LOFFT – Follow To Survive

Posté le : 07 août 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Lofft - Follow To Survive front coverLofft nous vient d’Allemagne et est originaire de Hambourg, en haut de la carte, là où ça fait froid même. Le combo teuton évolue sous la forme d’un quintet qui fait pan et se compose de Torger au chant, de Carsten à la basse, de Meik à la batterie et de Pepe et Heiko aux guitares. Plongeons-nous la tête la première dans cet album à suivre pour survivre. Enfin, l’opus sort chez Make Big Records. Vous savez tout.

<br/>

<br/>

Genre : Alternative rock/Metal - Sortie : 12 juin 2015

Genre : Alternative rock/Metal – Sortie : 12 juin 2015

Avis à la population : cet album fait mal. Autant le dire de suite et sans détours, nous avons ici une véritable machine à fabriquer des tubes. Tout ce qui peut servir à fabriquer des hymnes est présent dans cet album. Le premier ingrédient se situe au niveau des chœurs, redoutables. Le second est au niveau de la mélodie des titres. Chaque morceau semble être pensé pour marquer les esprits, enfouir le refrain au fond de la tête des masses laborieuses et compter facilement sur le fait que ces refrains ne s’en échapperont jamais. Prenez l’exemple de All I Ever Wanted pour en avoir une preuve implacable. Ajoutez à cela une qualité de chant très au-delà de la moyenne et vous obtenez musicalement un groupe aux accents de Volbeat, aux touches de Trivium et au potentiel d’un Aerosmith. Vous obtenez alors simplement un groupe qui se nomme Lofft. Voilà qui est dit, voilà qui est vrai. Mais votre serviteur du jour allait oublier de tendre l’autre joue pour prendre sa deuxième claque de jour, à savoir le son ! Le son de cette galette teutonne est une réussite à cent pour cent. On ne va pas argumenter autrement. Le son est parfait. Bon, allez, je vous accorde, le fait que la caisse claire aurait pu sonner un peu moins clair, mais stop ! C’est tout ! On ne dit rien d’autre sur le son. Nous disions donc une machine à hits, voilà de quoi il s’agit. Oui, on les compte à la pelle, des morceaux comme Follow To Survive, Inferior, ou Make Me Forgotten avec un rythme plus lent sont de véritables petites perles de vie. Le chant de Torger se charge d’emmener le tout très haut. Réussite assurée, ce disque est un ticket de loto gagnant, une clé de coffre d’une banque suisse, il nous ferait presque penser qu’Angela Merkel est sympathique. Presque, n’allons pas jusque-là non plus et sachons afficher un peu de retenue quand même.

Revenons à nos Teutons, rarement maîtrise a été aussi complète à tous les niveaux. Un titre comme Ready To Pay montre et prouve le talent du quintet. Un genre de morceau écrit pour fédérer les foules autour de lui, à n’en pas douter. Alors, commercial ? Pas commercial ? Nous dirons surtout une aptitude hors du commun à trouver la note qui donne le frisson là où il faut et quand il le faut. Les riffs sont là pour cogner fort mais tout en gardant un sens de la mélodie à chaque instant. Nous ne sommes pas proches de Scorpions non plus, d’ailleurs Lofft se montre beaucoup plus dangereux que leurs aînés nationaux qui ne font plus peur à personne depuis bien longtemps maintenant. Power To Destroy pourrait sonner comme du Scorpions dans les premières mesures mais la silhouette de la bestiole s’évapore très vite pour laisser place à quelque chose de plus sérieux, voix oblige. Cette voix, d’ailleurs, force le respect à partir de la moitié du titre, les changements de tonalité sont importants et le chant assure et rassure, garanties seront les fissures sur les murs. You Are Losing est peut-être même le titre de l’album, dilemme difficile tellement le choix de numéro un est vaste. Alors, à vous, amis métalleux et amies métalleuses, de vous faire votre liste quant au podium de cet album. En effet, que choisir entre tous les titres déjà cités et un autre comme Count On Me ou bien encore Talented To Hurt, une petite balade n’a jamais fait de mal, pas vrai ? Oui, bien sûr, ou alors allez-vous préférer Time, le dernier titre qui vient clore de fort belle manière cet album définitivement réussi. Gagné se trouve le pari.

Lofft vient de frapper aussi fort que le marteau de Thor frappe le sol. Mais Lofft fait mieux car il frappe non seulement le sol mais aussi le mi, le fa, le ré et toutes les déclinaisons qui les accompagnent. Ce disque a le pouvoir de conquérir le monde, il saura rallier autour de lui nombre de fans amateurs de nombreux styles. La route de Lofft devrait être belle, on lui souhaite.

Pat

Tracklist :

  1. Follow To Survive
  2. All I Ever Wanted
  3. Pants Down
  4. Make Me Forgotten
  5. Inferior
  6. Big Black Hole
  7. Ready To Pay
  8. Power To Destroy
  9. You Are Losing
  10. Count On Me
  11. Talented To Hurt
  12. Time

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/mylofft

Site Internet : http://www.mylofft.de/

Lyric-video de Inferior : https://www.youtube.com/watch?v=xDimMBd7iKs

Making-of de l’album Follow To Survive : https://www.youtube.com/watch?v=Kw_UVTKMLJ0