Sythera – Beyond Infinity

Posté le : 20 mars 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

Sythera - Beyond Infinity coverSythera est originaire de Lille. Le groupe a vu le jour en 2012 et se compose d’une belle petite tribu puisque pas moins de six personnes forment le tout. Les musiciens répondent aux noms de Laemesis, la parole, de Mairin, le voyageur, d’Erul, le maître du feu, Adrass, le rêveur, Celias, le sage et enfin de Roldir, la force. Voilà qui est dit. Le premier album des mages nordistes vous est présenté ci-après. Enfourchez votre plus belle monture et prenez le premier sentier vers la droite, c’est par là.

<br/>

Style : Power Metal/Metal symphonique – Sortie : 2 novembre 2014

Style : Power Metal/Metal symphonique – Sortie : 2 novembre 2014

La terre du Nord serait-elle un nouveau bastion fait de légendes sombres dont les récits comptés aux enfants les empêcheraient de trouver le sommeil ? De cela, il est fort probable. Seule une caste d’êtres élus et possédant les talents de sorciers, guerriers et ménestrels pourraient combattre. Votre serviteur du jour ne sera que le compteur de cet album/épopée du jour. Et je me dois d’être honnête avec vous, amis metalleux et amies metalleuses aficionados de ce genre musical, je n’en suis pas fan du tout. Mais la curiosité étant plus forte que tout et l’objectivité étant une nécessité absolue, je me plonge joyeusement dans ce puits de mysticisme annoncé. Un prologue, une prophétie narrée, une histoire lancée et un combat à gagner. Broken Mirrors ouvre le premier chapitre. Des miroirs brisés, une malédiction en vue ? Elle ne sera pas celle du son en tous cas car la production est assez impressionnante. L’ensemble fait preuve d’une immense clarté, tout est véritablement soigné. Deux voix vous accompagnent sur la route, une féminine et une masculine, dans le registre lyrique et haut perchée pour la première et la deuxième sonne très Kai Hansen du grand Helloween. On aime ou pas mais la qualité est là, mentir serait une hérésie. Un premier titre où les guitares se montrent vigoureuses et bien sûr armées d’un grand sens de la mélodie. Beyond Infinity poursuit dans la même veine et le jeu des guitares est bien en place, rythmiquement c’est costaud. Les synthés se chargent d’alléger le pur côté Metal des six cordes pour en faire une mélodie très enjouée. Idem sur The Choice où les voix se superposent pour encore plus de magie mais le titre lasse quelque peu. Waiting For The Sun vient balayer les dires précédents car ce morceau côtoie le grandiose, délivrant frissons à forte dose jusqu’à l’overdose. Une exécution parfaite, des riffs d’une grande agressivité, idéal face aux forces du mal. Les chœurs accompagnant le chant de Laetitia sont d’une rare efficacité. Voici incontestablement le titre phare de cet opus. Force est de reconnaître que nous avons souvent l’impression d’écouter Helloween, et cela force mon respect. The Cave Of Illusions résonne aussi très bien mais les incursions de sonorités aux claviers viennent parfois contredire les très beaux phrasés proposés par les guitares. Ne faisons pas la fine bouche non plus car le groupe possède le sens de la mélodie super accrocheuse. La section basse/batterie ne saurait être occultée non plus car elle fait son boulot sans faillir. Valek’s Last March s’avère être aussi une pièce de choix, la vélocité des ménestrels sur leurs cithares n’a d’égal que l’étoile filant dans le noir. Là encore, le chant se montre très « tout le monde tape dans ses mains » et « bombons le torse face à l’ennemi», mais la très bonne surprise réside dans les growls entendus que trop peu, mais entendus quand même sur ce titre. Une très bonne idée pour ce final grandiloquent que n’aurait pas renié Manowar lui-même et, où par la même occasion, trépassèrent les forces du mal.

Sythera possède incontestablement de la qualité, du talent et son premier album est une force. Nul doute que dans cet univers musical du fantasy, le Metal de Sythera et son Beyond Infinity pourront rivaliser avec les grands du genre, voire les très grands.

Pat

Tracklist :

  1. Prologue
  2. Broken Mirrors
  3. Beyond Infinity
  4. The Choice
  5. The Raven
  6. Waiting For The Sun
  7. The Division
  8. The Cave Of Illusions
  9. Valek’s Last March

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/Sythera

Bandcamp : http://sythera.bandcamp.com/album/beyond-infinity