Cadillac Corrida – Enter The Arena (LP)

Posté le : 21 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , , ,

Cadillac Corrida - Enter The Arena coverCadillac Corrida est né en 2011 et est originaire de Besançon dans le Doubs qui, comme chacun sait, est un haut lieu de la tauromachie et de la belle américaine. D’où probablement le nom du combo ! Le groupe déjà bien aguerri se compose de Nick au chant, de Cervez à la guitare, de Mainro à la basse, de Steflan à la batterie et enfin de Kriss sur scène, dans son rôle de performeuse ainsi que dans celui de modèle pour la couverture de l’album. Mais que recèle cet album justement qui sort chez Magmatic Music ? Voyons tout cela, mais à première vue, ça sent la poudre…

<br/>

Style : Heavy Metal/Hard Rock – Sortie : Septembre 2014

Style : Heavy Metal/Hard Rock – Sortie : Septembre 2014

Abordons sans plus attendre le côté visuel de cet album. Digipack de qualité, pochette au visuel impeccable où la photo intérieure n’en est aux yeux que des plus agréables. Excellent point de départ et qui se veut le trait d’union parfait avec le premier titre ouvrant l’opus. Get Outest un coup de poing direct aux tripes, on ne discute pas, on ne jauge pas, on cogne pour commencer et l’on voit après la suite à donner. Vous êtes prévenus chers amis metalleux et chères amies metalleuses, ces quatre gars-là jouent la musique dans la lignée d’un Mötley Crüe de la grande époque, également à la façon d’un Nashville Pussy et consorts. C’est assez belliqueux, c’est talentueux, ça va faire bouger les cheveux. L’énergie semble être le leitmotiv du combo mais il sait aussi se muer en autre chose pour nous délivrer une assez superbe ballade, Last Night, qui fait de nouveau penser à ce que le Crüe pouvait avoir de meilleur au début de sa carrière. Ballade oui, mais avec le son à la hauteur, pas de simple mièvrerie mais un sentiment beaucoup plus intense, tant dans la voix que dans la six cordes. Oui, cela aurait pu être écrit par les Californiens eux-mêmes. Chapeau bas. Votre serviteur vient d’évoquer brièvement le son de cette galette, poussons donc l’analyse à son terme. Le son se veut assez puissant, mélange de clarté et de saturation, le rendant aussi propre que ce qu’il nécessite de brouillon, au bon sens de terme. L’ensemble reste brut et c’est bien là l’essentiel. Alone poursuit dans cette même veine en se montrant quand même un peu plus sage que ses prédécesseurs mais n’en est pas moins réussi. La musique se ressent, ne s’explique pas forcément mais se vit intensément. Amis metalleux, sortez cartouchières et chaînes pendantes, santiags et cuirs. Quant à vous, amies metalleuses, sortez jupettes et talons aiguille, c’est Rock’n’Roll aujourd’hui et il faut que cela se sache ! Ecoutez donc Cross my heart et vous en serez convaincus. Quand ça vient des tripes, pas de bad trip. L’album se poursuit dans la même lignée, à coups de riffs tranchants tantôt ravageurs, tantôt accrocheurs. Le petit plus se situe au niveau des textes, « explicit content » qu’ils disent au dos de la pochette, tant mieux ! Et l’on en redemande ! De l’irrévérencieux, du non respectueux. Target Queen et Catch me lay down sont aussi deux coups pied droit dans les genoux, direct et sans détour, ça te plie en deux, tu ne voies plus le jour. On ne peut pas dégager de titre majeur de cet ensemble mais aucun titre ne s’affiche plus faible non plus. L’intégralité est aussi dense qu’un pavé de plomb, ce qui de fait rend le groupe encore plus apte à pousser plus loin son bout de chemin, chemin qui se transformera à coup sûr en une route beaucoup plus large. Nul ne saura dire alors où la Cadillac s’arrêtera mais ce qui est sûr, c’est qu’elle ne s’arrêtera pas de si tôt.

Cadillac Corrida s’écoutera chez vous, dans votre caisse, dans un bar de bikers rempli de fifilles, dans un magasin de bécanes ou chez un garagiste crasseux, c’est au choix. L’important est que cet album ne s’écoute pas lors d’un repas de famille dominical. C’est le cas. Cet album sent la sueur et quand ça sent la sueur, c’est bien meilleur. Merci les gars, merci mademoiselle.

 Pat

Tracklist :

  1. Get Out
  2. Where Did You Go
  3. Last Night
  4. Alone
  5. Cross My Heart
  6. Out Of Control
  7. Run Again
  8. Target Queen
  9. Catch Me Lady Down
  10. Devil Chicks
  11. She Rides My Life
  12. Wet Night
  13. Los Encajes Del Diablo

Liens :

Facebook : www.facebook.com/cadillac.corrida.25

Site internet : http://www.cadillaccorrida.com/