Orakle – Eclats

Posté le : 08 mai 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , , ,

Orakle - Eclats coverOrakle est originaire de Paris. Son histoire remonte au milieu des années quatre vingt dix, mais ce n’est qu’en 2002 qu’apparaît leur premier EP intitulé L’ineffable émoi, posant les bases de ce que va être la musique du groupe. 2005 voit l’arrivée de leur premier album, Uni aux crimes. S’en suivent de nombreux concerts dont un passage au Hellfest en 2009. Un deuxième album sort en 2008 : Tourments & perdition. Le temps passe et voit le groupe signer en 2015 avec Apathia Records pour la sortie d’Eclats, son nouvel album. Le combo évolue sous la forme d’un quintet qui se compose de Fréderic au chant et à la basse, de Pierre à la batterie, d’Antoine et Antoine aux guitares et enfin d’Emmanuel aux claviers. Leur rejeton sort chez Apathia Records et Season Of Mist. Décryptage.

Genre : Metal/Prog/Black metal – Sortie : 11 mai 2015

Genre : Metal/Prog/Black metal – Sortie : 11 mai 2015

L’univers est fait de choses complexes, d’éléments différents entre eux, et nous obtenons au final un domaine globalement expliqué mais où il subsiste encore d’énormes zones incomprises. La musique d’Orakle est un miroir de cela. Sa musique recèle une multitude d’éléments formant une alchimie parfois difficile à décrypter. Solipse, le premier morceau proposé, en est la parfaite image de cette description. Beaucoup de choses viennent à vous à son écoute mais l’on ne sait que trop penser quant au résultat. Des changements de rythme, beaucoup de directions explorées, mais un sentiment confus prédomine. Ni mauvais, ni bon mais à coup sûr quelque chose de surprenant, pour le moins. Incomplétude(s), le second titre, fait transparaître plus d’émotion, plus structuré que son prédécesseur. Il n’en n’est que plus agréable à l’écoute, même si des zones d’ombre demeurent de part la mixité des genres. Il est nécessaire d’écarter de suite pour le lecteur l’idée que cet album peut paraître hors sujet. Nous avons ici un univers très particulier, fait de poésie noire et de rythmes qui en dérouteront plus d’un. Les textes en français sont de qualité mais la musique jouée est pour le moins déroutante. Il appartiendra à chacun de juger par lui-même. Le chant se veut très propre, pas de dissonances. Peut-être même un peu trop aseptisé car, par moments, on penserait à un certain Mr. Obispo. Bien sûr, la production est soignée et il n’y a rien à redire dans ce domaine.

Il est parfois difficile de rester objectif car les compositions se montrent répétitives à l’écoute, rendant l’ensemble lassant par moments, voire à de longs moments, même. Certes, le groupe ne pourrait être accusé de plagiat puisqu’il est bien un des seuls à jouer ce qu’il joue. La critique est aisée, cela est bien connu et j’imagine déjà nombre de fans du groupe ne pas abonder dans mon sens. Peut-être certains crieront-ils au génie, c’est pour cela qu’il est impératif de juger par soi-même et il vaut mieux le répéter une seconde fois. Alors, s’il fallait ressortir un titre et un seul de cet album, ce serait Bouffon existentiel, mais qui, bien sûr, s’inscrit toujours dans la même veine que le reste de l’album. Il est évident que de bonnes choses existent à l’état brut, mais forme progressive ne rime pas toujours avec progrès. L’impression d’entendre une musique désordonnée est quasi permanente, mais il est aussi essentiel de respecter le choix des musiciens si cela est leur crédo. Ces huit morceaux seront autant de questions qui, comme les mystères de l’univers, n’auront pas forcément de réponse. À chacun d’en trouver la clé et d’en comprendre les données.

Orakle ne rentre pas dans un style ou un schéma « classique ». Sa musique sera déroutante pour un grand nombre mais cela veut aussi dire que d’autres aimeront. Alors que grand bien fasse à ces derniers et à ce groupe de continuer sa quête.

Pat

Tracklist :

  1. Solipse
  2. Incomplétude(s)
  3. Nihil Incognitum
  4. Apophase
  5. Le sens de la terre
  6. Aux éclats
  7. Bouffon existentiel
  8. Humanisme vulgaire

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/oraklefrance

Site Internet : http://orakle.fr/