91 All Stars – Retour Vers La Lumière

Posté le : 18 janvier 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags: ,

Après un EP et un premier album, les 91 All Stars nous reviennent avec leur nouveau-né : Retour vers la lumière. Le groupe est composé de Julien au chant, Tradz à la basse, Mathieu et Kaiin à la guitare et d’Arn Waldan à la batterie. Si le nom du groupe n’est pas assez explicite, je vous confirme que vous lisez bien une chronique des grandes stars de l’Essonne, mais rien à voir avec Sinik et Diams, même s’ils partagent le même département, ils ne partagent pas le même style musical.

Genre : Metal Hardcore - Sortie : 27 novembre 2015

Genre : Metal Hardcore – Sortie : 27 novembre 2015

Notre quintet nous présente un nouvel album aux morceaux sombres et puissants, un parfait mélange entre le Hardcore et le Death Metal, sans pour autant être un groupe de Deathcore. À l’écoute, on ressent parfaitement une frontière entre les deux genres et chaque style est minutieusement pesé et mélangé. De plus, 91 All Stars a choisi la langue de Molière pour balancer son message et ça sonne tellement bien qu’il est évident que ca n’aurait pas mieux sonné autrement. Le résultat de leur choix est explosif. Imaginez que votre cerveau est une machine à laver en mode essorage, les guitares jouent vite, la basse bien lourde, la double pédale accentue le rythme et là, Julien balance son growl rauque qui vous fait l’effet d’un parpaing, le tout fait jumper la boite crânienne, laissant couler en vous toute leur énergie pour votre plus grand plaisir.

L’aventure commence par une intro digne d’un péplum, histoire de vous installer confortablement et de profiter d’une quarantaine de minutes sur leur champ de bataille. Les chansons vont donc osciller entre un Core qui donnera du rythme et de la puissance, et un Death qui apporte de la symphonie et de la brutalité. Un mélange qui peut être déstabilisant à la première écoute mais cela donne un goût de reviens-y et avant même la fin de l’album, on comprend bien que celui-ci n’est pas prêt de prendre la poussière. Des morceaux tels qu’Omnicience ou Sombre destin feront la joie du correux qui sommeille en vous, tandis qu’Opprimé ou Eclipse éternelle comblera votre côté sombre.

Les fans de The Black Dahlia Murder, Heaven Shall Burn ou August Burns Red ne pourront qu’accrocher sur les riffs puissants et mélodiques de  cet album. Un son clair, un growl énergique mais compréhensible, une production aux petits oignons, vous offrent des titres tellement entêtants que vous chanterez les paroles quand vous ne sifflerez pas les airs, ou les murmurerez pour les plus timides. Impossible d’empêcher vos doigts de taper le rythme de la batterie et de garder votre tête en place. Les morceaux se succèdent sans vous laisser de répit mais 91 All Stars vous offre tout de même un break, toujours au gout d’Italie, à la fin de L’ère du verseau pour vous laisser respirer quelques secondes.

Les thèmes abordés sont forts et engagés. Ils décrivent la noirceur du monde dans lequel nous vivons. Le groupe nous pousse à réfléchir à nos choix et à lutter contre nos démons pour conclure sur l’image du Phoenix, savoir mourir pour renaitre de ses cendres. D’ailleurs, la pochette appuie les paroles en montrant un homme saluant le crépuscule et attendant l’aube d’une potentielle nouvelle ère.

Tout à été minutieusement pensé, écrit, composé et afin de conserver l’identité du groupe, l’album à été entièrement produit et enregistré par leurs soins, prouvant que 91 All Stars est un groupe professionnel, indépendant et capable de nous pondre un disque puissant, harmonieux et sans bavure.

Pour conclure, 91 All Stars navigue entre deux styles de Métal bien différents mais le mélange, maîtrisé avec justesse, donne naissance à Retour vers la Lumière, un album dont on ne se lasse pas, surprenant autant par cet alchimie que par la qualité de sa production. Il ravira les tympans des fans des deux mouvements et le fait qu’il s’assimile aussi facilement est un appel à être vécu en live, afin de scander ses refrains à en perdre la voix, en compagnie de ses géniteurs et d’y laisser des vertèbres entre deux breackdown.

Zombie Boy

Tracklist :

  1. Intro
  2. Omniscience
  3. Mon bien, mon mal
  4. Opprimés
  5. Richesse humaine
  6. Les ombres de la perdition
  7. Eclipse éternelle
  8. L’ère du verseau
  9. L’aube des princes
  10. Un sombre destin
  11. Retour vers la lumière

Liens :

Page Facebook : https://www.facebook.com/91AllStarsOfficiel/

Site web : http://91allstars.com/

Clip de Eclipse éternelle : https://www.youtube.com/watch?v=0S5SCxinSYU