Ophite – Basic Mistakes

Posté le : 30 avril 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

Ophite - Basic Mistakes coverOphite est originaire de Paris et le groupe évolue sous la forme d’un quartet qui se compose de Marie au chant, de Yoann à la guitare, de Nico à la basse et, enfin, de Thomas à la batterie. Le combo qui nous délivre ici son premier EP Basic Mistakes s’était déjà rendu coupable d’un clip sorti en octobre 2014 et intitulé Phoenician Sailors, titre que l’on retrouve sur cet EP. Et si nous allions écouter ça ? Allez, installez-vous confortablement, c’est parti.

<br/>

Genre : Grunge/Blues/Rock – Sortie : 23 février 2015

Genre : Grunge/Blues/Rock – Sortie : 23 février 2015

Le réveil, le café du matin et, pour démarrer la journée, ce Basic Mistakes d’Ophite. Mon café est aussi noir que celui que l’on sert à de très rares occasions près de Crossroads, là où un certain Robert Johnson aurait vendu son âme au diable pour jouer le blues comme personne (tout comme Paul). Ok, je sors. Ophite auraient-ils eux aussi vendu leur âme au diable ? Non, bien sûr, mais ce premier titre transpire quelque chose de bon. Le rythme, quoique très tranquille, à quelque chose de prenant et les phrasés blues que l’on peut entendre à la moitié du morceau sont une pure merveille pour les oreilles. Une petite mise en jambes assez calme mais agréable. Catacombs Of Happiness accélère le tempo et se montre convainquant. J’allais presque oublier de vous parler de la voix de Marie. Cela aurait été une faute impardonnable car cette dernière possède un timbre de voix plus qu’efficace, un chant équilibré et exécuté avec une grande aisance. Le chant est véritablement un des points forts de cet EP. La musique d’Ophite se veut propre, construite assez intelligemment et restituée avec un certain brio. Somebody Take Me Surfing a fait repenser à votre serviteur du jour à un vieux titre des Pretenders, Brass In My Pocket, titre qui remonte aux dinosaures puisque sorti en 1979. Ceux qui, comme moi, avaient quatorze ans à l’époque, se souviennent tout particulièrement de Chrissie Hynde, la chanteuse dudit groupe, pour la qualité de son chant mais aussi pour son physique, il faut avouer. Le chant de Marie n’est pas si éloigné que cela à certains moments. Bravo. The One In My Hand, le morceau suivant sonne très différent, beaucoup plus énergique et l’on ressent en effet plus d’accents tirant vers le Grunge et le Blues. Puis, il y a un cri, un hurlement qui déchire tout. Vous entendrez par vous-même, c’est très efficace et surprenant. La galette touche à sa fin, se fait alors entendre cette petite balade acoustique, My Pretty Columbine. Certes, une balade au tempo assez enlevé mais une balade quand même, où, une nouvelle fois, le chant survole les débats. Phoenician Sailorsvient clore cet EP que l’on rangera dans la catégorie Rock avec un grand « R », si tant il fallait lui donner impérativement une étiquette. Un soupçon d’énergie en plus dans les compositions n’aurait pas fait de mal, mais ne crachons pas dans la soupe. C’est un bon premier essai et peut-être que le prochain opus saura nous proposer cela. Enfin, évoquons le son qui se montre de bonne facture, propre et équilibré dans son ensemble. Au final, pas de fautes basiques.

Ophite est crédible dans sa musique et le groupe est doué pour composer. Ce premier EP s’écoute facilement, il pourra être même un très bon compagnon de route dès lors que vous roulerez sur cette dernière. Le groupe possède en sa chanteuse un atout majeur, bonheur. Il ne reste qu’à souhaiter bon vent à son premier EP.

Pat

Tracklist :

  1. Basic Mistakes
  2. Catacombs Of Happiness
  3. Somebody Take Me Surfing
  4. The One In My Hand
  5. My Pretty Columbine
  6. Phoenician Sailors

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/groupeophite

Clip de Phoenician Sailors : https://www.youtube.com/watch?v=q5vXHzLVjIk