Glowsun – Beyond The Wall Of Time

Posté le : 17 juin 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Glowsun - Beyond The Wall Of Time coverGlowsun est originaire de Lille et a vu le jour en 1997. Auteur de deux démos ainsi que de deux albums sortis en 2008 pour le premier et intitulé The Sundering et Electrik Box pour le second, sorti en 2012. Le groupe évolue sous la forme d’un trio et se compose de Johan Jaccob à la guitare et au chant, de Ronan Chiron à la basse et, enfin, de Fabrice Cornille à la batterie. Le combo nordiste s’apprête à sortir bientôt son troisième rejeton Beyond The Wall Of Time, distribué par Napalm Records. Alors, on fait quoi ? On s’installe tranquillement, prenez une « Ch’ti » bien fraîche et on voit ce qui se cache derrière cette pochette qu’elle est bien chouette.

Genre : Rock psychédélique - Sortie : 26 juin 2015

Genre : Rock psychédélique – Sortie : 26 juin 2015

Du Rock psychédélique à Lille. Oui, c’est bien cela. La belle ville de Lille aurait-elle été par le passé jumelée avec le légendaire festival de Woodstock au point d’en ressentir encore les effets brumeux ? Sons Of Metal a mené l’enquête sur place de façon discrète, en sillonnant les rues à l’aide d’un combi Volkswagen orange fluo et marguerites assorties. Mais que nous réserve donc Glowsun ? La réponse est contenue dans les prochaines lignes. Il y a quelque chose dans l’air, non ce n’est pas l’odeur d’un Vieux-Lille sur le point d’exploser, rassurez-vous mais il y a quelque chose d’agréable et de particulier qui flotte dans le coin. Mais quoi ? Demande le lecteur impatient. Arrow Of Time vient donner la réponse. Premier morceau de cette galette, ce dernier vient délivrer une atmosphère gentiment électrique par le biais de la guitare saturée à mort. Un riff assez lent et lourd, basse ronflante et batterie puissante. Tout cela sent vraiment bon et votre tête se balance d’arrière en avant. Costaud se montre le son, c’est à la limite du bon gros Stoner. Le solo vient confirmer l’impression de toucher et d’entendre quelque chose de vraiment fort. Ami metalleux, sort de ta boîte, il y a ici un groupe qui déboîte. Last Watchmakers Grave joue avec vos nerfs, titre lent, titre troublant, titre virant vers le sanglant sans prendre de gants. L’ambiance est pesante, agrémentée en cela par nombre de samples, puis, le titre lâche tout son venin après la septième minute pour vous laisser dans un état proche de la transe. Il y a dans cet album des choses qui font penser à l’énorme et légendaire Grateful Dead. Rien que cela engendre de fait un énorme respect pour Glowsun qui en a pris le meilleur pour encore le sublimer. Behind The Moon tient là-aussi le haut du pavé et l’on pense alors aux riffs distillés par l’excellent The Sword.

Musicalement, l’ensemble sonne très abouti, la construction des morceaux s’avère assez chiadée, des titres pensés pour marquer. Flower Of Mist, quatrième balle de ce barillet qui en compte sept, démarre de façon on ne peut plus planante et vibrante. Tout est ralenti, à l’image d’un koala que l’on aurait placé sous tranquillisants avant que quelque chose lui pique l’oreille et ne le réveille, énervé. Ce titre est purement excellent, allant crescendo dans l’intensité, laissant les murs autour se fissurer. Incontestablement un des titres majeurs de l’album. Le break arrivant au bout de quatre minutes est juste splendide, amenant le morceau à sa fin de fort belle manière. Abasourdi et conquis. Il faudra prendre le temps d’écouter et de réécouter cet album pour en absorber le très riche contenu. Shadow Of Dreams poursuit le voyage dans la même veine et, à chaque fois, cette guitare a le don de vous captiver. C’est bien là où Glowsun se montre fort. Against The Clock fait preuve de pièce rare avec son intro ultra mélodique où le chant de Johan se fait enfin entendre. Voix lointaine et suave, se superposant parfaitement au déferlement musical. Les deux fonctionnent à merveille, un couple aussi efficace que le béton et sa ferraille. Endless Caravan où cette caravane sans fin justement nous amène à la fin de cet opus, ultime ligne filant dans l’espace, façon poétique de tirer le rideau sur un album rare et se démarquant incontestablement de la masse.

Alors,s’il faut signer pour Glowsun, nous disons oui et cent fois oui. Son troisième album est une belle petite réussite. L’ambiance qui y règne ne ressemble à aucune autre. Alors prenez le temps d’écouter cet album et de l’apprécier, ne serait-ce que pour couper de la laideur du monde qui nous entoure. Merci Glowsun et à bientôt.

Pat

Tracklist :

  1. Arrow Of Time
  2. Last Watchmakers Grave
  3. Behind The Moon
  4. Flower Of Mist
  5. Shadow Of Dreams
  6. Against The Clock
  7. Endless Caravan

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/Glowsunmusic

Site Internet : http://glowsun.fr/