The Answer - Rise a littler hell coverVous aimez le Rock à l’ancienne ? Ça tombe bien, The Answer nous propose son nouvel album Raise A Little Hell et y joue un Rock n’ Roll qui pourrait sérieusement concurrencer AC/DC. Une pochette bien kitch nous présente les membres du groupe déguisés en démons, sur  un fond dans des nuances bleues/violettes.

<br/>

<br/>

Genre : Rock - Sortie : 9 mars 201

Genre : Rock – Sortie : 9 mars 201

Lançons nous dès maintenant dans l’aventure consistant à ramener une partie des Enfers sur Terre avec Long Live The Renegades. Le son de la basse rempli avec son amie la batterie vos oreilles tandis que la guitare arrive progressivement. Les paroles sont largement compréhensibles (pour ceux qui auraient du mal, il y a la vidéo des paroles officielles sur la chaîne de Napalm Records) et vous headbanguerez gentiment sur tout le morceau alors que Paul Mahon décide de livrer son premier solo aux alentours des 2’30. Bref, un rythme rapide et répété, des paroles faciles : un vrai hit planétaire, en somme. Continuons avec Cigarettes & Regrets. Un air plus mélancolique, des riffs de basse saccadés et une batterie changeante décriront le mieux cette piste. La batterie passe beaucoup de temps avec sa charleston, même si James Heatley bat la mesure sur ses toms. Au niveau du chant, on sent que l’on a une voix superbe en la personne de Cormac Neeson qui évolue dans un registre permettant à la fois du calme et de la fureur, avec toujours autant de conviction.

Passons à Strange Kinda’ Nothing, un slow bien exécuté, avec notre chanteur qui utilise son tambourin, la guitare plaintive que le groupe laisse résonner. On sent ici la maîtrise que le groupe possède pour ne pas accentuer le rythme. En prime, un petit chœur sur des  »Ohohoh » vous permet d’attendre un peu plus de monde. L’inévitable solo que toute chanson de ce type a n’est pourtant pas gravé dans le marbre, tant il vient presque par surprise. Vient ensuite I Am What I Am, merveilleuse ode à l’auto-détermination de soi. Le son de la guitare se lance mais on a l’impression que la batterie le lui reproche jusqu’à ce qu’elles démarrent ensemble. Le refrain vous rentrera facilement dans la tête ainsi que l’air du morceau, simple mais rythmé et qui doit probablement être dévastateur en live. Le doublé de la basse et de la guitare sur le solo apporte une touche de nouveauté sur cet album. Sautons à Red. L’image qui vient immédiatement en tête dès les premières notes sont celles d’un bar à strip-tease avec son groupe jouant au fond. Ça tombe bien, c’est à peu près le genre de décor que plante la vidéo officielle de la piste. Ici, la basse est bien présente et donne sur la plus grosse partie du titre le rythme, suivie par la batterie et la guitare. Cette même guitare qui fera un pré-solo avant le véritable, aux environ de 1’40 pour ensuite en refaire un second sur la fin du morceau, montrant la dextérité du guitariste.

Finissons cet album par son titre éponyme. Un démarrage lent mais dont on ne va pas se plaindre Après un très léger coup d’électronique sur son chant, Cormac reprend avec son ton habituel. De plus, avec un bon solo couplant guitare et harmonica, vous serez transporté dans le Far West pendant que vous vous lâcherez encore un peu plus sur un headbang long mais peu rapide.

C’est donc un album Rock n’ Roll que propose comme réponse The Answer. Après cette belle débauche de son, on peut avoir un sentiment de satisfaction : l’Enfer est venu mais l’on sait qu’il reviendra dès que l’on écoutera à nouveau ce Cd.

Diamond

Tracklist :

  1. Long Live The Renegades
  2. The Other Side
  3. Aristocrat
  4. Cigarettes & Regret
  5. Last Days Of Summer
  6. Strange Kinda ‘ Nothing
  7. I Am What I Am
  8. Whiplash
  9. Gone Too Long
  10. Red
  11. I Am Cured
  12. Raise A Little Hell

Liens :

Facebook : https://www.facebook.com/theanswerrock/timeline

Clip de Red : https://www.youtube.com/watch?v=zGnC61mRhvU

Clip de Long Live The Renegades : https://www.youtube.com/watch?v=DoIWValLpQ0

Site internet : http://www.theanswer.ie/