Fortunato – Restless Fire

Posté le : 06 août 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Fortunato - Restless Fire front coverMarkus Fortunato, leader, chanteur et bassiste de cette formation est un vieux briscard des scènes Metal underground. À la suite de son premier groupe nommé MZ naquit Fortunato et c’est vrai que le gaillard possède un nom de famille qui sonne plutôt bien. Suite à un premier album sorti en 2012 et nommé Liberty, succède donc Restless Fire, dont la jolie pochette nous montre une basse à six cordes (celle du leader) sortant d’un feu nourri, comme d’un cratère volcanique. Cet album est produit par Brennus Music. Le groupe défend un Metal Néoclassique qui nous fera immédiatement penser à son inventeur, le guitariste virtuose Yngwie Malmsteen.

Genre : Metal Néoclassique - Sortie : juin 2015

Genre : Metal Néoclassique – Sortie : juin 2015

Il est vrai que lors de l’écoute de l’album, nous aurons droit à de longues plages instrumentales où les solistes à la guitare s’en donneront à cœur joie. Par contre, là où la musique du génie suédois pourrait paraitre trop technique et un peu froide, Fortunato y ajoute un côté plus chaleureux et direct. Nous trouverons aussi quelques inspirations d’un Hard Rock/Heavy Metal old school, on évoquera aisément Saxon ou les débuts de Maiden pour la place de la guitare basse. C’est en effet l’une des choses qui m’a frappé d’emblée à l’écoute de Restless Fire, la basse tient le tout comme une grande colonne vertébrale. Markus porte son groupe comme un leader mais ceux qui l’entourent ne sont pas manchots non plus. Nous croiserons la route des guitaristes Jason Laurens et Eliad Florea, ainsi que le batteur Jimmy Cerullo. Vêtons-nous d’une bonne combinaison ignifugée afin de plonger derrière les flammes.

Resurrection entame cet album sur un rythme élevé. Le riff de guitare se montre tranchant d’entrée et la section rythmique tient hautement la baraque. La guitare basse est mixée en avant et jouée non comme un instrument d’accompagnement « dans le fond » mais presque comme une guitare lead. La batterie suit, très carrée sans trop de fioritures. Quant à la voix de Marc, c’est aussi l’une des marques de fabrique de leur bande. Une voix bien grave de crooner, un genre de Joe Cocker du Heavy metal, le tout chanté juste, la basse en mains. Une introduction assez directe et punchy qui s’enchaine bien avec le deuxième titre, Faster Than Light. Un tantinet moins énergique, elle garde toutefois un côté puissant très agréable. Là, nous apprécierons la qualité des compositions au niveau mélodique. Le refrain sonne très entrainant, tout ça reste bien en tête. Le premier solo un peu long sur ce titre, comme un avant goût de la suite. Sautons directement à l’une des pièces maîtresse de cet album, le titre Fall Under My Blows. Joué sur un mid-tempo, la basse expédie un rythme martial et les guitares vont s’en donner du plaisir. Nos oreilles également, grâce à des remarquables lignes mélodiques, les soli vont se succéder, les manches des guitares sont chatouillés, caressés dans tous les sens. Nous entendons aussi un petit clavier en arrière fond alors que les strophes chantées de façon très douces contrastent avec des refrains aux accents plus marqués et musclés. L’un des titres à écouter attentivement.

Asleep In Silence s’annonce comme une ballade typique de style maidenien. Tout débute en arpèges et, là, Fortunato y ajoute un violon par son guitariste Eliad. Comme chez la vierge de fer, le morceau évolue à un tel point que vouloir danser un slow n’est plus très confortable à certains moments. Les soli et parties instrumentales vont également s’enchainer, l’oreille prend du plaisir. Fountain Of Youth se révèle comme mon deuxième coup de cœur de cet album. Voilà un titre envoyé en plaine face, façon speed/mélodique. Pas de longue plage musicale, signalons un bref interlude au violon suivi d’un petit solo. Le décalage avec ce qui précédait se montre très judicieux. Encore un zoom sur Birth Of The Sun, quand je vous disais que la basse était presque un instrument solo, en particulier une intro bien sentie. Pour la suite, un piano retentit pour Shine On, la deuxième ballade de la galette. Ici, le slow est déjà plus envisageable alors que la basse sonne bien ronde et chaleureuse. Soulignons Drive Me Mad pour son audacieux son typé clavecin qui résonne dans l’introduction, nous retournons toutefois à un esprit plus Heavy alors que Marc surprend dans le refrain par une voix aigue qu’il ne nous avait pas encore fait découvrir. Enfin, le titre final Star In The Abyss qui dure plus de dix minutes, nous ressort le récital des mélodies en folies. Tel un feu d’artifice, ça part dans tous les sens. Les paroles également sont importantes dans tout l’album. Nous détectons le thème général de la lutte entre le bien et le mal, avec quelques références qui pourraient paraître philosophiquement chrétiennes : « I want to defeat evil, I ride over the eagle ».

Pour conclure, j’emploierais une métaphore pour décrire la musique de Fortunato. Ce groupe, c’est comme une pieuvre, vous remarquez la tête bien droite, ancrée (c’est le cas de le dire) et fixée alors que les tentacules partent de tous les côtés. Vous avez cette basse et les compositions comme constante solide, pendant que les guitares se montrent virtuoses dans les soli et passages mélodiques. L’impression globale qui est envoyée, c’est celle d’une formation à la fois très marquée au sol, en même temps qu’aérienne et planante par moments. L’album se montre très bien équilibré entre les titres plus rapides, ceux en mid-tempo mais à l’aspect pesant et les ballades. Je conseille donc à tous les amateurs de Heavy mélodique de jeter une oreille à ce que propose Fortunato. Des fans des virtuoses du Néo classique aux amateurs de Metal plus direct, les portes sont ouvertes pour une belle découverte.

Khaos

Tracklist :

  1. Resurrection
  2. Faster Than Light
  3. Darkest Fame
  4. Fall Under My Blows
  5. Little Troubles
  6. Asleep In Silence
  7. Fountain Of Youth
  8. Crown Of Thorns
  9. Birth Of The Sun
  10. Shine On
  11. Drive Me Mad
  12. Star In The Abyss

Liens :

Site Internet : http://www.markusfortunato.com/

Page Facebook : https://www.facebook.com/fortunatoliberty

Teaser album Restless Fire : https://www.youtube.com/watch?v=pSQB1rzWkBg