro qui fait légèrement Within Temptation mais pour laisser se poser une voix masculine qui me fait un peu penser à celle du chanteur de Tears for fears.

La musique de Deviltears ne réveillera pas les morts mais avec un peu d’ouverture d’oreilles, elle sera se faire une place. Tout est bien maîtrisé et agréable à l’écoute avec un côté chaleureux et entrainant. Le livre qui nous est ouvert grâce à The Keys nous donne envie d’en connaître la suite. Un nom à retenir, donc, pour tous les amateurs de Metal « doux » mais un groupe qui pourrait aussi trouver des fans en dehors de ce milieu grâce à des sonorités fédératrices.

Khaos

Tracklist :

  1. Angel
  2. Let Me Die With You
  3. Flashback
  4. Mortal Love
  5. In My Dreams
  6. Freeman
  7. Road Accident
  8. Welcome To My Nightmare Baby
  9. Paradise
  10. You Want Your Freedom
  11. Staying Away
  12. The Mirror In Your Eyes (reprise Rage)

Liens :

Clip de Peacemaker : https://www.youtube.com/watch?v=HvEGMTR4fl8&feature=youtu.be

Facebook : https://www.facebook.com/pages/DEVILTEARS/149085926825?fref=ts

Site Internet : http://www.deviltears.com/