Family Affair Project – Lonely Motel

Posté le : 23 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

Family Affair Project - Lonely Motel coverIl nous arrive parfois de rencontrer des groupes que nous trouvons tellement sympathique qu’il nous prend une forte envie de les aider autant que possible. C’est le cas de Family Affair Project, un groupe de la région de Strasbourg que j’ai déjà eu l’occasion de voir plusieurs fois en concert. Je vous propose de découvrir leur nouvel album sorti en décembre dernier, nommé Lonely Motel. Quatre ans après Bridges sorti en 2010, le groupe vient nous ravir les oreilles avec ses nouvelles compositions dont certaines purent être entendues lors des différentes prestations scéniques. Alors attention, cette musique ne peut pas être qualifiée de Metal. C’est du bon Blues/Rock agrémenté d’un violoncelle que nous offre le combo strasbourgeois. Alors pourquoi les chroniquer dans Sons Of Metal ? Tout d’abord, si le Metal a des ancêtres, il s’agit bien du Rock et du Blues. Affaire de famille. Ensuite, dans cet album particulièrement, deux reprises raviront certains metalleux mais nous en parlerons plus loin. Avant tout, une petite présentation du groupe s’impose.

Style : Blues/Rock violoncelle - Date de sortie : 20 décembre 2014

Style : Blues/Rock violoncelle – Date de sortie : 20 décembre 2014

Comme son nom l’indique, le groupe strasbourgeois est un projet familial. Nous retrouvons donc Pierre (le père) au chant et à la guitare, Catherine (la mère) à la guitare basse, Lisa (la fille) au violoncelle et au chant ainsi que Léo (le fils) à la batterie. Il manque tout de même un piano à tout cela, il est assuré par différents musiciens dans l’album mais c’est Laure Koebel qui en joue lors des prestations scéniques. Dans l’ADN de la famille, la musique est bien ancrée puisque la grand-mère Dolores Ferrari était violoncelliste dans un orchestre lors des années 1920. C’est lorsque les enfants se sont inscrits au conservatoire que les parents ont décidé de vivre l’aventure musicale en famille. Ainsi, quand Lisa a choisi le violoncelle comme instrument de prédilection, les parents estimèrent que le cadre d’un groupe de Blues/Rock la mettrait dans les meilleures conditions pour le travail d’improvisation. Ce n’est plus le choix des parents qui prime aujourd’hui, Lisa et Léo sont adultes et s’épanouissent dans leur groupe. C’est d’ailleurs Lisa qui compose la majeure partie des mélodies et arrangements.

Lonely Motel est dans le lecteur, c’est parti avec Lord Of The Flies qui introduit l’album. Le souffle du vent précède un arpège à la guitare électrique avant que le violoncelle, instrument soliste, fasse son entrée sur un air mélancolique. Le chant est assuré par Pierre et est parlé, dans un style blues. La guitare basse est bien audible, tous les instruments sont d’ailleurs bien équilibrés sur l’ensemble de l’album. La mélodie évolue progressivement et prend un tournant plus joyeux avec un air entrainant. Deux soli, l’un introduit par un pont musical au piano et le violoncelle pour conclure en beauté ce premier titre. Runaways nous propose à la suite une entrée progressive des différents instruments et c’est à présent la voix de Lisa qui va se faire entendre, Pierre soutenant les refrains avec des chœurs. Titre plus énergique lorsqu’on avance avec un solo de guitare électrique bien trouvé pour conclure. Safe est à nouveau plus calme. La voix de Lisa montre ici toutes ses capacités, sachant mettre douceur, couleur et aussi intensité quand il le faut. Le violoncelle qui entre progressivement pour se mêler à la mélodie de la voix est bien soutenu par le piano. Nous entrons à présent dans les deux reprises évoquées plus haut. La première est la composition des Finlandais d’Apocalyptica nommée The Shadow Of Venus. Celle-ci est arrangée différemment de l’originale en raison d’un accompagnement de groupe différent mais elle est réussie et les soli sont parfaitement exécutés. Il me semble que le solo final diffère même de la version originale. Ensuite, c’est Nothing Else Matters qui ravira les oreilles par un chant fort dissemblable de celui de James Hetfield, voix douce et suave mais qui sait aussi mettre du contraste. Cette performance est réalisée en concert tout en jouant le violoncelle, ce qui ajoute à la difficulté. Rêv’olution est chanté en français avec des paroles engagées. Il est fort dommage ici qu’elles ne soient pas toujours compréhensibles. Seul défaut de ce qui est mon titre préféré de l’album grâce à une mélodie dans les lignes vocales et le violoncelle que je trouve remarquable. Les petites notes au piano pendant les refrains aussi. Daydreams est basé sur des paroles prononcées par Nelson Mandela. Elles sont récitées par Pierre sur une mélodie au piano. So Fell Autumn Rain revient vers un rythme plus énergique avec une guitare électrique plus musclée, le violoncelle nous berce dans sa mélodie entraînante. C’est aussi l’une des perles de l’album. Le titre éponyme est peut-être celui qui fait le moins « mouche ». Introduction semblable à Lord Of The Flies, il manque légèrement de personnalité mais il correspond bien à la bonne voix bluesy de Pierre. Along The Shore nous propose une mélodie à l’atmosphère assez triste, comme on peut en entendre parfois dans certains films traitant de la seconde guerre mondiale. Cette impression est augmentée par la voix grave de Pierre. Couleur légèrement différente que le reste de l’album ce qui apporte de la nouveauté. Enfin, Windsong nous propose, une fois n’est pas coutume, une introduction batterie/flûte avant de dévoiler à nouveau une superbe mélodie qui mêle la voix de Lisa et le violoncelle avant de finir sur un solo de guitare électrique réussi.

Cette deuxième production de Family Affair Project est une réussite. Les atouts majeurs de ce groupe sont un sens développé des arrangements mélodiques et un très bon enregistrement sonore avec des instruments qui s’équilibrent avec justesse. Nous percevons la volonté du groupe de ne pas saturer l’espace et de laisser respirer ses compositions, en particulier les effets à la guitare qui ne sont pas trop intenses. Cela est certainement dû à la formation classique des membres du groupe, ce qui leur évite de tomber dans les travers de certains metalleux qui ont parfois le petit défaut de mettre trop de confiture sur la tartine. Le seul petit point de vigilance que je relèverai se situe au niveau de la prononciation pour les deux chanteurs. Family Affair Project est cependant un groupe que je vous encourage à découvrir, eux qui depuis quelques années déjà sont appréciés des deux côtés du Rhin. Une conquête musicale de l’intérieur des terres françaises serait une belle récompense pour cette famille sympathique qui vit sa passion sans voir ses chevilles enfler. Et le tout avec une bonne humeur contagieuse.

Khaos

Tracklist :

  1. Lord Of The Flies
  2. Runaways
  3. Safe
  4. The Shadow Of Venus
  5. Nothing Else Matters
  6. Rêv’Olution
  7. Daydrems
  8. So Fell Autumn Rain
  9. Lonely Motel
  10. Along The Shore
  11. Windsong

Liens :

Site Internet : http://www.familyaffair.fr/

Facebook : https://www.facebook.com/FamilyAffairMusic?fref=ts