Rancid – …Honor Is All We Know

Posté le : 26 janvier 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , , ,

Rancid - Honor Is All We Know coverBon sang, Rancid a pris le temps ! Et dire qu’il aura fallu attendre cinq longues années avant que le mythique groupe punk-rock californien daigne nous sortir une suite à l’excellent Let the Dominoes Fall . Pourtant, nos compères n’ont pas chômé : après deux ans de tournées intensives qui ont vu le combo fêter ses vingt ans de carrière, il aura fallu pas moins de trois années pour écrire ce …Honor Is All We Know. Et quelle joie de retrouver le charismatique Tim Armstrong (chant, guitare), le teigneux Lars Frederiksen (chant, guitare), le virtuose Matt Freeman (basse) et le cogneur Branden Steineckert (batterie, percussions) pour ce huitième opus !

Genre : Punk Rock - Sortie : 2014

Genre : Punk Rock – Sortie : 2014

Premier constat : Rancid, c’est des mecs qui s’approchent dangereusement de la cinquantaine. Nous ne serons donc pas étonnés de voir le groupe poursuivre dans la voie initiée sur l’album précédent, à savoir un groupe qui assagi légèrement sa musique. Et bien, tout faux ! On tient en fait la galette la plus expéditive de la carrière des quadras californiens. Jugez plutôt : quatorze titres pour trente-trois minutes. Les Ramones faisaient à peine plus court, c’est dire ! La durée des titres oscille entre la minute cinquante et les trois minutes, le tout s’enchainant dans la bonne humeur mais sans aucune concession.

Soyons bien clair, rien de neuf à l’horizon, juste du Rancid pur jus (de houblon ). Néanmoins, il y a fort à parier que cet album va devenir un indispensable pour qui aime le Punk Rock burné et fun. Sérieusement, la forme des gars fait plaisir à entendre. Tim ne s’était pas fait aussi incisif depuis Indestructible, n’hésitant pas à redéployer sa gorge si rocailleuse. Lars, quant à lui, s’époumone comme jamais et apporte ce grain de folie qui le caractérise. Comme d’habitude, Matt Freeman est très en doigts : il fait des merveilles sur TOUS les titres, c’en est hallucinant. Dès l’ouverture, le très efficace Back Where I Belong, on se réjouit : Rancid à la pêche. On s’enjaille sur Honor Is All We Know avec du Punk Rock systématiquement agrémenté de refrains scandés par des chœurs fédérateurs, comme sur Raise Your Fist (un véritable hymne ), A Power Inside, Already Dead, Now We’re Through With You et le très hardcore, limite crossover, Grave Digger. Mais que serait Rancid sans ses digressions rafraichissantes ? Pêle-mêle, on retrouve des relents Rockabilly sur Collision Course, l’inévitable ska Evil’s My Friend, du The Clash avec In The Streets, du Boogie avec Face Up, du Garage Rock avec Malfunction et son orgue très présent. On note aussi un morceau plutôt original, Everybody’s Sufferin’. Ce dernier semble se poser comme un hommage maitrisé au vieux Reggae jamaïcain, avec ce son roots bien granuleux. Un vrai coup de cœur.

Au final, on ressort les esgourdes ravies et l’esprit léger de ce …Honor Is All We Know. Certes, Rancid ne se réinvente pas ici. Mais est-ce vraiment ce qu’on lui demande ? Exit les intonations folk et posées de Let The Dominoes Fall, on retrouve le gang nerveux de …And Out Come The Wolves. Rancid, si ce n’était déjà fait, s’impose réellement comme le king du Punk Rock made in 90.

Walhälla

Tracklist :

  1. Back Where I Belong
  2. Raise Your Fist
  3. Collision Course
  4. Evil’s My Friend
  5. Honor Is All We Know
  6. A Power Inside
  7. In The Streets
  8. Face Up
  9. Already Dead
  10. Diabolical
  11. Malfunction
  12. Now We’re Through With You
  13. Everybody’s Sufferin’
  14. Grave Digger

Liens :

http://rancidrancid.com/

https://www.youtube.com/watch?v=9SCF1zbsBfU