365 Festival, le Metal toute l’année !

Posté le : 01 avril 2015 par dans la catégorie News
Tags: , , ,

Edition spéciale 1er Avril : Tout a commencé avec trois amis d’une petite bourgade de la creuse. Au fur et à mesure que les années passait, Assole, Dique et Kunt ont pris l’habitude d’évoluer en marge de la population locale, chargeant régulièrement leur vielle R5 avec bières et tentes pour partir en festival, le tout sous le regard amusé de la petite vielle d’en face. « A un moment, c’est devenu une évidence, c’était pas forcément le plus simple à mettre en place mais on en avait vraiment mare de charger et décharger cette caisse. Il fallait que l’on crée le 365 Festival ! » nous explique Dique. « C’était une évolution naturelle : quand on est jeune on paye un loyer, on est pas vraiment chez soi et ensuite on achète. Là c’est la même chose, on était chez nous, en festival, qu’une trentaine de jours par an alors on s’est dit qu’on allait créer un festival qui dure toute l’année pour pouvoir ‘rester à la maison’ ! » ajoute Assole.

365 FestivalLe ‘365 Festival’ se pose donc en tant que premier festival permanant au monde. Placé sur un terrain de 5 hectares en plein milieu de la Creuse, terre natale du projet, cette utopie devrait prendre vie en décembre 2016 et permettra à une communauté de ‘truemetalleux’ de vivre leur passion toute l’année sans être dérangés par les calamités radiophonique. « Forcément, c’est plus facile de créer un espace ‘metalsafe’ dans une zone blanche comme la Creuse. En plus la proximité avec les lacs devrait permettre aux blackeux et paganistes de retrouver le lien avec la nature » nous assure Kunt, le responsable des installations techniques. Et avec un peu plus de 45 000 personnes attendues, c’est une organisation colossale qu’il faut déployer. Si les scènes resteront en plein air, le festival nouvelle génération accueillera toutes les infrastructure nécessaires à la vie sur place : du supermarché aux restaurants en passant par les disquaires et magasins de musique, il y aura tout pour l’épanouissement du metaleu. L’organisation prévoit même de créer une brasserie sur place pour rapprocher le producteur du consommateur. « Le petit plus que l’on aimerait avoir, c’est d’avoir une église à la manière de la FHMCC en Caroline du Sud » nous confie Assole avant d’ajouter : « En plus, toute cette logistique est vraiment du pain bénit pour Beissat, le conseil communal nous soutient à 100% ! Faut dire, avec 2 habitants au km² ça va les changer le festival ! »

Creuse

Alors, pure utopie ou véritable révolution ? Il faudra encore attendre un an et demi pour en juger mais, bien que certains points restent encore flous comme ce qui concerne les concerts et leurs rythme, le projet a de quoi faire fantasmer les curieux et amateurs de Metal en tout genre !

(Source Image :Lemosin/Wikipedia Common)