Browsing Collection - Greetings From Wonderland front coverParfois, j’aimerais bien savoir si un monde où les femmes prennent le pouvoir serait différent de celui que nous connaissons. Dans l’univers du Rock, si on est encore loin d’une parité ou d’une inversion des proportions hommes/femmes dans les groupes et le public, nous observons un certain progrès dans ce sens. La Suède apparait pour cela comme un pays précurseur qui nous envoie bon nombre de groupes. Browsing Collection est l’un de ceux là et comme leur réputation n’a pas encore franchie les frontières de leur pays, jetons une oreille à la nouvelle vague Punk/Rock venue du froid.

Genre : Punk/Rock/Metal - Sortie : 1er juin 2015

Genre : Punk/Rock/Metal – Sortie : 1er juin 2015

Browsing Collection débuta son aventure en 2008 dans la ville suédoise de Skövde. Les valeurs qu’elles défendent se résument en quelques mots : « défends ce que tu es, ne crois pas les abrutis, ne prends pas de drogues, et sauve la planète ». Tout un programme ! Le style musical assez direct et franc s’inspire du Punk/Garage Rock avec quelques touches de Metal. Là où elles se différencieront d’autres formations, c’est grâce à un son particulier légèrement modulé. Greetings From Wonderland arrive comme album complet après des tentatives de singles et EP. Le groupe est composé de Mimi Brander au chant, Nora Lenngren à la basse et sa sœur Moa à la guitare lead et, enfin, de Caro Kalsson à la batterie. Voyons de plus près si ces jeunes filles ont la consistance d’un épicéa des forêts suédoises ou d’une armoire Ikea.

L’aventure débute par Don’t Tell Me dont vous pouvez découvrir le clip psychédélique plus bas. Le son apparaît après ce qui semble être une recherche sur les ondes radios ou les anciennes télévisions. Le temps de trouver la bonne fréquence, c’est une guitare au son tranché qui nous accueille. À écouter en stéréo, pour profiter des guitares droite/gauche qui s’alternent. Le groupe ne nous emmènera pas dans un style hyper technique, l’accent est mis sur l’énergie dans un esprit sincère et festif. Le timbre de voix de Mimi parait assez jeune mais elle tente d’y mettre des accents toniques et du contraste. Elle est bien soutenue dans la tâche par ses camarades qui assurent les chœurs. Nous sommes déjà bien secoués et cela va se poursuivre avec Haters Gonna Hate qui déhanchera les reins coincés. On a bien envie de faire la fête avec ces filles-là, pas de prise de tête, si tu n’aimes pas leurs cheveux teints parfois jusqu’au rose ou violet, va te faire voir plus au sud. Comme dit le titre : « les haineux vont haïr ». Riff électrique et « Hey » envoyés avec conviction pour Gotta Get Away, prends-toi la décharge et ne reste pas sur place. Ecoute le solo aussi et tous les soli de Moa Lenngren au passage, ils valent le coup. Sur la suivante, Scream It Out Loud, Mimi nous surprend à rapper pendant quelques vers. Allez, bouge-toi l’arrière train et amuse-toi, secoue ta chevelure. All I Want Is Rock’N’Roll nous sort une mélodie qui fait tilt, elle rappellera à certains The Offspring mais quoi de mieux que de composer un hymne à ce que l’on aime ? Certainement un tube en live. Deux ballades agrémentent aussi cet album. La première est Just Words, qui porte en elle un aspect romantique. La mélodie aux guitares apparait par ailleurs fort agréable. La deuxième se nomme The Forgotten et change complètement d’ambiance, accompagnée par un seul piano. La voix de la cantatrice se fait plus intime, le coup de la séduction réussi à plein. On termine avec les salutations du pays des merveilles (Grettings From Wonderland) trempées dans le Rock qui secoue à déchirer les pantalons et collants. Tout cela se termine sur un refrain mobilisateur, les Browsing Collection ont réussie leur coup, nous prêterons attention à ce groupe.

Pour résumer, si vous aimez le Rock simple et direct, que vous n’avez rien contre les filles qui montent sur scène sans pudeur et avec passion, foncez sur cet album. Faute de distributeur dans l’hexagone, vous devrez toutefois vous contenter du format digital en cherchant un peu, en attendant leur passage dans notre pays ou un voyage en Suède. Il est toutefois possible de le commander en contactant directement le groupe par email (voir plus bas). Si vous recherchez haute technique, leurs compatriotes Ingwie Malmsteen ou encore Meshuggah ne sont pas loin mais c’est un autre état d’esprit. Pour répondre à la question plus haut, Browsing Collection n’a pas la rudesse des troncs d’arbres ni la fragilité légendaire des armoires en kit. Le combo porte tout simplement avec fierté la passion du Rock et de son esprit.

Khaos

Tracklist :

  1. Don’t Tell Me
  2. Haters Gonna Hate
  3. Gotta Get Away
  4. Scream It Out Loud
  5. All I Want Is Rock’N’Roll
  6. Have You Ever Heard Of Karma
  7. Just Words
  8. Rejoinder
  9. I Don’t Pit Assholes
  10. Give Me Everything
  11. The Forgotten
  12. Greetings From Wonderland

Liens :

Site Internet : https://browsingcollectionmusic.bandpage.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/BrowsingCollection

Clip de Don’t Tell Me : https://www.youtube.com/watch?v=D0vyjqTO28k#t=103

Clip de Just Words : https://www.youtube.com/watch?v=J9Lvsxf3HWU#t=106

Clip de Haters Gonna Hate : https://www.youtube.com/watch?v=n8QjW_XunKw#t=30

Commander l’album auprès du groupe : browsingcollection@hotmail.com