Hujjaï – Hujjaï (LP)

Posté le : 23 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,

Hujjaï - coverHujjaï a vu le jour récemment en terre de Bretagne, plus précisément dans la ville de Guichen. Fruit d’un projet solo emmené par Paul Banas, ce dernier vient nous délivrer sa musique « teintée d’influences diverses et variées », comme il le dit lui-même. Hujjaï est un mot inspiré de la langue sanskrit qui comme chacun sait est une langue indo-européenne parlée autrefois dans le sous-continent indien. Enfin, il signifie « le petit son au fond de la gorge ». Cette présentation faite, il est temps d’aborder le contenu de cette galette bretonne (je vous demande pardon et je sors).

Style : Metal – Sortie : Janvier 2015

Style : Metal – Sortie : Janvier 2015

« Le petit son au fond de la gorge » faisait douter votre serviteur de la véracité de cette annonce. En effet, il s’agit là d’un pur mensonge ! Une ignominie ! Ici, c’est le growl ! C’est le bon gros growl qui sort du fond de la gorge du créateur de ce premier titre : Black Cloud ! Au passage, c’est un bon premier titre qui nous est proposé pour ouvrir le bal. Bâti à coups de riffs bien lourds aux accents très Thrash. L’autre bonne surprise se fait jour au niveau du son, autoproduit certes mais d’assez bonne facture, surtout au niveau de la voix et de la guitare. Non pas que le couple basse/batterie soit absent mais se trouvant légèrement en deçà des deux premiers cités. Mais il ne s’agit là que d’un détail, guère plus. The Dream, le deuxième morceau reste dans le registre du growl. Riffs lourds là encore mais une accélération soudaine vers les trois-quarts du titre le rend beaucoup plus agressif. Ankou s’affiche comme un des titres phares de cette galette, la richesse et la diversité des riffs en font un parfait perforateur de tympans. Mais derrière cette déferlante sonore, on décèle également un sens de la mélodie qui ne se dément pas. C’est bon et ça sent bon. L’exemple parfait se nomme Head In The Stars, la voix faite de growls se mue un temps en une voix d’une grande clarté au timbre presque chaud, avant que les growls ne reviennent avec force. Alternance planante tantôt faite de mélodie aigue, tantôt faite de coups de masse d’arme reçue en pleine face, ce titre sert d’escalier pour atteindre un haut niveau de beauté et de rage indomptée. Beaucoup d’entre vous trouveront ici nombre d’influences typées Thrash, Black ou encore Death Metal. Peu importe d’ailleurs le nom à mettre derrière ce qui nous est proposé ce jour tant seul le résultat compte. Et le résultat est positif, très positif, une réussite due aussi à la performance vocale, performance d’importance. Cette voix est l’égale létale des autres instruments et ne souffre d’aucune comparaison. The Source et son rythme final lancinant, Migration Of Soul ou comment frapper l’enclume sans faille avec un marteau ainsi que le dernier titre Asana, tout en délicatesse, véritable balade dans le néant, auront fini de vous convaincre. Le silence se fait, engendrant le respect. Il ne reste qu’à ce projet solo à se muer en véritable combo pour prendre de front la moindre scène et pouvoir ainsi entamer la conquête de l’hexagone dans un premier temps avant de songer à plus grand, beaucoup plus grand.

Hujjaïvient de laisser à votre serviteur du jour une très bonne impression. Pour un premier essai, qui plus est un projet solo, ce n’était pas gagné d’avance mais quand il y a le talent, il faut regarder droit devant ! Alors chers amis metalleux, portez la plus grande attention sur cette découverte. Faîtes passer le message autour de vous, il y a ici quelque chose de puissant qui ne demande qu’à être connu de tous et toutes.

Pat

Tracklist :

  1. Black Cloud
  2. The Dream
  3. Ankou
  4. The Way
  5. Head In The Stars
  6. Call Of Ocean
  7. Sati
  8. The Source
  9. Migration Of Soul
  10. Island Of End
  11. Asana

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Hujja%C3%AF/537271936417836?fref=ts