Voron – Propaganda

Posté le : 18 juin 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Voron coverVoron est originaire de Paris et a vu le jour en 2013. Le groupe se compose de Voron à la guitare et au chant, de Yann à la basse et de Pierre à la batterie. Propaganda est leur premier album enregistré avec l’aide d’autres membres de T.A.N.K, Arkan et Madonagun. L’ajout d’autres instruments tels que la mandoline, le djembe et la flûte traversière japonaise, entre autres, se font entendre sur cet album. Alors, voyons ça de plus près sans plus attendre.

<br/>

Genre : Death Metal/Indus/Expérimental – Sortie : Mai 2015

Genre : Death Metal/Indus/Expérimental – Sortie : Mai 2015

Arrêtons-nous quelques instants sur l’artwork de la pochette, sorte de mélange d’un drapeau appartenant du pays du soleil levant et d’une caricature empruntée au monde révolutionnaire et la lutte des classes. Original, et votre serviteur du jour en approuve tout particulièrement le côté révolutionnaire. Cet album le serait-il justement ? Et bien, à défaut de l’être pleinement, il s’agit ici tout de même d’une petite révolution. Les bases de ce que nous avons l’habitude d’entendre dans le Death Metal sont là : un jeu de guitare à la hauteur de la tâche qu’elle se doit d’accomplir. Une très bonne connaissance de la technique de la six-cordes et le son qui va avec. L’ensemble basse/batterie est également bien en place et la production est d’un très bon niveau. La « révolution » vaut dans le fait de proposer des sons électro qui, parfois, ou souvent, s’avèrent de trop. Cela fini par créer un décalage assez important entre le riff et un chant fait de growls, mais également très typé Rammstein. Certains vont adhérer, d’autres moins mais force est de reconnaître qu’au-delà de cela, les compositions sont recherchées et efficaces dans leur réalisation. Un titre comme Is Suicide My Fate est impressionnant de notes véritablement bien choisies. C’est d’ailleurs ce qui prévaut sur cette galette. Les différents morceaux sont faits de riffs qui tabassent tout sur leur passage et le chant sied à merveille à la musique. Voilà les points forts de Voron, assurément. Un titre comme Willingly, à l’intro superbe et à la voix claire prouve la capacité du groupe à évoluer dans tous les registres.

On s’aperçoit alors que dès que les sons électro ont tendance à s’effacer, les compositions n’en sont que plus tranchantes et percutantes. Un excellent titre en tous cas. The Funeral Of Time est lui aussi un titre qui dépasse largement le correct. Le riff et les différents tempi le composant rangent ce morceau dans la catégorie « respect ». Ajoutez à cela un solo de guitare vous portant au frisson et le tour est joué. L’album se poursuit et se termine bien par Justice et I Dreamt, deux morceaux dans la lignée des précédents où, là encore, la qualité de la ligne mélodique est à louer. L’ajout d’autres instruments se fond parfaitement dans l’ensemble, ne rendant et ne donnant rien d’incongru. L’intro de I Dreamt en est même particulièrement réussie. Ne reste que le sentiment mitigé de l’électro car tout le reste touche au très bon, voire à l’excellent par moments. Prenez le temps de réécouter I Dreamt, ce titre est vraiment particulier et très bon. Là vient se clore un album en forme de rêve éveillé, sorte de comète spéciale dans l’univers Metal. Amis métalleux et amies métalleuses, c’est à vous de juger, c’est à vous d’apprécier ce que peu de groupes ont tenté.

Voron peut se prévaloir du titre de l’originalité et de l’audace, au risque de ne pas plaire aux puristes. Et les puristes devront reconnaître à ce groupe le fait qu’il ait osé sur son album. Un pari tenté, un pari risqué mais peut-être aussi un pari gagné ? Puisse l’avenir lui donner raison et poursuivre sur sa voie. Voron a le talent pour lui et, de cela, personne ne contestera.

Pat

Tracklist :

  1. Propaganda (avec Nils Courbaron de T.A.N.K.)
  2. Is Suicide My Fate (avec Julien Damotte)
  3. Kill This Day (avec Mus de Arkan)
  4. Apocalypse
  5. Willingly (avec Mattjo Haussi de Madonagun)
  6. The Funeral Of Time (avec Florent de Arkan)
  7. Justice
  8. I Dreamt

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/voronmusicstudio

Site Internet : http://www.voronstudio.com/