Naïve – Altra

Posté le : 04 juin 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Naïve - Altra coverLorsque vous vous penchez sur les œuvres des groupes qui montent en notoriété, vous rencontrez deux sortes d’artistes. Les premiers se situent dans un héritage musical défini et reproduisent souvent avec réussite les ficelles qu’ont su tendre de glorieux prédécesseurs. Les seconds sont des espèces de missionnaires du champ artistique, ils savent prendre des pans d’univers complètement différents et, à partir de là, créer une nouvelle maquette. Ce sera le cas de Naïve, trio talentueux originaire de la région toulousaine. Jouch, guitariste-chanteur et Mox, le batteur, travaillent à l’identité du projet depuis quinze ans. Ils ont été rejoints en 2007 par Rico, bassiste qui apporte aussi parfois sa voix. Le style revendiqué par le groupe se définit comme du Trip-Hop Metal et nous aurons effectivement droit à un savant mélange entre ces deux styles aux origines si disparates. Nous découvrons donc également une bonne partie de programmation, car la musique électronique ambiante est très présente. Cependant, je rassure de suite les métalleux qui lisent ces lignes, votre univers musical ne sera pas édulcoré par ce fait, il n’en sera que plus embelli. Altra est déjà le quatrième album de la formation qui a aussi pu monter sur scène lors du dernier festival Motocultor. Nous allons dès à présent prendre le maximum d’élan pour réaliser le grand saut qui va nous immerger dans l’univers de Naïve.

Genre : Trip-Hop / Metal - Sortie : mars 2015

Genre : Trip-Hop / Metal – Sortie : mars 2015

Pour l’ensemble de l’album, soulignons tout d’abord une très bonne production. Un son propre et un juste équilibre des instruments. Le choix du son de la guitare est aussi à souligner avec des effets très bien choisis qui mêlent une certaine agressivité avec un aspect planant. Il faut dire que le groupe va nous faire agréablement naviguer.

Débutons par le premier titre, Elevate Levitate qui, comme son nom l’indique, nous projette dans le ciel d’entrée de jeu. Une atmosphère étrange nous accueille dans des sons électroniques, un petit envoi de batterie plus tard et se pose la guitare pesante et prenante. Le chant de Jouch prends des accents grunge, en se posant sur des passages énervés ou plus atmosphériques. Ce premier titre va savamment alterner les passages électro épurés et les parties Metal bien pleines et généreuses. La fin nous offrira une magnifique montée en crescendo de l’ensemble des instruments. Yshbel démarre par une boite à rythme sympathique, mais il ne faut que quelques temps pour que la guitare/tronçonneuse rompe la tranquillité. Des sonorités qui frôlent parfois le Sludge, je le répète, le son se montre excellent. Les résonances organiques qui restent en arrière fond s’y mêlent avec aisance, ils créent cette atmosphère unique et originale. La voix monte plus dans les aigus, un titre idéal dans votre casque lors d’un vol en parapente. Mother Russia enchaine et nous donne l’impression, à travers une introduction méditative, d’entrer dans un sous-marin grâce aux respirations et autres bruits métalliques. Et puis ce morceau reste très cool et plus purement Trip-Hop, pour être précis. Massive Attack n’aurait pas renié pareille atmosphère, les instruments font leur entrée calmement sur une voix féminine parlée, en russe. La partie Metal du titre se fait jour plus tardivement mais là encore, la rupture avec la première partie du morceau est remarquablement bien trouvée. Momument Size est la tranche la plus musclée de l’album. L’intro ne fait aucun doute, l’espace est rempli d’emblée par la guitare saturée, accompagnée de la basse. La batterie martèle de belle manière, le son entêtant des cymbales ajoute dans les aigus une belle dissonance avec la lourdeur des instruments à distorsion. Partie plus atmosphérique à nouveau après quelques minutes puis retour du muscle pour finir.

Surge est le titre qui mêle le plus purement les sons électro et Metal. La voix est légèrement modulée sur les strophes quand les refrains ont un petit accent Alice In Chains, l’arrière fond électro en plus. Waves Will Come débute par un riff de guitare calme, accompagné dune basse au son rond. La voix douce fera presque penser à une nouvelle composition de Sting, quelques passages plus intenses viendront s’y alterner. La fin est toutefois plus intense. Pour finir, précisons que le titre éponyme est certainement la pièce majeure de cet album. Le titre est long mais, à l’écoute, il passe très vite. L’intro électronique nous plonge cette fois dans un genre de vortex ou à l’intérieur du ventre de la bête. De là, vous entendez raisonner un violon mélodieux, puis une guitare légère en arpège qui pourrait vous rappeler les Red Hot Chili Peppers. La voix prend à nouveau un accent éraillé à la Kurt Cobain, soit sur des passages épurés, soit sur une remontée en sauce. L’alternance entre ces deux atmosphères est tellement bien agencée, il y a un vrai plaisir à l’écoute. Le final se termine par un fade out jusqu’à l’extinction.

Quel mot me reste après cette écoute ? Une onomatopée : ouf ! Il faudra en revanche un certain nombre d’écoutes pour s’imprégner. Cela dit, s’il ne devait rester qu’un seul talent musical à défendre en France, ça devrait être Naïve. Une qualité de composition et d’interprétation remarquable, une production impeccable et surtout un style musical propre et travaillé, voilà les ingrédients de la troupe. Il ne reste plus qu’à vérifier l’impact de leur présence sur scène pour juger de l’ensemble, cela pourra être le cas lors du Paris Rock Festival en novembre prochain ou ailleurs en France, bien avant cette date. Pour le reste, jetez une oreille sur leur lien Bandcamp pour vous faire une idée, puis vous pourrez foncer ajouter ce bijou à votre CDthèque. C’est ce que je vais faire.

Khaos

Tracklist :

  1. Elevate Levitate
  2. Yshbel
  3. Mother Russia
  4. Monument Size
  5. Surge
  6. Waves Will Come
  7. Altra

Liens :

Site internet : http://www.thecryingcommunity.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/wearenaive

Lien Bandcamp : http://naive.bandcamp.com/