Crest Of Darkness – Evil Messiah (EP)

Posté le : 17 février 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

Crest Of Darkness - Evil Messiah coverCrest of darkness est un groupe norvégien. Moins connu que le saumon venant du même coin, il n’en n’affiche pas moins une longévité de vingt ans. Vingt années qui ont vu le line-up du groupe changer de nombreuses fois mais sans jamais baisser les bras, le groupe se compose actuellement d’Ingar Amlien au chant et à la basse, de Rebo aux guitares et de Bernhard à la batterie. Enfin, cet EP de quatre titres est distribué My Kingdom Music.

<br/>

Style : Black metal – Sortie : Janvier 2015

Style : Black metal – Sortie : Janvier 2015

Crest Of Darkness n’a pas eu en vingt années de bons et loyaux services la renommée à laquelle il pouvait prétendre. Plusieurs de leurs albums auraient pu être accueillis de meilleure manière à leur sortie. En effet, un album comme The Ogress sorti en 1999 aurait mérité un bien meilleur soutien. Mais l’histoire est écrite et l’on ne peut rien y changer. Alors, il reste à regarder devant soi, cela vaut pour ce groupe mais pour chacun d’entre nous aussi. Cet EP ne saurait pouvoir changer le Metal du groupe en or, mais il ne va pas le ternir non plus. Les trois compositions présentes sur cette galette, si l’on fait abstraction de la reprise du titre d’Alice Cooper, restent dans la même lignée de ce que le groupe fait habituellement. Néanmoins, le morceau ouvrant le bal, Evil Messiah, est assez énorme, le riff le composant sait se montrer percutant et varie de belle façon autour de deux minutes et quarante secondes. C’est là incontestablement du Black Metal d’un très bon niveau. La voix éraillée sert à merveille la musique de ce titre, en ajoutant une couche de démesure à l’ensemble. Armageddonpoursuit dans la même veine mais en beaucoup plus rapide. Et quand votre serviteur du jour parle de rapidité, croyez-le, c’est très rapide. Ce morceau est un hachoir, mais il ne s’agit pas ici de hachoir pour steak haché pour bébé, plutôt un hachoir par lequel vous rentrez un bœuf complet et il en ressort un steak haché de cinq cent kilos, rien moins que cela. Ce titre est une déferlante absolue et rien d’autre. Traumatismes de nuques, épaules et côtes assurés. Le chant et les chœurs sont comme un torrent de boue dévalant tout sur son passage grâce à un riff une nouvelle fois d’une grande qualité. C’est exactement ce genre de morceau qui fait regretter que le groupe ne bénéficie pas d’une aura plus grande. Abandoned By God se situe entre les deux premiers titres de cet EP, entre le rapide et le plus lourd, titre à l’efficacité redoutable également, mélange de riffs forgés par des déments faisant apparaître une certaine mélodie qui rend le titre plus subtil qu’il n’y parait à première écoute. Les différents timbres de voix y sont aussi pour beaucoup. Le solo de guitare effectué tout en retenue est assez superbe car chaque note semble choisie pour peser encore plus sur les oreilles de l’auditeur. Du bon travail. Le dernier morceau, Sick Things, une reprise d’un titre d’Alice Cooper (de l’album Billion Dollar Babies, 1973) sied à merveille à la voix d’Ingar qui s’en sort très bien. Le groupe a fait preuve de beaucoup d’intelligence en choisissant ce titre plutôt qu’un autre beaucoup plus connu du grand Vincent Fournier. Qui plus est, ce titre colle bien à la musique du groupe. Il aurait été facile de reprendre I’m eighteen pour être sûr du résultat mais le choix décidé ici s’avère être le bon, même si le titre ne vous retournera pas la tête, son exécution est parfaite et montre les qualités musicales évidentes de Rebo, son solo fera date, condensé de technique et de patate. Mais il y a une fin à tout et le disque se termine sur cette très bonne note. Le son ? Mais ne vous en faîtes pas là, c’est du tout bon et tout va bien.

Prenez le temps, amis métalleux, d’écouter avec attention cet EP, il en vaut la peine. Il n’y a rien de pénible à écouter ce qu’il y a dessus, bien au contraire, il y plane de bonnes vibrations. Bien supérieur à mon sens à Dimmu Borgir, Crest Of Darkness sera encore là dans vingt ans car il reste authentique. Bon anniversaire à lui.

Pat

Tracklist :

  1. Evil Messiah
  2. Armageddon
  3. Abandonned By God
  4. Sick Thing (reprise d’Alice Cooper)

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/crestofdarknessofficial

Site officiel : http://www.crestofdarkness.com/

Clip de Sick Things sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=tQJC4ZJuqk8