Messaline – Illusions Barbares

Posté le : 16 juin 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , ,

Messaline - Illusions barbares coverIls ne sont assurément pas nombreux, les groupes de Metal qui prennent le risque de chanter dans notre belle langue de Molière. Pourtant, quelques formations nous montrent que c’est chose possible. Le Punk/Hardcore ou les courants plus récents possèdent quelques représentants fameux mais en ce qui concerne un Hard Rock/Heavy Metal plus classique, ils se font plutôt rares. C’est le risque qu’a pris Messaline, quartet originaire de Bourg-en-Bresse qui nous présente avec Illusions Barbares son quatrième album. La cavalerie sera composée de Eric « Chattos » Martelat au chant, Mickaël Colignon aux guitares, Jaimé Gonzalez à la basse et John Bailly à la batterie. L’atmosphère du groupe pourra être devinée grâce à cette belle pochette ornée d’un chevalier templier ailé. Les burgiens nous content en effet une petite histoire médiévale dans les paroles et le clip de Mehlinn-ha se fait costumé. Toutefois, ils ne poussent pas le délire jusqu’à se déguiser sur scène comme les Ecossais de Gloryhammer. Chevauchons à présent nos montures pour le pèlerinage de Illusion Barbares.

Genre : Hard Rock/Heavy Metal - Sortie : 4 avril 2015

Genre : Hard Rock/Heavy Metal – Sortie : 4 avril 2015

Premier aspect à souligner, la production de l’album excellente et judicieuse pour mettre en avant l’atmosphère de la troupe. Olivier Didillon qui assure l’ingénierie du son, nous propose un travail de grande qualité. Le style dans lequel Messaline évolue garde quelques racines « old school », tout cela est très bien mis en avant par un disque qui sonne moderne sans tomber dans la surproduction. Nous n’avons tout de même pas l’impression de ressortir la vielle cassette de Trust mais, si j’évoque la bande à Bernie, ce n’est pas pour rien. En effet, le jeu de Michaël me fait penser à Nono. C’est l’instrument qui envoie les sons les plus aigus et qui se met en avant par des riffs ravageurs et des soli dantesques et mélodiques. Pour la section rythmique, je vais encore être dans les éloges. La basse martèle les croches, ce qui crée cette tension permanente comme le fait si bien Steve Harris (Iron Maiden). J’arrêterai là les comparaisons avec quelques glorieux, même si les deux autres membres du groupe mériteraient tout autant d’honneur. Je ne trouve juste pas d’équivalent à leur talent. La batterie se fait surtout entendre par les sons graves, grosse caisse et toms qui sont mixés plus en avant que les cymbales. Le jeu du duo batterie/basse se montre très performant et forme la colonne vertébrale du groupe. Il nous reste à parler d’Eric qui, non seulement fait preuve d’une voix parfaitement maîtrisée, mais en plus écrit des textes magnifiques. Ils portent du sens, une histoire, en plus d’être truffés de jeux de mots dont vous pouvez déjà en apercevoir certains dans les titres de l’album.

Un très court titre d’introduction en forme d’arpège acoustique, puis c’est Morituri Te Salutant qui se présente en première épreuve. Le riff de départ est assez simple pendant que la batterie marque le rythme tranquillou. Eric fait son entrée sur des strophes au chant rythmé alors que le refrain est plus mélodique. Pendant ce temps, toute la section rythmique monte d’un cran pour le reste du morceau. Le solo trempé pleinement dans le Heavy Metal se présente aussi coupant qu’une épée de croisé. Je passe directement à Fouille de Sarcophage qui surprend par son intro douce à la guitare acoustique, on reste toutefois plongé dans la mélodie lorsque l’électrique prends sa place. Le refrain reste bien en tête comme une chanson de troubadour alors que la voix monte de quelques crans dans les aigus. Au final, l’outro revient vers l’acoustique. À noter que le solo est réalisé par Hassan Hadji, le guitariste de Ange qui apparaît comme invité. Barbie Tue Rick est mon titre favori de cet album. Le riff de guitare énergique fait naître quelques frissons puis, après pendant un petit interlude, une voix parlée nous récite quelques vers de Beaudelaire. Nous avons droit à deux ambiances différentes sur la fin du morceau et l’apport de chœurs masculins et féminins bienvenus. La base du groupe vient du Metal Progressif (à travers le groupe Absurd) et cela se ressent dans les compositions.

Un triptyque de trois chansons va nous faire entrer dans l’histoire d’un personnage imaginaire nommé Gontrand De Mongisors. Le premier, A Jérusalem, brille résolument Heavy et épique alors que Mehlinn-Ha, dont vous pouvez voir le clip, est une ballade acoustique. Elle termine néanmoins dans l’électrique plus intense, en prouvant une belle versatilité de voix chez le frontman. Là aussi, le refrain reste en tête comme un tube issu des ondes FM. Un synthétiseur fait son apparition pour l’introduction de Instinct Animal, un titre aux paroles sombres et ténébreuses. Puis le riff ne fait aucune hésitation, c’est juste un plaisir d’écouter la mélodie de la six-cordes. La section rythmique toujours efficace bombarde des lignes arrière comme des catapultes pendant les batailles médiévales. Nous entendons aussi un passage à la voix parlée réalisé par Christian Descamps, chanteur de… Ange. Visiblement, les deux groupes sont de bons potes. Enfin, Les Teufs des Héros est la tranche la plus savoureuse de la galette. Le son de la guitare devient un peu plus moderne, disto plus intense et espace rempli. Les paroles sont pleines d’humour quand la fin du morceau nous offre un solo dantesque qui termine dans les grincements, comme le chevalier gémissant à terre.

Pour conclure, Messaline nous offre là une belle création. Il faudra peut-être un peu de temps pour s’habituer aux paroles françaises mais, pour le reste, l’essai est transformé. Un groupe expérimenté qui mérite un peu plus de reconnaissance au vu des qualités qu’il montre dans Illusions Barbares.

Khaos

Tracklist :

  1. Divines Cicatrices
  2. Morituri Te Salutant
  3. Les Crayons Du Soleil
  4. Fouille De Sarcophage
  5. Barbie Tue Rick
  6. A Jérusalem
  7. Mehlinn-Ha
  8. Instinct Animal
  9. Funambule
  10. Cadavre Esquisse
  11. Les Teufs Des Héros
  12. Messaline

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Messaline-OFFICIAL/267875829948132

Clip Mehlinn-Ha : https://www.youtube.com/watch?v=UgywaqW_Ky4