Heonia – Portraits

Posté le : 20 janvier 2016 par dans la catégorie Chroniques
Tags: , , ,

Heonia est originaire de Lille, dans le bon ch’nord. Sa naissance remonte à 2006. Le groupe se compose de Marieke au chant, de Thomas et Cédric aux guitares, de Damien aux claviers, de JB à la basse et enfin de Dereck à la batterie. Auteurs d’un premier EP sorti en 2008 et intitulé Simulacra et d’un premier album se nommant Winsome Scar sorti en 2010, le combo nordiste vient nous présenter son deuxième album répondant au nom de Portraits. Mais que nous réserve donc cette galette ? Et bien nous allons voir ça de suite mais pas avant de vous dire que cette dernière sort chez les p’tits gars de la tribu de M & O Music. C’est parti.

Genre : Metal symphonique - Sortie : 13 novembre 2015

Genre : Metal symphonique – Sortie : 13 novembre 2015

Bien évidemment, vous aurez remarqué comme votre serviteur du jour la date de sortie de cet album. Bien sûr, elle évoque pour nous tous la noirceur de ce monde. Alors pour contrer cela, il faut de la beauté, de la légèreté. Il faut autre chose. Cela tombe bien, Heonia vient nous proposer sa musique toute en mélodie et basée énormément sur le chant de sa chanteuse. Votre serviteur du jour se doit à chaque fois qu’il se doit de chroniquer ce genre musical, signaler qu’il n’est pas adepte du tout de ce type de Metal. Un avantage à cela : pas de parti pris et la volonté de rester le plus objectif et le plus neutre possible. Après une première écoute globale, la volonté d’écouter une nouvelle fois dans la foulée se fait sentir. Quel ressenti alors me demanderez-vous ? Et bien, je dois avouer un sentiment global positif. À titre d’exemple, un morceau comme Spiritual Blackmail est très réussi. L’intro à la guitare est du meilleur rendu et le restant passe plutôt bien.

Pour chercher un des titres phares, il faudra se tourner vers Freaks Dance qui saura à coup sûr fédérer (comme le dit Roger) le plus grand nombre autour de lui. Les atouts sont nombreux sur cet album, nonobstant la qualité du chant de Marieke qui n’a rien à envier aux Within Temptation, Epica et consorts de la même veine. La recette servie est celle que l’on retrouve dans ce style : une voix omniprésente déclinée dans tous les registres, du plus lent, du plus posé au plus violent en passant par de grandes envolées lyriques parfois. Des growls sur les refrains venant contraster avec le côté « pur » du chant. Des riffs ravageurs, voire accrocheurs comme celui de Pieces Of Visions avec un break très intéressant au passage.

La production est d’une très bonne qualité, les instruments se distinguent bien les uns des autres. Aucun problème et c’est un point très positif que celui-ci. Les guitaristes, et il n’y avait pas de doute sur ce point, font plus correctement leur job. La section basse/batterie répond présente et les claviers font leur boulot en étant très présents, genre oblige. Alors que peut-il y avoir de moins bon, me direz-vous ? Peut-être le sentiment d’un « déjà-vu, déjà entendu » mais ce n’est pas pour autant négatif, loin s’en faut, car on jurerait entendre un groupe de ce style à la renommée mondiale. Ce qui à coup sûr est un atout quand on parle de déjà-vu. La qualité proposée et le travail réalisé sur ce disque sautent aux yeux quand même. The Prey illustre parfaitement cela, la qualité est là, impossible de dire l’inverse et d’argumenter négativement.

Il est certain que cet opus ravira les fans du genre et ils auront bien raison car cet album regorge de choses positives qu’il est impossible de contester. Incitons les autres amis et amies métalleuses à faire comme votre serviteur en se montrant curieux de cet album. Enfin, dernier point : Deathly Silence est remarquable et son intro en donnerait presque le frisson. Et comme l’on dit dans le Nord/Pas de Calais : « Bah ché bien ! ».

Heonian avec son albumn vient de s’acheter probablement un passeport pour l’international. Cette bande de biloutes venus du beau ch’nord peut se faire passer pour n’importe quelle formation finlandaise, suédoise ou du même coin. Sa qualité est équivalente à ce qui se fait de mieux dans le genre. Tremblez, voisins scandinaves, Heonia est déjà dans vos traces et ne tardera pas à passer devant vous. Bonne route et bonne conquête du monde.

Pat

Tracklist :

  1. Dead End In The Hall Of Fame
  2. The Die Is Cast
  3. The Shabby Ballroom
  4. Spiritual Blackmail
  5. Freaks Dance
  6. Pieces Of Visions
  7. This Is A Love Song
  8. Shy
  9. The Prey
  10. Disorders
  11. Deathly Silence

Liens :

Page Facebook : www.facebook.com/Heoniaband

Site Internet : http://www.heonia.fr/

Clip de Freaks Dance : https://www.youtube.com/watch?v=uSbaONpRMMQ

Bandcamp : https://heonia.bandcamp.com/

Boutique M&O Music : http://www.m-o-music.com/site-metal/vente-en-ligne/vpc-lettre/?id=h