Hellbros – Calling All Giants

Posté le : 02 décembre 2015 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Hellbros - Calling All Giants front coverHellbros nous vient d’Ottawa au Canada. Le groupe à la feuille d’érable se compose de Peter Jurt à la guitare et au chant, de Christian à la guitare, de Josh Roy à la batterie et enfin de Matt Collins à la basse. Déjà auteurs d’un premier album sorti en 2011 intitulé Goodtime Machine, dont sept des neuf titres figurent sur ce nouvel album destiné à la vieille Europe, les deux frangins et leurs potes d’enfance nous balancent donc leur Calling All Giants à la pochette toute en couleurs qui tuent. Ces gars d’Ottawa sont-ils des fous furieux ou adoptent-ils un train de sénateur ? (Alors pour les non-initiés, le club de hockey local se nomme les Ottawa Senators, d’où mon jeu de mot bien trouvé mais complètement pourri là aussi) Voilà, nous allons décrypter tout ça pour vous et vous donner la réponse. Enfin, cet album sort chez les p’tits gars de Bad Reputation.

Genre : Hard rock/Rock’n’Roll - Sortie : mars 2015

Genre : Hard rock/Rock’n’Roll – Sortie : mars 2015

Le Canadien ce n’est pas fin. Ce n’est pas là une attaque de bas étage envers nos cousins francophones ou même anglophones mais force est de constater que l’image du Canadien tient plutôt du bûcheron en chemise « carreautée » comme l’on dit du côté du Québec, plutôt que de celle d’un gars raffiné prenant le thé. Oui, je sais, ils ont aussi un certain Justin truc là qui vient me contredire mais je m’en fous. Donc c’est plutôt une qualité que de donner dans le brut et le rocailleux.

Alors, amis métalleux et amies métalleuses, vous aimez les grattes qui postillonnent, les riffs typés AC/DC, Airbourne et Cie ? Vous aimez aussi le Rock’n’Roll majuscule, l’énergie du Punk, des refrains et mélodies qui accrochent ? Alors posez votre séant ici-même et ne cherchez pas plus loin. Vous êtes au bon endroit. Le groupe des frères Jurt est là pour vous faire passer un bon moment sans se prendre la tête et pour vous entraîner dans la fête tant sa musique est accrocheuse, tantôt teintée de pur Rock’n’Roll comme sur Dead City Rockers, tantôt très Hard Rock comme For The Worst. La dose d’énergie présente sur ce disque est conséquente et les titres sont joués avec conviction. Inutile d’y voir un groupe qui va révolutionner le genre mais pourquoi le ferait-il alors que la recette n’est pas éculée et fonctionne toujours très bien ? Le chant est assez railleur, la voix est poussée mais sans que ce soit un désavantage, bien au contraire.

Le son des instruments est très correct, tous se distinguent facilement. La production est de bonne facture, le mixage aussi, ce qui donne au final une galette plus qu’agréable à entendre. Il y a bien un ou deux titres un peu en deçà des autres comme Father Time mais cela ne porte pas à conséquence sur le résultat final car d’autres morceaux viennent aisément contrebalancer cela avec des titres comme Hate, tout en subtilité, ou bien encore le rageur Kill You. Vous tenez entre les mains le genre d’album passe-partout, celui qui permet d’être écouté par les métalleux et les métalleuses de tout bord. Ce n’est pas péjoratif que de dire cela, bien au contraire. Quand la musique est jouée avec envie, avec conviction et honnêteté, le résultat ne peut que marcher. Il en ressort un opus de bonne facture où l’envie de taper du pied est permanente, où l’envie de headbanguer l’est tout autant.

Des morceaux comme Trespassing By Night  et Tombstone sont de nature à imager ces propos. Un titre comme Shoot The Horse imagera plus de recherche et donnera un rendu qui touchera beaucoup de monde par sa justesse. I Heart Drugs vient clore parfaitement le feu d’artifices avec le même rentre-dedans que celui qui lui a permis d’ouvrir cet album. Au final, et c’est souvent comme au hockey, ce sont les Canadiens qui gagnent.

Hellbros peut avec son album penser partir à la conquête du continent européen car il possède entre ses mains le meilleur des passeports et par ces temps qui courent, c’est un luxe. Ce n’est pas l’album de l’année mais c’est un album que l’on doit posséder, histoire d’avoir toujours un bout de Rock’n’Roll chez soi.

Pat

Tracklist :

  1. Street Party
  2. For The Worst
  3. Dead City Rockers
  4. Father Time
  5. Hate
  6. Tombstone
  7. Kill You
  8. Terminator
  9. Trespassing By Night
  10. Shoot The Horse
  11. I Heart Drugs

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/hellbros

Site internet : http://www.hellbros.net/

Clip de Dead City Rockers : https://www.youtube.com/watch?v=UYoyFiVOw84

Clip de Father Time : https://www.youtube.com/watch?v=lGLoSzS9GHo