Toledo - No Springs Honest Weight coverSuite à l’interview diffusée récemment sur Sons Of Metal à laquelle nous vous renvoyons pour la présentation du groupe, voyons de plus près le contenu de ce premier EP nommé No Springs Honest Weight.

<br/>

<br/>

Style : Metal alternatif - Sortie : avril 2013

Style : Metal alternatif – Sortie : avril 2013

La catégorie Metal alternatif porte cette particularité de pouvoir regrouper diverses influences sans se voir reprocher de trop brouiller les frontières. C’est le cas de Toledo qui puise son inspiration dans le pays de l’oncle Sam, mais sans s’enfermer dans des limites qui seraient déjà posées pour eux. Nous trouverons ainsi des riffs de guitares qui les feront rejoindre Alice In Chains à leurs débuts, accentués par une lourdeur sonore à la guitare et à la basse qui pourraient les rapprocher du Stoner. Les sources d’inspirations sont multiples et sont avant tout construites sur les expériences fort éclectiques des trois compères musiciens. Vous ajoutez à cela une voix féminine qui sort de l’ordinaire, car Caro n’a rien d’une cantatrice à la voix fluette, elle possède un timbre assez grave et met beaucoup d’énergie et de contrastes dans ses lignes vocales. Le chant clair se mêle à des rythmes vocaux proches du rap et des accents toniques qui nous font penser aux chanteuses de Soul.

Les compositions ne sont pas construites de manières simplistes, ce qui montre une recherche du décalage qui crée toute la couleur de la musique de Toledo. Nous trouvons souvent plusieurs thèmes musicaux joués de différentes manières, avec des ajouts progressifs. Ce qui est très prenant dans ce que le groupe envoie, c’est la sonorité globale. Les guitares et la basse accrochent les oreilles par le côté pesant et lourd. L’introduction du titre Be My Bird est à ce titre très bien construite, surtout en contrepoint avec les refrains où Caro chante avec autant de prestance que Zack de la Rocha (Rage Against The Machine). Le titre Nomad, dont vous pouvez écouter un extrait sur le lien plus bas, est une pure merveille. Le riff d’introduction à la guitare avec entrée progressive de la batterie nous pose dans le morceau avant qu’elle n’adopte un air qui pourrait nous rappeller vaguement Kashmir de Led Zeppelin (mais en plus rapide). La basse, quant à elle, envoie ses ondes bien rondes et lourdes. Le jeu de la guitare évolue pour aller tout d’abord vers des mélodies plus aigues avant qu’un pont plus calme nous entraine vers un solo bien vu au cœur d’un passage instrumental. Vers la fin du morceau, les rolls de batterie se font plus accentués et le tempo plus soutenu. La guitare nous sort quelques poussées mélodiques bienvenues pendant que la vocaliste nous attire dans une tempête de chant rythmé.

Le seul petit point où à l’écoute on se dit : « c’est dommage », réside dans un mixage qui aurait pu être mieux fignolé. Le groupe s’étant expliqué sur leurs déboires d’alors, nous n’allons pas en tenir rigueur.

Toledo, un groupe qui pourrait bien grandir encore grâce à des musiciens expérimentés qui cherchent l’harmonie et prennent du plaisir à jouer ensemble. Un nom qui ne suffira bientôt plus à évoquer une marque de voiture ou une ville ibérique, mais aussi un groupe sympathique à la fois musicalement et aussi humainement. Je suis en tout cas bien curieux d’écouter la suite, avec un groupe encore plus en osmose et des constructions musicales qui ne vont pas ronronner. Bonne chance pour le prochain album.

Khaos

Tracklist :

  1. A Failure
  2. Do It Your Way
  3. Down Up
  4. Be My Bird
  5. Nomad

Liens :

Site internet (avec la capture live de Nomad) : http://www.toledo-band.com/

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Toledo-Band/159571300875090

Lien Bandcamp : http://toledo.bandcamp.com/