Devil’s Train – II

Posté le : 27 février 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , , ,

Devil's Train - II coverDevil’s Train, c’est l’histoire de musiciens habituellement rattachés au Power Metal par l’entremise de leurs groupes respectifs, à savoir Mystic Prophecy ou Stratovarius, qui se lancent dans un side project différent. Déjà auteurs d’un premier album éponyme en 2012, cette nouvelle production est à nouveau éponyme. Les albums seront donc sobrement intitulés I et II. Avec Devil’s Train, pas question de Power Metal, nous sommes dans un Hard Rock 70/80 avec quelques connotations Stoner, dans la lignée de Black Label Society ou Whitesnake. Une vraie musique de bikers, avec leurs fringues en cuir et chapeaux de cowboys. On y ajoute un petit penchant macho, entourés qu’ils sont de jolies filles peu vêtues. Les clips de Hollywood Girl et Mr Jones suffisent à vous mettre dans l’ambiance.

Style : Hard Rock/Stoner - Sortie : 26 janvier 2015

Style : Hard Rock/Stoner – Sortie : 26 janvier 2015

Musicalement, le duo de Mystic Prophecy est en avant. Ce qui ressort de suite, c’est plus particulièrement le jeu du grec Laki Ragazas qui un véritable petit génie de la six cordes. Il n’a d’ailleurs rejoint Mystical Prophecy qu’après le premier album de Devil’s Train et sa rencontre avec le chanteur R.D.Liapakis. Laki alterne les riffs bien lourds qui donnent toute l’énergie avec des mélodies et soli plus aigus qui sonnent bon la Californie. Quant à Lia (surnom de Liapakis) sa voix très puissante sied bien au style qui est produit par Devil’s Train. La section rythmique expérimentée composée des Finlandais Jari Kainulainen et Jörg Michael assure sans fioritures. On sent sur l’ensemble que c’est quand même le guitariste qui porte l’ensemble du groupe.

L’album comprend treize titres, dont deux reprises : le classique des bikers Born To Be Wild (Steppenwolf) et Immigrant Song de Led Zeppelin qui est superbement réarrangée de manière plus musclée. Pour le reste, et c’est ce que je reproche à ce style de musique, c’est toujours un peu pareil et du coup treize titres, c’est long. J’ai du mal à terminer l’album. Voyons quand même de plus près un titre qui sera Mr Jones, dont vous pouvez visionner le clip plus bas. Celui-ci démarre façon bluesy à la guitare acoustique, on s’imagine bien dans le désert entre Las Vegas et la côté ouest de la Californie. Il ne faut pas longtemps pour que le rythme lourd de la guitare vous fasse enfourcher la Harley. En arrière fond, les petites notes de guitares ainsi que le solo sont très réussis. La voix de Lia est puissante et entrainante.

Je ne serai pas plus long sur cette chronique, une fois que vous avez compris un titre, vous les avez tous compris. À titre personnel, j’ai déjà un peu de mal avec les représentations sexistes qui y sont véhiculées mais quand en plus la musique manque de variété, je m’ennuie. Cela dit, ce groupe a au moins eu le mérite de me faire découvrir un très bon guitariste.

Khaos

Tracklist :

  1. Down On You
  2. Hollywood Girl
  3. Gimme Love
  4. Mr Jones
  5. Can You Feel
  6. Rock Forever
  7. Lets Shake It
  8. Girl Like You
  9. Born Te Be Wild (reprise de Steppenwolf)
  10. You And Me
  11. Thunderstorm
  12. Suffocated
  13. Immigrant Song (reprise Led Zeppelin)

Liens :

Site Internet : http://www.devilstrain.com/home.php

Page Facebook : https://www.facebook.com/devilstrain

Youtube, clip de Mr Jones : https://www.youtube.com/watch?v=6_5fCAR2ieA

Youtube, clip de Hollywood Girl : https://www.youtube.com/watch?v=OFv6PN36bsY#t=153