Zaang – Perdition

Posté le : 20 novembre 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Zaang Perdition front coverZaang est une formation lilloise qui comprend six membres. Nous allons donc voyager avec Jay au chant, RV aux claviers et samples, Steph à la batterie, Nikofrizz à la basse et enfin Mike et Fred aux guitares. Les ch’tis nous produisent un Metal qu’ils définissent comme moderne. Cette qualification leur permettra aisément de rester en dehors des clous car leur musique n’entre effectivement pas dans un style déterminé. Nous percevrons un esprit proche de Lofofora dans le groove musical et des paroles mobilisatrices en même temps que des touches de Néo Metal et d’autres influences multiples.

Genre : Metal Moderne - Sortie : 18 Septembre 2015

Genre : Metal Moderne – Sortie : 18 Septembre 2015

Ce qui surprend assez dans leur galette, c’est l’apport du clavier, instrument assez rare dans ce style bien rageur. Cela contribue à créer une ambiance personnelle bien construite et parfois déconcertante. Leur style intègre également des composantes progressives car le rythme et les mélodies changent constamment, le combo arrive à prendre l’auditeur à revers, ce qui le maintient en éveil pendant toute l’écoute.

La description de ce premier album de Zaang sera globale, si vous voulez localiser l’endroit d’où tout part, vous tentez de trouver en vous le lieu d’amorcement de vos accès de colère. De cette pulsation vitale, la sauce sera envoyée avec une tonne de fureur. Les guitares saturées vous entraineront par leurs syncopes alors que la basse grasse tiendra le groove et la tension. Le chant s’expédie avec beaucoup de rage et des paroles engagées. Exemple particulièrement marquant dans le titre Madoff, nous payons pour les excès de quelques puissants qui jouent avec le pognon de tous, voilà le message très bien retransmis. Au niveau de la technique vocale, Jay alternera bien entre des vocalises criées à la Lofofora, des refrains plus lisses en voix claire et quelques petites parties chantées façon rap. Leur musique déchainera les pogos dans les fosses sans trop de difficultés, je garde en mémoire le refrain du titre Dégage, où vous pourrez faire voler votre voisin de combat, pour rigoler bien sur.

Pour conclure, les amis lillois nous offrent un album convaincant qui intègre déjà une marque personnelle. La suite est attendue avec impatience.

Khaos

Tracklist :

  1. Machine
  2. Perdition
  3. Madoff
  4. Dans l’Obscurité
  5. Tombé De Haut
  6. Dégage
  7. Je Suis Le Roi

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/Zaang-193124460705400/

Bandcamp : http://zaang.bandcamp.com/